in ,

La communauté musulmane de Toronto organise des soupes populaires pendant le Mawlid

Toronto célèbre le mois de Rabia al-Awal en dressant de grandes tables remplies de victuailles pour les plus nécessiteux et les plus âgés, plaçant ainsi la commémoration de la naissance du Prophète (saws) sous le signe de la miséricorde, de la solidarité et de la bonté, des vertus essentielles qui l’élevaient au-dessus du commun des mortels.

Mosquées et associations islamiques se sont unies pour organiser des soupes populaires et distribuer des repas chauds à ceux qui errent souvent le ventre vide, sans toit au-dessus de leur tête, mais aussi aux grands aînés, esseulés et démunis, qui sont la mémoire vivante, mais si injustement précarisée, du passé.

"Ce mois marque non seulement la naissance du Messager d'Allah (que la paix soit sur lui), mais aussi la naissance de l'Islam, c’est pourquoi nous avons choisi d’honorer sa mémoire à travers ces actions de bienfaisance, afin d'être dignes des enseignements qu’il nous a transmis", a déclaré Cheikh Faisal Abdur-Razak.

A l’heure où partout dans le monde, la ferveur de la célébration du Mawlid donne lieu à des débats et des conférences, souvent sous la forme d’enregistrements podcast, favorisant la connaissance approfondie du destin exceptionnel de Muhammad, la communauté musulmane de Toronto a souhaité rendre hommage au legs inestimable laissé par le Saint Homme de l’islam en mettant en application son message à la portée universelle.

"Le Prophète Muhammad (paix soit sur lui) était le plus grand humanitaire qui ait jamais foulé la terre, il redoublait de générosité, de bienveillance, était extrêmement sociable, ne ménageant pas ses efforts pour inculquer les nobles valeurs qui l'animaient à ses compagnons", a souligné l'Imam Cheikh Imran Ally, qui a renchéri : "Lorsque que le Prophète bien-aimé (que la paix soit sur lui) fut interrogé sur les meilleures actions à accomplir, il répondit à son interlocuteur : "nourrir les plus pauvres et les indigents, saluer ceux que vous connaissez et ceux que vous ne connaissez pas."

De précieux enseignements qui pour être gravés dans les coeurs n’en méritent pas moins d’être rappelés avec force et concrétisés de la plus belle manière qui soit, à travers une fête religieuse propice à leur revivification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le sang-froid extraordinaire d’un savant musulman lors d’une caméra cachée (vidéo)

Une vidéo coûte son poste à un grand mufti du Kirghizistan