in

La bande annonce du film d’animation “Bilal” proche compagnon du Prophète (vidéo)

Héros d’un film d’animation qui retrace son destin extraordinaire, Bilal Ibn Rabah, plus connu sous le nom de Bilal Al-Habashi, l’un des proches compagnons du Prophète (saws) et premier muezzin de l’islam, a d’abord pris forme sur des ébauches de dessins, avant de s’animer sur grand écran grâce au savoir-faire d’une équipe de dix professionnels saoudiens qui s’est attelée à faire revivre son histoire au cours de la décennie écoulée.

Le premier film d’animation jamais réalisé par des artistes arabes a été projeté à Cannes et a fait forte impression.  Produit par la société Barajoun Entertainement, ce film  remonte aux sources de l’islam, sur les traces de l’esclave noir entré dans la légende, né d’une mère, Hamâmah, princesse d’Abyssinie, et d’un père arabe, Rabah, de grande qualité, que les tourments de l’époque plongèrent dans l’enfer de l’esclavage.

Sa grandeur d’âme et son caractère vertueux ont bravé tous les tumultes, sa détermination à rompre ses chaînes aliénantes et sa témérité pour s’opposer farouchement aux adorateurs des idoles ont surmonté les pires sévices, Bilal, qui s’est senti libre le jour où il a embrassé la religion musulmane et mêlé ses pas à ceux du Prophète, est une source d’inspiration intarissable qui a traversé les siècles sans jamais subir l’érosion du temps.

“Il y a mille ans, un jeune garçon, qui caressait le rêve de devenir un grand guerrier, a été enlevé avec sa sœur et emmené dans un pays loin de chez lui. Jeté dans un monde où la cupidité et l’injustice régnaient en maîtres, Bilal a puisé en lui la force et le courage d’élever la voix et d’appeler au changement. Inspiré de faits réels, cette histoire est celle d’un véritable héros dont le souvenir impérissable a marqué l’histoire”, tel est le synopsis dévoilé en primeur par les producteurs de “Bilal”, dont la sortie en salles est prévue en septembre 2016.

Parmi les célébrités qui ont prêté leur voix aux protagonistes de ce film d’animation vibrant au son des premières modulations de l’Adhan, Will Smith et Adewale Akinnuoye-Agbaje (photo ci-dessus) s’en font les fervents promoteurs, fortement impressionnés par la trajectoire d’un homme qui ferait aujourd’hui figure de super-héros des temps modernes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ken Loach, palme d’or à Cannes, appelle au boycott d’Israël

Un Américain expulsé d’un glacier de Californie pour avoir agressé verbalement deux musulmanes voilées (vidéo)