in

Kamel Mouellef répond au manifeste “contre l’antisémitisme” : “Ras-le-bol ! Les arabo-musulmans sont sémites !”

Je tiens à répondre aux 300 signataires du manifeste « contre le nouvel antisémitisme » au fort retentissement médiatique, ce qui était, à n’en pas douter, le but recherché par ses instigateurs.

Je n’irai pas par quatre chemins : Ras-le-bol que vous utilisiez le mot « antisémite » pour livrer les musulmans de France à la vindicte, alors même que nous, citoyens français d’origine arabo-musulmane, à l’instar des Araméens, des Chaldéens et Ethiopiens, sommes précisément sémites ! Quand est-ce que cette supercherie dialectique désastreuse va enfin cesser !

Dans cette droite ligne, pourquoi toujours préciser que les terroristes sont musulmans, alors que quand vous évoquez Hitler, l’exterminateur de six millions de Juifs, vous ne le présentez jamais comme Européen ou Chrétien ? Il en va de même pour les anciens groupuscules terroristes, tels que la Bande à Baader, les Brigades Rouges, ou encore l’ETA et l’IRA, pour ne citer que ceux-là…

Pourquoi, en ces temps si troublés, ne pas préférer à l’exacerbation de la haine un travail de mémoire fédérateur, en révélant notamment le rôle joué, au péril de sa vie, par l’Imam de la Grande Mosquée de Paris, Abdelkader Mesli, dans la protection et le sauvetage des Juifs face à la barbarie nazie, et sa déportation dans l’enfer des camps de concentration ?

Pourquoi ne pas saluer l’acte de résistance de l’Imam de Lyon, Bel Hadj El Maafi, qui fournit de faux certificats musulmans à des enfants juifs de Saint Fons et Vénissieux pendant la seconde guerre mondiale (ce qui a été confirmé par le grand Rabbin de Lyon), leur permettant ainsi d’échapper à une mort certaine ? Pourquoi ne pas louer le courage de Cherif Mecheri, ce sous-préfet arabo-musulman et bras droit de Jean Moulin totalement inconnu des Français, qui désobéit au gouvernement collaborationniste de Vichy en refusant d’établir une liste de Juifs résidant dans son département ?

Pourquoi passer sous silence la colonisation forcenée de la Palestine et l’horreur de l’épuration ethnique dont sont victimes les Palestiniens, et considérer qu’il est de bon ton de s’émouvoir, comme le président Macron, du sort des Syriens ? Un sort certes effroyable qui mérite notre plus grande compassion, mais subi depuis seulement 7 ans, comparativement à celui, atroce, infligé à la population palestinienne depuis 70 longues années, soit la plus longue occupation illégale d’un territoire dans l’histoire contemporaine. La France, qui a été occupée cinq ans par les nazis, a décidément la mémoire bien courte et l’indignation très sélective…

Autant de pourquoi qui restent sans réponse, ce qui est tristement révélateur du climat ambiant…

La plus belle réponse que je peux adresser aux 300 signataires du délétère « manifeste contre le nouvel antisémitisme », c’est de me souvenir avec émotion des nobles valeurs musulmanes que m’ont transmises mes grands-parents et parents quand j’étais enfant, grâce auxquelles, toute ma vie durant, j’ai respecté une règle de conduite dont je suis fier, à l’image de tout bon musulman attaché à l’humanisme des enseignements coraniques.

C’est aussi de me replonger dans mon histoire personnelle, riche en anecdotes marquantes qui témoignent des rapprochements et liens d’amitié entre juifs et musulmans que les signataires du « manifeste contre le nouvel antisémitisme » ne mettront jamais en lumière.

En voici quelques-unes, parmi les plus mémorables :

Mon père se prénommait Aissa (Jésus) et mon arrière-grand-père s’appelait Moussa (Moïse). Mon père arriva en France en 1936 et, comme il avait bénéficié des bienfaits de la colonisation, il ne savait ni lire ni écrire lorsqu’il traversa la Méditerranée… Sa rencontre avec M. Touboul, un Juif d’Algérie, fut véritablement sa planche de salut.

Celui-ci fut d’une aide précieuse pour rédiger des courriers et remplir des documents administratifs et, au fil des années, une solide amitié s’est nouée entre les deux hommes venus d’Algérie, l’un musulman, l’autre juif. La meilleure preuve en est que, lors de son arrestation par la Gestapo en 1943, M. Touboul se fit passer pour mon père, lui empruntant son identité pour se tirer d’affaire. Libéré, il alla trouver mon père pour tout lui raconter et ils restèrent amis jusqu’à la fin de leur vie, soudés par un destin commun.

En 1961, M. Tordjman, rapatrié et Juif d’Algérie, débarqua à Lyon, dans le 9 ème arrondissement, où il fut l’objet d’un déchaînement de haine à caractère antisémite. Devant cet acharnement insupportable, mon père a volé à son secours, le prenant sous son aile. A partir de là, M. Tordjman n’a plus jamais eu à souffrir de ce racisme.

En 2011, j’ai accompagné M. Arfi à Alger, car il souhaitait se rendre au cimetière juif afin d’honorer la promesse qu’il avait faite sur la tombe de ses parents, en 1960. A la descente de l’avion et après vérification de nos passeports, quelle ne fut pas ma surprise d’entendre les autorités algériennes lui dire « Bienvenue chez vous », et à moi seulement « Bienvenue ».  Alors que je précisais aux douaniers que j’étais d’origine algérienne, l’un d’eux m’a aussitôt répondu : « Vous êtes né à Lyon, et lui à Sétif, d’où le ‘bienvenue chez vous’ ».

Et comment ne pas relater le recrutement du candidat Mohammed par M. Sitbon, un juif de Tunisie que je connais depuis longtemps, en dépit des consignes de son directeur qui lui avait ordonné de classer le curriculum vitae de ce maghrébin, autrement dit : direction la poubelle ! M. Sitbon n’a eu qu’à se féliciter de son choix, et depuis, tous les deux sont les meilleurs amis du monde.

Avant de conclure, je tiens à exprimer, sur Oumma, ma pensée émue pour Mireille Knoll et à présenter mes sincères condoléances à son fils, dont je salue la dignité et l’esprit rassembleur lors de la Marche blanche en mémoire de sa mère, face au CRIF et à tous les artisans de la division nationale.

Enfin, j’aimerais m’adresser aux 300 personnalités du parisianisme qui ont signé sans sourciller le manifeste « contre le nouvel antisémitisme », en citant une phrase éloquente que mon père (paix à son âme) me répétait souvent, un peu à la manière d’Audiard : « Vis avec tout le monde, sauf avec les cons ! ».

 

Nous vous invitons à voir ou à revoir la vidéo ci-dessous que nous avons réalisée en hommage aux Héros Maghrébins de la Résistance Française, ces grands oubliés de l’histoire que Kamel Mouellef s’évertue à sortir de l’oubli, envers et contre tout.

Président de l’association “Déni de mémoire”, il a signé en avril 2015 une nouvelle BD « Les Résistants Oubliés » s’inscrivant dans la continuité de « Turcos », son premier album en hommage au sacrifice de son arrière-grand-père. Inlassable chercheur de stèles dédiées aux soldats issus des anciennes colonies françaises, mais aussi de photos et d’archives, Kamel Mouellef s’emploie à raviver la flamme vacillante de la mémoire dans l’intérêt de tous.

38 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Triste est la réalité des hommes,pourtant comme disait le poete, “l’homme nait bon mais c’est la société qui le corrompt”. Vivre dans une société corrompue ne peut que générer des êtres corrompus et donc êtres malveillants,ou chacun défend son égo et ses intérêts (materiels)qui constituent le sens de leurs vies ici bas!
    Après avoir entendu ces verbiages je vois que la guerre du verbe a bien commencée,et comme le disait De Gaulle…”a force de parler de guerre on finira par admettre qu’il faudra la faire un jour…” c’est triste c’est bien triste que ces hommes qui n’ont qu’une courte durée a vivre sur cette terre ne font pas “le bien qu’ils aiment ,mais le mal qu’ils haient”
    Un grand dommage ,quel gâchis,quel désespoir de voir la haine chasser l’amour des coeurs des hommes,quelle est ridicule et vile la bêtise humaine !!!n’est ce pas ridicule que l’humanité entière vive sous la menace du nucléaire ???le stress,les cancers ,les calamités naturelles,etc..alors naître pour vivre ou naître pour mourir ???

  2. Qui pourrait expliquer à Kamel Mouellef que la virulente tribune de Philippe Val, qui avait précédemment fait publier les caricatures d’un extrémiste danois, a justement pour objet de detruire tout le contenu de ce qui est écrit ici dans cet article. L’ancien directeur de Charlie n’a que faire de ce qu’on peut raconter comme entente judéo-chrétienne et musulmane. Grave

    • Faux leurs langues sont sémites et rappellent l’ancien égytpien à plusieurs égards voire même le mésopotamien.
      “Pour les linguistes, les Sémites seraient les locuteurs des langues sémitiques, branche de la famille chamito-sémitique (ou afro-asiatique), qui habitent principalement au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et dans la Corne de l’Afrique.”
      “Les Berbères sont un groupe ethnique autochtone d’Afrique du Nord. Connus dans l’Antiquité sous les noms de Libyens, Mazices, Maures, Gétules, Garamantes ou encore Numides. Ils sont répartis dans une zone s’étendant de l’océan Atlantique à l’oasis de Siwa en Égypte, et de la mer Méditerranée au fleuve Niger en Afrique de l’Ouest. Historiquement, ils parlaient des langues berbères, qui forment ensemble, la branche berbère de la famille afro-asiatique.”

    • Je suis algérienne sémite et fière de l’être preuve à l’appui mon arbre généalogique existe.
      Sans oublier ma fierté d’être Africaine maghrébine et aussi bien-sûr amazighia
      Tous ça fait de moi un être humain et surtout et avant tout musulmane par choix et citoyenne du monde .

  3. @ Kamel Mouellef

    Très beau témoignage.

    Je ne suis pas juif. Je ne suis pas musulman. Je suis blanc de peau (mais j’avais des taches de rousseur quand j’étais petit. Mon grand frère disait que j’avais regardé le soleil à travers une passoire …)

    Votre père était un homme de paix, de courage, et de fraternité. Et c’était un sage :
    “Vis avec tout le monde, sauf avec les cons ! ”

    Les cons, sur cette page, sont ceux qui jouissent de remuer la merde quand d’autres s’emploient à tenter de soigner.

  4. Article d’assez mauvaise foi.
    L’histoire des “sémites” est évoquée depuis longtemps, on connaît tous cette ambiguite du terme et on sait tous ce qu’il signifie : haine du juif. Ca ne sert à rien de couper les cheveux en quatre encore une fois
    Ensuite , les “belles histoires juifs-musulmans”, oui on peut en parler, très bien. Mais est-ce que cela change quelque chose au fait que des juifs sont massacrés par des musulmans en France depuis 10 ans ? Vous devriez au contraire être le premier à réagir !
    La discussion sur la religion d’Hitler (athée, chrétien ?) a au contraire été tenue maintes fois. En supposant qu’il soit croyant il était chrétien dans un pays chrétien.
    Ici nous avons, à chaque assassinat de juif, des musulmans comme meurtriers alors qu’ils ne représentent qu’environ 10 % de la population. Il est tout à fait normal de noter ce genre de statistique. Le déni n’arrange rien. Ni dire qu’il y a des musulmans gentils ou pas antisémites, personne n’en doute.
    Que vient faire la palestine ici , quel rapport ? Voulez-vous dire que les morts palestiniens justifient les assassinats ?
    Donc au lieu de s’indigner sur une tribune, indignez-vous sur les morts et posez-vous des questions.

    • et quand les sbires de la LDJ ou du Betar massacrent Saïd Bourarach et agressent bien d’autres personnes comme Ginette Skandrani ou Olivia Zemor à cause de leur anti sionisme ou terrorisent les habitants du 19e arrondissement, de Pantin, d’Aubervilliers, pourquoi personne n’en parle dans les gros médias ?

    • C’est à vous de vous posez les bonnes questions.
      Il n’y a pas de race juive ni race musulmane ni race sémite. C’est con, cela ne tient pas debout intellectuellement. Donc votre imaginaire en opposant juifs et musulmans ne tient même pas dans la réalité surtout qu’ils sont tous les deux sémites.
      Il y a des judéophobes musulmans comme il y a des islamophobes juifs mais rien n’est monolythique. La violence est propre à l’Homme et personne n’est exempté.
      Halimi et Knoll (paix à leurs âmes) c’est pour le fric avant tout et cela a été fait par des crapules dégénérés sans nom avant tout.
      Alors soyons unis pour viser ces crapules ensemble au lieu de tomber dans le piège de la division fachiste voulue par certains.
      Ne visez pas les musulmans en bloc, c’est dangereux, vous devriez être pourtant sensible à cela. Depuis 10 ans, comme vous dîtes, il n’y a pas que les juifs qui sont visés, ne mettez pas de côté ce qui vous arrange ! On est tous visé et la communauté française dans son ensemble a été victime. Et ne me sortez pas le terrorisme parce que je vous sors le livre “56” de Jean-Loup Izambert dans ce cas, vous en ressortirai plus sensé.

    • “des juifs sont massacrés par des musulmans en France depuis 10 ans”
      Nous condamnons ces crimes sans reserve.

      Des musulmans sont aussi massacrés par des juifs Français depuis plus de 10 ans, mais nous ne faisons pas de généralités, ni d’amalgame, car l’ extrémistes existent dans tous les groupes. Par contre, nous aimerions que cela soit relaté sur les médias ou par des gens comme vous qui ont la main sur le cœur et le dire haut et fort.

  5. Sarkozy on comprend c’est pour oublier qu’il est en examen, Valls un sioniste nazi.
    Pourquoi ne proposenr t-ils pas de changer des verset de la bible , du talmud etc. Touche pas à mon coran idiot

  6. Voilà ce que disait Jo Aboulker, algérien de confession juive, grand Résistant et Compagnon de la Libération, à propos de la spoliation des biens juifs en Algérie:*Alors que les Pieds-Noirs se disputaient les biens juifs saisis et vendus, pas un Arabe n’en a acheté. La consigne en fut donnée dans les Mosquées : les Juifs sont dans le malheur, ils sont nos frères”

  7. Superbe coup de gueule ! Je m’appelle David Amine, metis originaire du Maroc et reconverti à l’islam depuis 20 ans maintenant, et je ne peut que me reconnaître dans cet article. 2 types d’individus sur cet terre, ceux qui divisent et ceux qui rassemblent… les premiers par intérêt (comme ses signataires) et les seconds en suivant leur conscience. Le coran ne dis t’ il pas :” Oh hommes, je vous ai créé en divers communauté afin que vous vous entreconnaisiez, et le meilleur d’entre vous et le plus pieux !. Le musulman n’est t’il pas par définition un homme de paix, apaisée donc apaisant….. La religion guider par le politique, et pour les hommes de pouvoir, la religion guidée par le spirituel et pour les hommes de paix.
    Les juifs (sepharades) et les musulmans ont toujours été très proches. Ce sont les juifs ( ashkénaze) européens qui sont sont fait exterminé par leurs concitoyens chrétiens….. Aujourd’hui pour exister le nouvel état d’Israël et ses soutient à intérêt à diviser. Ne pas confondre juif et Israelien, tout comme antisémite et antisioniste.
    Je le redis, il y a beaucoup plus de choses qui nous rassemblent que de choses qui nous divisent.
    Méfiez vous des gens négatifs, clivant, qui se construisent en opposition avec la haine de l’autre.
    Paix à vous tous !ou bien Shalom, Salam, Salut !

  8. Excellente réponse infligée à la mauvaise foi de ces signataires islamophobes indignes et ridicules!
    L’histoire est pleine de preuves supplémentaires et nous avons pas besoins d’incitateurs de haine ni en France ni dans le monde musulman.. Paix , progrès et bonté
    Mille merci

  9. La il y a des morts sur le territoire, et ca ne remonte pas aux calendes.
    C’est ici et maintenant.
    Une petite recherche sur les patronymes permettra aisément a tout un chacun de se faire une idée quant aux victimes et aux assassins.
    Pas besoin de manifeste.

  10. Merci monsieur MOuellef. Je partage votre analyse et vous remercie de mettre de l’ intelligence et du bon sens dans ce vacarme.
    Mon grand père, paysan d’ un village algerien même pas repertorie sur les cartes, a été porté disparu pendant la 2eme grande guerre. Il combattait au côté des français par conviction. Il a disparu à 35 ans environ. Personne ne l’ a jamais revu et aucune administration n est venu l’annoncer à sa famille. Il a laisse un e épouse et 5 enfants seuls,vivrent dans les conditions que l on sait de l’ Algérie après-guerre. Le pire allait arriver…
    Noam Chomsky ” le tableau du monde présente aux gens n a pas la plus petite relation avec la réalité, car la vérité sur la moindre affaire est enterrée sous des montagnes de mensonges”.

  11. Les premières éditions du dictionnaire Robert décrivaient “l’antisémitisme comme la haine des Arabes, par extension des juifs” …ce qui était compréhensible à l’heure coloniale. Sur le plan linguistique, les Sémites, ce sont ceux qui parlent arabe, araméen, amhara, tigrinya et hébreu ancien (l’hébreu moderne est un mélange d’hébreu ancien, d’arabe, d’araméen, de yiddish et de langues slaves). Les Sémites spirituels en revanche sont tous ceux qui, selon par exemple le Vatican, se reconnaissent dans le monothéisme abrahamique, juifs, samaritains, karaïtes, mandéens, chrétiens, musulmans. L’antisémitisme peut donc être arabophone comme il peut être islamophobe, il peut être judéophobe comme il peut être falachophobe ou christianophobe.

  12. Les berbères sont-ils sémites ?
    Les arabo-chrétiens seraient-ils différents des arabo-musulmans au regard du qualificatif “sémites” ?

    • arabo-musulman est un concept inventé pour caractériser les populations habitant les pays appartenant aux Etats musulmans au Moyen-âge (sans l’Indonésie donc par exemple qui ne faisait pas partie de ce cercle même si elle deviendra musulmane), c’est-à-dire des populations arabes (ou arabophones) de religion musulmane, juive ou chrétienne et des populations de langue non arabe mais musulmanes, Iraniens et Turcs. D’où le vocable arabo-musulman pour les englober toutes. Il faut savoir que dans un Hadith on a demandé au prophète de l’islam : qui est Arabe ? et il a répondu “celui qui parle arabe”, donc effectivement, les juifs et les chrétiens de langue arabe appartiennent à la nation arabe même s’ils ne sont pas musulmans. A l’inverse des Iraniens ou des Turcs sont des musulmans mais ils ne sont pas arabes.Le critère de nationalité dans l’islam n’est pas le sang mais la langue parlée, une vision très moderne donc.

  13. L’ appel des 300 était nécessaire pour briser la chape de silence qui règne dans nos médias politiquement corrects. L’antisémitisme est très répandu dans le monde musulman, ceci depuis les débuts de l’islam. Les juifs (et les chrétiens) ont été accusés d’avoir falsifié le message divin, et ne pas avoir accepté la religion du Prophète.
    Ce n’est donc pas l’occupation de la Palestine par les juifs qui explique cet antisémitisme comme on voudrait nous le faire croire, il était déjà là bien avant.

    Je vous conseille de lire sur le sujet le livre de Georges Bensoussan :”Juifs en pays arabes”.

    https://www.letemps.ch/culture/juifs-pays-arabes-grand-deracinement-18501975-georges-bensoussan

  14. Un grand merci pour votre témoignage par lequel vous exprimez exactement le fond de notre pensée.J’adhère pleinement a votre passage concernant la paternité??? de crimes odieux à la communauté musulmane alors que les plus grands génocides que l’humanité a connu ne font aucunement référence à la religion de leurs auteurs.Quid de Hitler ,de Staline ,de Roosevelt,de Mao, de Hiro Hito ? et j’en passe!!!!des criminels BCBG, des fossoyeurs de l’humanité ou bien les précurseurs d’un terrorisme universel ????

  15. le terrorisme dans le monde a commencé depuis 610 par l’armée de Mahomet qui a fait peur à des milliers de personnes en Arabie Saoudite. cette armée considérant comme mécréant ceux qui ne croyaient pas à la prophétie Mahomet elle a tué 700 hommes de 610 en 632 dans la guerre baptisée une guerre sainte; c’est du terrorisme. Il n’est pas forcé de croire à la prophétie de quelqu’un qui ne sait même pas inventer. tout ce qui se passe en islam de Mahomet ( mahométisme) vient du judaïsme tel que: le jeun,l’aumône; immoler un mouton, ablution etc. les hommes qui refusent de reconnaître la prophétie de Mahomet disent qu”ils ne vont jamais prendre Mahomet comme un prophète et laisser leur père . nous n’allons jamais être esclave d’une famille. c’est les enfants de Mahomet qui ont donner ce titre là à leur père pour sauvegarder leur bien après sa mort. car les familles des victimes de guerre (djihad ) de 624 ; 630 et 632 menaçaient les enfants de Mahomet . j’aime oumma

    • jean bernard

      Qui c’est “Mahomet”???
      Au passage bravo, pour l’exercice de fiction littéraire. La prochaine fois tâchez de vous en tenir aux faits et à la réalité de l’histoire de l’islam, et à laisser votre beauferie islamophobe au vestiaire…

    • Pourriez-vous écrire en français? C’est incompréhensible. Agencez votre “pensée”, rédigez et structurez votre texte, vous gagnerez en clarté. Cette diarrhée textuelle est contre productive.
      Un retour sur les bancs de l’école s’impose.

  16. Si les arabo-musulmans sont sémites que dire des arabes tout-court! deuxio les combattants maghrébins l’ont été ,car obligés ,sinon vous les auriez traités de harkis ! tertio ,dire à quelqu’un bienvenue chez vous c’est se positionner soi-même en accueillant,en hôte qui reçoit un étranger ,à la limite c’est lui dire tu es chez moi et je te reçois !!!!!ces demonstrations sont ineptes….

  17. Merci pour ce texte exemplaire et ce documentaire, plus que nécessaires l’un et l’autre. Je n’ai pas de mots pour décrire l’écoeurement que je ressens devant le racisme et l’Islamophobie qui se répandent comme la peste dans la société française et en particulier chez les descendants de ceux qui ont fait ou approuvé la chasse aux Juifs il y a plus de 70 ans.

    • oui, comme vous, je trouve l’air irrespirable dans cette société dont joue les médias et les fausses élites.
      Il n’y a qu’à lire les idioties dans certains commentaires; du bruit d’ignorants convaincus de savoir.
      C’est un signe de chute. Jusque là tout va bien …
      L’histoire ne fait pas de cadeau

    • Personne n’a approuvé la chasse aux juifs, une abomination, dans ma famille, Madame, et le racisme est du côté de ceux qui tuent au nom de la religion : ici, en France et depuis 10 ans, les morts sont juifs, les assassins musulmans. C’est un fait, désagréable à dire et à entendre certes mais un fait, qui exprime un problème. Débrouillez vous avec ça, le déni ne règle rien.

      • C’est se foutre du monde de déclarer des insanités pareilles. Comment cela les morts sont juifs les assassins musulmans. Ces assassins non rien de musulmans leur seul comportement permet de les disqualifier. Ce n’est pas parce ce que j’habite en Angleterre que je suis la Reine d’Angleterre.
        Maintenant passons aux chiffres. Combien de morts musulmans y-a t-il eu lors des différents attentats? Rien que pour l’attentat de nice 30 victimes étaient musulmanes sur 84, soit plus du tiers. La population musulmane représente 5 millions sur une population française de 65 millions soit 13%. Est ce que cela vous va comme tribu au terrorisme?
        Si vous appréciez les décomptes macabres, on peut continuer.
        Je vous laisse vous débrouillez avec votre haine viscérale des musulmans, sachez que la diffamation et le mensonge ne règlent rien.
        Je vais en arrêter là, car il parait qu’il ne ” faut pas parler aux cons ça les instruit” (Audiard).

      • que veut dire débrouillez-vous avec ça? êtes-vous sensés?
        On dirait que vous voulez planter vous mots dans les bouches, vos pensées dans les esprits et vous vous voulez juge de je ne sais quoi et les autres coupables?!
        Vous entendez-vous?
        Mais moi je vous emm…copieusement
        les ”musulmans” dont vous parlez, qu’ont -ils de l’islam? ne sont-ils pas des monstres produits par nos sociétés? n’a-t-on pas évoqué à chaque fois leur délinquance et leur avant?
        et puis que savez-vous de l’islam? pourquoi ne parlez-vous pas des politiques intérieur et extérieur qui sont synonyme d’irresponsabilité, d’ingérence, de violence, de trahison de nos peuples et productrices de ce genre de monstruosités?
        Vous êtes simpliste et abruti et en aboyant, vous croyez dire quelque chose comme beaucoup…
        Alors allez me citer et dites que les musulmans disent … Je prends l’entière responsabilité de mon coup de gueule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les investisseurs Européens reviennent en Tunisie

Hommage à Djouher Akrour, la plus jeune condamnée à mort de la révolution algérienne