in

Incendies en Amazonie : Sans elle, la Terre ne respirera plus

Avec une superficie de 5,5 millions de km2, l’Amazonie est la plus vaste forêt tropicale de la planète. Trésor de biodiversité, elle est menacée par la déforestation due principalement à l’agriculture, l’élevage et les activités minières et est actuellement la proie de feux de forêt.

Publicité

20 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Désolé pour vous croissant de lune. Tout ce que j’ai dit est vrai sur ma famille (je n’ai pas menti à Saidb car je ne suis pas un menteur j’ai été élevé dans la détestation du mensonge vous ne savez pas a quel point) comme sur ma formation de haut niveau en science ou encore sur mon parcours spirituel. Me traiter par le mépris et m’adresser des attaques ad hominem n’y changera rien et vous diminue surtout. Je trouve surtout méprisable d’essayer de me discréditer auprès de Saidb.

    On discute quand vous voulez de science. Aujourd’hui je dialogue surtout avec un philosophe des sciences sur Oumma, Rafik Hiahemzizou car la philosophie des sciences m’a toujours intéressé. Qu’attendez-vous pour participer ? Car jamais je ne vous ai vu prendre position. Donc au plaisir.

    J’ai regardé la vidéo que vous avez postée. Très intéressant. Effectivement ça fait passer Gervais que je ne connaissais pas pour un falsificateur. Ce qu’il dit ne tient pas la route, notamment sur son modèle cyclique.

    Je maintiens qu’il n’y a pas de modèle du climat validé car le climat serait un système chaotique. Mais il faudrait encore le démontrer car Lorenz a trouvé un attracteur étrange en partant d’un modèle simplifié de météo mais je n’en ai jamais entendu pour le climat. Les prédictions à long terme seraient alors tout bonnement impossibles. Donc les théories sur le réchauffement climatique et leur origine anthropique sont à considérer avec circonspection. D’ailleurs la position du GIEC a changé de manière inexplicable au fil de ses rapports. Par ailleurs, le GIEC les élabore sur la base de meta analyses : leurs travaux dégagent le consensus scientifique à l’instant t. Renseignez vous également sur ce qu’on appelle une bifurcation dans la théorie du chaos et vous comprendrez. Je maintiens également qu’il y a instrumentalisation politique de la question écologique avec de puissants lobbys qui s’affrontent autour d’enjeux colossaux. Citons dans le secteur de l’énergie, la filière nucléaire (décarbonnée) dont la France est un acteur éminent et la filière pétrolière (pays exportateurs et compagnies exploitantes).

  2. La question c’est pas tant le Climat que l’Etat dans lequel on est en train de mettre la planéte, le climat fait parti des paramétres est indubitablement il se dérègle nul besoin d’être un grand scientifique, est ce à cause des humains ? sans doute. Pour le reste on met le feu à la plus grande pharmacie du monde et tout le monde s’en fout, on empoisonne les plus grandes rivières du monde (tout cela fini dans l’océan) et tout le monde s’en fout, on détruit la vie végétale et animale sans géne, on met fin à des cultures ancéstrales sans génes…
    La planéte s’en remettra son unité de mesure n’étant pas la même que celle des humains, pour l’humanité je ne sais, peut être qu’on est dans un délire suicidaire inconscient, seule explication à l’inaction généralisée

  3. @Didier. Si une approche réellement scientifique du climat voire de l’écologie vous intéresse, je vous conseille le site des climato réalistes que vous connaissez peut être déjà. Un article pour commencer mais tout le site est une mine pour sortir de la doxa pour gogos qui n’y connaissent rien en science et ne savent même pas comment la politique peut manipuler la science : https://www.climato-realistes.fr/giec-rapport-sr15-critique-gwpf/.

  4. @croissant de lune. Qu’est-ce que ma famille ou l’extrême droite ont a voir avec mes propos ? Vous faites toujours ça quand vous n’avez pas d’argument valable ? La science suffit. Tenez un article sur un site scientifique tout à fait intéressant : https://www.climato-realistes.fr/giec-rapport-sr15-critique-gwpf/. Lisez aussi Isabelle stengers en philosophie des sciences. Vous comprendrez comment on peut manipuler les masses au nom de l’argument de science en servant des desseins politiques.

    • Zarathoustra, votre famille ne me concerne pas, mais votre fable si, votre famille inventée que vous avez servi au patient frère Saidb qui est revenu. Eh bien, un affabulateur peut-il parler de sciences? La science suffit, vous ai-je attendu pour me cultiver dans les sciences? Voulez-vous des joutes scientifiques? Vous les perdriez certainement, vous avez l’âme d’un petit polémiste prêt à tout quitte à affabuler mais vous n’avez pas l’âme scientifique, non. Oui, le nouveau truc des climattosceptiques, c’est le climato-réalisme, suggérant que les autres ne sont pas réalistes, le seul intitulé de votre site est de polémique, donc je doute qu’il s’y trouve beaucoup de science authentique. Je vous laisse François Gervais et ses indignes effets de manche, s’il est climato-réalise lui, il était disait-on dissident, un scientifique qui souffre qu’on le présente comme dissident est un imposteur!

      Ces gens-là largement validés par l’extrême-droite bien que, pas toujours, suggèrent que, les spécialistes du GIEC se sont entendu entre eux pour altérer les données ou retenir ce qui va dans le sens de leur thèse. Sauf que ça c’est pas possible, il y a trop de gens qui seraient dans la combine. Plus aisément on soutiendra que le 11-09 est un vaste false flag que d’accuser des gens aussi nombreux de manier les données à leur guise. Feriez-vous du complottisme quand ça vous arrange? Sachant que moi je me revendique tel, je suis complottiste parce que désireux de vérité et peu naïf, mais je suis trop réaliste pour m’imaginer que des centaines de gens partout dans le monde s’entendent nuitamment pour faire accroire la thèse réchauffiste, ça c’est juste bon pour une fâchosphère vulgaire, Donald Trump lui-même n’y croit pas, Poutine non plus puisqu’ils escomptent et anticipent le changement du climat dans leurs politiques.

      Croissant de lune.

  5. Salam, si on pouvait démontrer que la forêt primaire Amazonienne est une grande source d’oxygène, ou si on n’arrivait pas à le démontrer définitivement mais à des indices fondant un postulat scientifique soutenable, alors la gouvernance Brésilienne et d’autres pourraient faire payer la conservation des forêts primaires. On paie bien le pétrole, voire même on paie l’eau, donc l’oxygène étant une ressource primaire, on pourrait payer ou faire payer la conservation des lieux où l’oxygène se libère le plus, et ce prix pourrait être l’équivalent du potentiel de richesses qu’on croit pouvoir développer en exploitant ces lieux et ces forêts. Pourquoi Jair Bolsonaro met-il le feu en maints endroits via des relais maffieux au lieu de marchander et faire payer l’Occident? Je n’y verrais aucun inconvénient, et ça signifierait faire payer son ami Donald Trump en premier. Faire payer l’Occident ne me poserait aucun problème moral, au contraire, mais ce n’est pas ce qu’il fait.

    Croissant de lune.

  6. Salam, j’ai lu Didié qui nous sort que les forêts sont d’un bilan carbone nul, sauf qu’on n’en sait rien, il faudrait des mesures exactes pour évaluer combien de CO2 elles absorbent puis restituent, combien d’oxygène absorbé et rejeté également. Bien sûr, le plancton marin jouerait un rôle équivalent, mais où sont les démonstrations chiffrées? Je vais faire comme François Gervais, “On nous dit que le climat se réchauffe, mais voyez-vous, les espaces inter-stellaires sont très froids, température d’une constance remarquable, proche du zéro absolu. Et ça, le GIEC n’en tient pas compte!” J’exagère à peine, il a osé comparer la plus grande stabilité des températures marines comparées aux températures des continents, argument même pas bon pour une concierge qui sait très bien que l’océan reste assez chaud à l’entrée de l’hiver, qu’il met du temps à se réchauffer l’été.

    La vérité, c’est que Didié Lestag ne sait pas à quoi servent les grandes forêts dans l’équilibre et la vie planétaire, il n’y a sans doute pas que l’absorption de gaz carbonique, il y a peut-être des fonctions que nous ne connaissons pas. Et voilà, ça vient nous couvrir l’incendiaire Jair Bolsonaro, l’origine des feux récents nombreux et massifs est très suspecte, autant que le fameux coup de couteau pendant la campagne, qu’est devenu le porteur de couteau au fait? Oui, je suis complottiste assumé, enfin je veux dire que je ne suis pas naïf, les Occidentalistes de services ici ne me convaincront pas.

    Une adolescente Suédoise s’est levée et la jeunesse du monde avec elle, elle navigue vers l’Amérique à bord d’un chétif navire et contraint son corps à un régime qui déplaît à l’insouciant Michel Onfray. Nous sommes au temps où une bergère envoyée de par Dieu n’emporterait aucune adhésion parce que nos cœurs sont morts, un miracle nous est venu mais nous ne le croirons pas, qu’Allah ait pitié de nous.

    Croissant de lune.

  7. “Sans l’Amazonie, la Terre ne respirerait plus” affirme l’article. C’est une erreur, ce ne sont pas les forêts qui font respirer la Terre, mais les océans. Les forêts absorbent du CO2 et rejettent de l’oxygène dans la journée, mais fait l’inverse la nuit. Et l’absorption du CO2 utilisée par l’arbre pour se constituer est restitué dans l’atmosphère à sa mort (par brûlage, ou pourrissement). Donc le bilan CO2 est nul, et pour qu’il soit positif (plus de CO2 absorbé que rendu), il faut compter sur la croissance constante en surface de la forêt, et c’est seulement cette croissance constante qui améliore le bilan CO2.
    C’est en outre la raison pour laquelle prétendre que le bois comme combustible est écologique, au prétexte qu’il est “renouvelable”, est un contresens voire (et plutôt) un. mensonge, parce qu’on relâche tout le CO2 de l’arbre et que l’arbre (éventuellement) à sa place mettra au mieux des dizaines d’années à réabsorber. Aucune amélioration de taux de CO2 dans le meilleur des cas de combustible renouvelable.
    Autre bêtise fleurissant chez les écolos et dans les commentaires des journalistes : la fonte prévisible de la banquise (les masses énormes de glace flottant sur l’eau en Arctique et en Antarctique) fait et fera monter le niveaux des océans. C’est stupide, une simple application du principe d’Archimède démontre qu’en fondant, un gros glaçon dans un verre ne fait pas monter le niveau d’eau d’un iota. Il n’en est évidemment pas de même des glaces continentales (celles qui sont sur les terres émergées) dont la fonte fera monter le niveau.

    • @Didier. Effectivement on arrive à faire gober n’importe quoi aux masses. Il n’y a pas que la religion qui sera l’opium du peuple demain. L’écologie également avec une touche plus ou moins épaisse de tiers mondisme. Finalement ça sera sans doute aussi une nouvelle religion avec ses ayatollahs et son cortège de dévots intolérants. Lavage de cerveau garanti. Mais l’homme préfère croire en rien que ne rien croire …

      • @ Zarathoustra, d’où tirez-vous vos certiudes? Enfin mettons, vos doutes, vous les tirez d’où hormis un mouvement d’opinion que vous relayez et qui ignore la science? Et si vous aviez tort et si c’était prouvé, vous en excuseriez-vous ou bien trouverez-vous une échappatoire de partisan et militant pour justifier vos dénits? Si les écologistes sont dans un mouvement d’opinion aussi, avec des militants de parti-pris et des réflexes pas toujours réfléchis, il se pourrait qu’il y ait parmi eux plus de gens sensés et instruits qu’il n’y en a dans votre monde fachosphérique.

        Parce que des doutes de Zarathoustra ne valent pas mes doutes sur son auto-biographie arrangée, votre mère supposée, battue d’un Camrounais qui en eut deux enfants tous deux qui ont mal tourné, et laquelle, comme de juste a divorcé pour se remarier avec votre père supposé, Vietnamien, qui s’est battu pour la France et qui n’eut rien de plus pressé après le départ Français d’Indo-Chine que de rejoindre des Harkis dans une autre guerre, vrai héros de l’in-té-gra-tion dans la So-cié-té Française, et qui lui ne battait pas sa femme contrairement à l’autre. Si vos doutes en écologie valent votre biographie, alors excusez-moi mais les écolos sont plus crédibles que vous. C’est François Gervais, votre référence? Donnez-nous des arguments scientifiques fondant vos doutes, mais alors, mais alors, soyez convainquant, choisissez bien vos arguments, vérifiez, attention aux antiennes ressassées, allez-y, j’attends, et je décortiques et je déconstruis.

        Croissant de lune.

    • Bonjour Didier Lestage et bon dimanche estival. Contrairement à ce Zarathoustra qui a opiné du chef par réflexe conditionné, s’étant plutôt formé non pas une opinion personelle mais une opinion de parti-pris puisée dans la fâchosphère, généralement anti-écologiste quoi que pas toujours, il me semble que votre opinion à vous voudrait être scientifiquement fondée. Alors, c’est dimanche matin, si vous dormiez, voici Rodolphe Le Réveilleur qui va vous sortir de votre assoupissement. Il se trouve qu’il n’est pas collapsologue, moyennement écolo mais pas anti-nucléaire par exemple, il étuddie à l’aide des données scientifiques sérieuses disponibles les thématiques les plus diverses, la crise des ressources qui se raréfient, et aussi, et aussi le problème du changement climatique. Mieux que cela, il a détruit scientifiquement les documents de François Gervais lequel s’est bien gardé de relever le gant n’étant à l’aise qu’avec ceux qui le croit et qu’il conforte dans le dénit. Il a passé au crible aussi Vincent Courtillaud, le Réveilleur est un scientifique, un méthodique, découvrez ses vidéos, notamment celles qui traitent des changements du climat et qui s’attaquent aux développements des climattosceptiques, qui ont presque certainement connaissance de ses réfutations mais préfèrent pour l’instant se faire oublier, fuir la controverse scientifique source de lumière et d’aproche de la vérité. Voici, découvrez plutôt.

      https://www.youtube.com/channel/UC1EacOJoqsKaYxaDomTCTEQ/videos?disable_polymer=1

      Croissant de lune.

      • Ce que j’ai écrit vient directement des climatologues et du GIEC. Bien entendu, il ne s’agit pas des commentaires d’amateurs ou de pseudo spécialistes qui encombrent les médias et Internet et qui lancent des vérités percutantes sur le plan communication mais souvent infondées. En outre, et cela est intéressant, c’est parfaitement logique et, cela ne gâte rien, facilement vérifiable.
        En clair, notre marqueur et notre objectif prioritaire et vital, est la santé des océans.

  8. Et l’autre guignol brésilien élu “démocratiquement” s’en cogne comme de l’an mille on dirait non ? Aucune intervention médiatique, il n’est toujours pas revenu de ses vacances en israel ?

  9. L’ Amazonie absorbe Tout le charbon des états unis et la chine.

    La terre est le corps.
    L’Amazonie son poumon.
    Les états unis et la chine la cigarette.

    Notre potentiel respiratoire sera diminué, personne ne pourra respirer profondément.

    • Et bien sûr, Sa Suffisance Macron, incapable de régler les problèmes dans son propre pays, pratiquera la respiration artificielle sur la forêt amazonienne. Risible si ce n’était pas lamentable

      • Et Pat, allez-y, faites-nous de l’air à respirer puisque vous vous êtes si fort. Je suis pas Macroniste, mais quand-même, la critique est aisée dit-on mais l’art difficile, donc Pat, quels sont les problèmes et quelles sont vos sollutions?

        Croissant de lune.

          • @ Pat, vous écrivez en substance que n’être pas Macroniste c’est déjà un début, continuez. Continuer où, dans quel sens s’il vous plaît, dirigez-moi avec meilleure précision, où est-ce que je devrais adhérer, allez, puisque vous avez commencé, continuez jusqu’au bout alors.

            Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Le rêve d’un ailleurs d’Isabelle Eberhardt, convertie à l’islam au 19ème siècle

Mort de Zineb Redouane : entre zones d’ombres et faits accablants