in

Halloween : une lycéenne américaine voilée félicitée pour sa version originale du déguisement en Harley Quinn

Il suffit d’un peu d’imagination, d’un brin de créativité et d’une grande audace pour se confectionner un costume d’Halloween sans y engloutir tout son argent de poche, à l’instar de Takiya, une lycéenne new-yorkaise voilée, qui a fait sensation sous son hijab entièrement relooké pour la circonstance.

S’inspirant du personnage de fiction Harley Quinn, la célèbre complice du Joker dans la série Batman, dont le costume, le maquillage et les deux couettes teintes en rose et bleu ont suscité un véritable engouement auprès des jeunes américaines, Takiya s’est démarquée du lot en proposant une nouvelle version du déguisement le plus prisé d’Outre-Atlantique, selon Google Trends.

Le visage entouré de son hijab blanc formant deux longues tresses colorées, la jeune fille, métamorphosée en une Harley Quinn hijabi, a accepté de prendre la pose pour sa meilleure amie Rayan, laquelle s’est empressée de poster sa photo sur Twitter avec le hashtag #MuslimLivesMatter, et la légende cherchant à interpeller le plus grand nombre : "Qui a dit qu’une hijabi ne pouvait pas être Harley Quinn ???"

Voilée elle aussi, Rayan, stimulée par la hardiesse et l’esprit créatif de sa camarade et plus proche confidente, a décidé de participer pour la première fois de sa vie à la grande fête costumée américaine, gentiment angoissante, en donnant libre cours à sa propre inventivité.

 

Rayan et son maquillage spectaculaire façon Halloween

« En tant qu’hijabi, je suis bien placée pour connaître les difficultés qui se posent à nous quand nous voulons prendre part à certaines activités, en l’occurrence ludiques. J’espère que les gens qui nous verront sur Twitter, ainsi déguisées, comprendront que le fait de porter le voile ne nous interdit pas de nous amuser, de nous distraire et de faire preuve de créativité, au même titre que les autres jeunes de notre âge », a-t-elle insisté, en refusant de se laisser abattre par la déferlante de remarques désobligeantes, voire au vitriol, transpirant l’islamophobie primaire, qui a rapidement inondé son compte twitter.

Heureusement, tout est bien qui finit bien, car la méchanceté humaine, aussi gratuite et féroce soit-elle, n’aura eu aucune prise sur la joie éprouvée par les deux jeunes filles musulmanes, quand l’une d’elles, Takiya, a été complimentée par son établissement scolaire pour avoir proposé le déguisement le plus original de la désormais culte Harley Quinn.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une réflexion sur le temps

Le Pape François a reçu en audience une délégation du CFCM