in

Halal/Casher : le CRIF l’ouvre, le CFCM ne “comprend pas”

 

L’avenir de la France se joue dans les abattoirs ! Aussi ahurissant que cela puisse paraître, la stratégie de la diversion s'enfonce sous le niveau zéro de la manipulation, et tout aussi incroyable, le CRIF s'indigne, tandis que  le CFCM semble  découvrir après des jours de  silence cette polémique.  Son président Mohammed Moussaoui  affirme ne  "pas comprendre "et n'accepte pas que l'islam et les musulmans servent de boucs émissaires dans cette campagne».  L'un l'ouvre, l'autre  proteste à peine !

« Le déconomètre fonctionne à plein » lançait récemment François Bayrou, qui ne pensait peut-être pas que la bassesse de la campagne présidentielle lui donnerait à ce point raison. 

C'est à François Fillon que l'on doit un nouvel embrasement du débat public, ce dernier ayant ciblé le casher, lundi, sur Europe 1, du jamais vu ! En suggérant aux juifs et aux musulmans de réviser les « traditions ancestrales » d’abattage des animaux, le Premier ministre a fait sortir de ses gonds Richard Prasquier, président du lobby préféré de la République : "J'ai été choqué de l'entendre s'exprimer ainsi", "la déclaration de François Fillon est stupéfiante", a déploré ce dernier à l'AFP.

Dans ce capharnaüm  qui doit faire se retourner dans leur tombe certains grands esprits éclairés de la France du passé, les prises de position du candidat du MoDem méritent la plus grande attention :  «Tous ceux qui passent leur temps à exciter les passions (…) est le plus mauvais service que l'on peut rendre à la France », a affirmé François Bayrou, en citant nommément Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy.

Interview sur BFMTV du 4 mars, passage à voir, entre autres, à partir de 9’37

https://www.dailymotion.com/video/xp7xu5_bfmtv-2012-qui-etes-vous-francois-bayrou_news

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La FIFA donne son feu vert au port du voile dans le football féminin

Viande: une religion peut en casher une autre…