in

Guerre d’Algérie: E. Macron reconnaît que l’avocat Ali Boumendjel a été “torturé et assassiné“ par l’armée française

Le militant algérien Ali Boumendjel, dont le meurtre avait été maquillé en suicide en 1957, a bel et bien été « torturé et assassiné » par l’armée française, a reconnu mardi Emmanuel Macron. Ce geste d’apaisement fait partie des mesures recommandées par l’historien Benjamin Stora dans son rapport sur la colonisation et la guerre d’Algérie.

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’OMS juge irréaliste de pouvoir vaincre le Covid-19 en 2021

Libération révèle que le terroriste Brenton Tarrant était “membre bienfaiteur“ de Génération identitaire