in

Grande-Bretagne : une mosquée ouvre une salle de boxe pour lutter contre la criminalité

Un bon uppercut susceptible de mettre KO la criminalité en hausse constante au Royaume-Uni, c’est une parade qui ne tolère aucune esquive, surtout pas celle des autorités, et un registre dans lequel on n’attendait pas une mosquée, mais c’était méconnaître la mosquée de Sheffield et la volonté de ses responsables d’envoyer la violence au tapis…

Au sud du Yorkshire, rares sont ceux qui ignorent encore la spécificité de l’une des mosquées du comté, devenue une vraie curiosité locale. Entièrement dédiée à la boxe éducative, exutoire des mauvaises actions, la salle de gym attenante au lieu de culte est ouverte à tous ceux qui préfèrent frapper dans des punching ball plutôt que de commettre l’irréparable, d’où qu’ils viennent et quelle que soit leur confession.

La salle de boxe de la mosquée de Sheffield s’est déjà taillée une belle réputation dans la lutte contre la délinquance, mais aussi dans le rapprochement entre des jeunes hommes aux origines diverses qui laissent leur passif, plus ou moins lourd, leurs différences et leurs a priori aux vestiaires dès qu’ils montent sur le ring.

Créant l’événement localement, la visite surprise de l’un des boxeurs les plus célèbres de Grande-Bretagne, Paul Jones, l’ancien double champion du monde mi-lourd de la discipline, a été une marque de reconnaissance inestimable à l’adresse des dignitaires de la mosquée et de leurs efforts fournis sans répit pour promouvoir les valeurs de l’islam en œuvrant pour le bien-être de la collectivité, avec l’intelligence du coeur.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’habillement de la femme dans les pays musulmans à travers une étude américaine

Drones tueurs et guerres secrètes