in

Gaza stories: Aboud et son Oiseau

Depuis que cette trêve a été signée les médias nous abreuvent de chiffres sur lesquels ils se disputent (tant de morts, tant de blessés, tant de familles éliminées, tant d’immeubles, de maisons…). Mais ceux qui viennent d’être bombardés sont des gens: des femmes, des hommes, des jeunes, des vieux, des enfant.

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Lettre à Monsieur le Président de la République pour la création d’un musée national de l’histoire du colonialisme

Face à la modernité techniciste et nihiliste