in

Gaza : les morts ont un visage et les criminels de guerre n’ont rien à faire en France

Les morts ont un visage, ce ne sont pas que des nombres, et aujourd’hui c’est celui de la jeune infirmière bénévole Razan Achraf Al-Najjar, assassinée à Gaza, vendredi 1er juin, par l’armée israélienne, qui interpelle notre regard. Un visage qui s’ajoute à la longue liste des 120 morts et des milliers de blessés, victimes ces dernières semaines des snipers de l’armée israélienne.

Elle avait 21 ans et tout l’avenir devant elle. Un soldat israélien, obéissant aux ordres de son gouvernement, a décidé, depuis la lunette de visée de son fusil, de briser cette vie et cet avenir.
Elle faisait partie des équipes de secours de notre partenaire PMRS (Palestinian Medical Relief Society), qui nous rappelle dans son communiqué que le fait de viser du personnel médical, ou des civils désarmés, est un crime de guerre.

Le crime de guerre a aussi un visage, c’est celui de Benyamin Netanyahou, qui en est le commanditaire en chef. Il a des complices, notamment les États-Unis, qui viennent de mettre leur véto à une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU pour la protection du peuple palestinien. Il a un carburant, qui s’appelle l’impunité : impunité à laquelle la France participe tant qu’elle continue à se contenter de mots face à ces crimes de guerre.

Comment, dans ces circonstances, le président de la République peut-il maintenir l’invitation faite à Benyamin Netanyahou à venir en France, mardi 5 juin ? Comment peut-il maintenir la “saison croisée France-Israël” et son inauguration dans de telles circonstances ?

Dans un message à l’Elysée, Bertrand Heilbronn, président de l’Association France Palestine Solidarité, a réitéré notre demande d’annulation de la visite de Benyamin Netanyahou en France et d’annulation de la saison croisée France-Israël. Le président de la République veut-il vraiment mêler son image à celle de ce criminel ?

Il est temps de passer des paroles aux actes, et de sanctionner l’État d’Israël. Il faut un premier geste fort, qui interpelle aussi la société israélienne: c’est l’annulation de la “saison croisée”.
Il est encore temps…

Le Bureau national de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS)

11 commentaires

Laissez un commentaire
  1. J’ai voté Macron aux élections. Ce fût la 1ère et la dernière fois. A toutes les prochaines élections je ferai barrage au parti LREM. C’est une façon citoyenne d’exprimer mon mécontentement vis à vis d’un président qui de facto soutient le boucher de la Palestine.
    La diplomatie française a perdu de son panache et rampe devant ce gouvernement criminel. Espérons que la plainte déposée par l’Etat de Palestine auprès de la cour pénale internationale soit réellement prise en compte et que les auteurs soient jugés et avilis comme il se doit.

  2. A quoi est du le fait que la raison du plus fort est dans notre planète toujours la meilleure ?
    Pourquoi les faibles sont toujours opprimés et assistent impuissants au pillage de leurs richesses par les plus forts. Pourquoi les peuples fuyant la misère qui leur est imposée sont poussés à se suicider embarquant dans des chaloupes de fortune pour finir noyés.dans les mers.
    Que faut-il faire pour que les faibles se renforcent et que la loi de la jungle cesse de régner.

  3. Il faut faire une infographie à diffuser sur faceBook, avec le visage encore en vie des victimes des terroristes militarisés occupant le Territoire de l’état de Palestine.
    Parce que les palestinien ne sont pas qu’ un nombre ils ont aussi des visages.

  4. Palestine chérie, bientôt la libération. Bientôt inchahllah, la justice sera rendue. Israel est un état factice au niveau du droit international. Après le massacre des manifestants pacifiques sur plusieurs jours, c’est terminé. Il n’y a plus de paix possible. Personne ne bouge sauf les musulmans. Quelle honte pour les droits de l’Homme. D’ailleurs, la charte des droits de l’Homme vous autorise avec la bénédiction de l’ONU de recourir à la violence pour faire valoir vos droits humains. Maintenant que vous avez démontré que la lutte pacifique aboutit au massacre, il est désormais temps de passer à la lutte armée.
    Honte aux français qui soutiennent encore ce régime de la terreur, de la colonisation et de l’apartheid. Votre opinion sur le sujet est directement le reflet de votre âme et de votre niveau de délabrement mental.
    Qu’Allah swt vienne en appui aux musulmans et libère les palestiniens (chrétiens et musulmans en majorité). Amine

    • Je corrige, “personne ne bouge sauf les musulmans”. Ce n’est pas exactement ça, je dirai personne ne bouge parmi les dirigeants du Monde y compris les dirigeants du monde Musulman, le plus hardi est Erdogan mais au final il aboie beaucoup mais il ne mort pas.
      Après parmi les peuples du Monde beaucoup ont manifesté leur solidarité qu’ils soient musulmans, athées, chrétiens ou juifs. Il faut arrêter de monter les peuples les uns contre les autres, il y a des gens qui détestent l’oppression dans tous les peuples du monde même s’ils ne sont pas toujours très visibles.

      • Entièrement d’accord avec vous concernant les peuples. Il ne faut pas oublier les votes à l’ONU et au conseil de sécurité où seuls les USA opposent leur veto. Par ailleurs, seuls certains pays musulmans soutiennent concrètement la résistance palestinienne.

          • Je parlais de la résistance palestinienne.
            Concernant le financement que vous mettez en avant, laissez moi rire : 4,677 milliards de dollars sur 11 ans. Wahooo
            Ce sont les pays du golf qui financent tout le monde dans la région. Même is.raël. Sans le pétro-dollar, plus d’économie américaine et donc plus d’is.raël. Il faut remercier les arabes, leur baiser les babouches et soutenir is.raël en faisant le plein dans sa voiture.

    • Question criminels, la région en compte un sacré nombre, non ?
      Et pourtant, tout le monde se revendique bon musulman..!
      Peut-être que là est le problème, car les 4 évangiles ne contiennent pas ces messages de violence.
      Et puis il y a l’histoire, celle de l’expansion de l’islam, faite d’amour et de persévérance, de prière et d’explication, de désir de convaincre par l’exemple et par quelques coups d’épées…

      Les débuts et le parcours des 2 religions sont fondamentalement différents, non ??

      Ca explique le terrorisme, pardon pour ne pas vous choquer : le djihadisme, terme musulman qui recouvre à peu près la même chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La reprise spectaculaire du tourisme en Tunisie

Algérie : une jeune femme agressée pour avoir fait un footing en plein Ramadan