in

Etats-Unis : Une mosquée ouvre grand ses portes au don de sang

Fidèle à l’esprit islamique d’entraide et désireuse de le revivifier à travers une grande collecte de sang, la mosquée Masjid al-Noor de Pennsylvanie a récemment ouvert ses portes pour accueillir des fidèles qui se sont empressés de répondre à son appel, tous ayant à cœur de former une belle chaîne de la solidarité afin de se montrer dignes d’une règle d’or essentielle : « L’un de vous n’est véritablement croyant que s’il aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même »  (Rapporté par Bukhari et Muslim ). Une notion fondamentale en islam, dont se fait le chantre Ibrahim Almeky, le président de l'Association islamique du Nord et véritable cheville ouvrière de cette Journée Portes Ouvertes inédite.

"La mobilisation a été au rendez- vous, c’est une formidable réussite", s’est réjoui ce dernier, avant d’être chaudement félicité par les responsables pleins de gratitude du Geisinger Blood Center, l’organisme qui a parrainé l’opération. Comblé au-delà de ses espérances, c’est un représentant heureux du culte musulman qui a vu sa communauté se presser pour donner quelques gouttes de sang salvatrices, cette affluence record le confortant dans le bien-fondé de son initiative fédératrice, qui s’est inscrite dans le cadre plus large d’une campagne de sensibilisation à faire le bien autour de soi.

"Venir en aide à son prochain, c’est un tel bonheur !", s’est exclamé l’un des généreux donneurs, Mohammed Hefeez, avec la même émotion intacte que celle qui l’avait envahi à 12 ans, lors de son premier don du sang. 

« Quiconque sauve la vie d'un seul être humain est considéré comme ayant sauvé la vie de l'humanité tout entière ! » [Sourate 5, verset 32], prêche inlassablement Ibrahim Almeky, et pas dans le désert pour sa plus grande joie, tandis que la présence de médecins musulmans, tous des spécialistes de renom, qui ont éclairé de leurs lumières cette journée mémorable, mûs par la seule volonté "d’être utiles à leurs coreligionnaires en répondant à leurs questions", a marqué les esprits, nombreux étant ceux qui attendent déjà avec impatience une seconde édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lieberman veut «décapiter à la hache» l’ensemble des Arabes israéliens infidèles à la patrie

L’Etat islamique déterminé à s’installer au Maghreb