in

Une étape importante vers l’unité palestinienne

C’est avec un immense espoir qu’a été accueillie, ce 12 octobre, la nouvelle de l’accord de réconciliation entre Fatah et Hamas, un accord attendu depuis des années par la population palestinienne, notamment par les habitants de Gaza, qui subissent de plein fouet les conséquences de la division. La prise de responsabilité de la gestion de toute la bande de Gaza par l’Autorité palestinienne, en concertation avec les autorités du Hamas, est annoncée pour le 1er décembre.

Nous saluons chaleureusement cet événement qui doit permettre de rompre avec une division qui était un succès stratégique pour les ultras au pouvoir en Israël. L’unité palestinienne est une nécessité face à un pouvoir israélien qui sape systématiquement toute perspective de paix.

Nous savons en même temps que le gouvernement de Tel Aviv cherchera par tous les moyens et provocations à saboter cet accord. On se souvient de mai 2014 : quelques semaines après la constitution du gouvernement de réconciliation nationale palestinien, des provocations ont débouché une répression terrible en juin dans toute la Cisjordanie, et à la guerre criminelle contre Gaza pendant 50 jours en juillet août.

La France qui a toujours rappelé la nécessité de l’unité nationale palestinienne doit être particulièrement vigilante face aux manœuvres et coups tordus qui pourraient advenir.

Gaza est déjà invivable et le blocus ne doit pas durer un jour de plus : en toute première étape, la liberté de circulation doit être rendue aux Palestiniens de Gaza et à tous ceux qui veulent leur rendre visite. La France doit rappeler fermement la nécessité de mettre fin au blocus.

Bureau de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autriche: un étudiant, déguisé en requin pour l’inauguration d’un magasin, arrêté à cause de la loi contre… le voile intégral!

Fondements théoriques d’un calendrier musulman basé sur le calcul astronomique