in

Scandaleuse visite officielle en France de hauts responsables de l’armée israélienne !

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, Aviv Kochavi (photo ci-dessus), va effectuer, cette semaine, une visite officielle de cinq jours, en Pologne puis en France. Il sera accompagné par plusieurs hauts responsables de cette armée d’occupation, dont le chef de la division de la coopération internationale et celui de la division de recherche du renseignement militaire, ainsi que le porte-parole de l’armée.

En France, où la délégation devrait arriver ce mercredi, des rencontres auront lieu, entre autres, avec le chef d’état-major des armées françaises et avec le chef d’état-major particulier du Président de la République. Le communiqué officiel de l’armée israélienne précise que les visites en Pologne, puis en France, s’inscrivent dans le cadre du renforcement des relations militaires et de la coopération entre Tsahal et les armées polonaises et françaises“.

Publicité
Publicité
Publicité

Moins de deux mois après la nouvelle agression barbare contre Gaza qui a causé la mort de 49 Palestiniens (hommes et femmes), dont 17 enfants, et dans une période où il ne se passe pratiquement pas de jour, en Cisjordanie, sans qu’un Palestinien ou une Palestinienne ne soit assassiné ou gravement blessé par les forces armées israéliennes ou les colons qu’elles protègent, cette visite officielle, ayant pour objectif le “renforcement des relations militaires”, est insupportable et indécente.

Après le “permis de tuer” donné à Israël par le gouvernement français à travers son “soutien inconditionnel à la sécurité d’Israël”, réaffirmé lors de l’agression barbare contre Gaza, cette visite officielle de hauts responsables de l’armée d’occupation ayant pour objectif de renforcer les relations militaires entre les deux pays est une nouvelle manifestation de la complaisance du gouvernement de la France qui s’apparente, de plus en plus à de la complicité avec les crimes de guerre commis par l’État d’Israël.

L’Association France Palestine Solidarité condamne la présence, en France, d’une délégation de criminels de guerre israéliens et le renforcement annoncé des relations militaires et de la coopération entre l’armée française et l’armée israélienne, coupable de crimes de plus en plus nombreux contre la population civile palestinienne.

Publicité
Publicité
Publicité

Elle demande la suspension de toute coopération militaire et sécuritaire avec l’État d’Israël, tant que celui-ci viole le droit international et les droits humains.

Le Bureau national de l’AFPS,
le 19 septembre 2022

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Hassina, nous hébergeons des millions de musulmans qui, apparemment, n’ont pas du tout l’intention de repartir. Il en entre même environ 400.000 supplémentaires par an.

    Il faut croire que peut-être ils attendent quelque chose de la France.
    En tout cas de la CAF, sinon ils retourneraient chez eux tout de suite…………..

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Iran : plusieurs personnes tuées durant des manifestations contre la mort de Mahsa Amini

Entretien avec Haouès Seniguer : «Un certain récit républicaniste achoppe sur l’islam et les musulmans»