in

Les tensions au sein du monde arabe

Entretien avec Elie Hatem avocat international

Entretien avec Elie Hatem avocat internationalL'émission "Au fil des rencontres" reçoit Elie Hatem, avocat international, franco-libanais qui fait un point sur la situation géostratégique dans le monde arabe.

Publié par Oumma.com sur lundi 4 décembre 2017

L’émission “Au fil des rencontres” reçoit Elie Hatem, avocat international, franco-libanais qui se définit comme royaliste  livre  son analyse très particulière  sur la situation dans le monde arabe.

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Beaucoup de choses intéressantes sont dites ici. Il est intéressant de noter qu’un conservateur traditionaliste et royaliste en arrive ici, en cette période de grands troubles, à reprendre l’argumentaire qui fut toujours celui des communistes sur les rapports internationaux, l’impérialisme, les guerres, les fauteurs de guerres et les luttes populaires. Preuve que la grande dérive idéologique de la guerre froide à l’ouest arrive à son terme. Sur les Frères musulmans (comme d’ailleurs aussi sur la franc-maçonnerie), on aimerait de la part de l’auteur un peu plus de rigueur scientifique sur l’analyse du fonctionnement réel de ces écoles de pensée et un peu moins de fantasmes quelque peu complotistes. Il faut savoir faire la différence entre école de pensée et organisation politique organisée. Les Frères musulmans comme beaucoup d’autres confréries sont une école de pensée où l’on rencontre diverses opinions et tendances à partir d’un substrat idéologique basé sur la religion. Ce n’est pas une organisation politique centralisée, même si des organisations politiques peuvent être nées à partir de certains Frères musulmans et elles peuvent, elles, être centralisées comme le sont la plupart des partis politiques, surtout quand ils sont obligés d’être clandestins. …et donner lieu à toutes les dérives du printemps-hivers arabe par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donald Trump critiqué par Theresa May pour avoir retweeté des vidéos islamophobes

Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refusait de céder sa place à un passager blanc