in

Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refusait de céder sa place à un passager blanc 

 

Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refusait de céder sa place à un passager blanc.
62 ème anniversaire de cet acte de résistance contre les lois ségrégationnistes aux États-Unis.

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. 1955 !! 10 après le 2nde guerre ” dite mondiale ” et tout juste 62 ans jusqu’aujourd’hui ! où l’on “chasse” encore de temps à autre du noir aux USA et par les “soins ” et le savoir faire de la police. Il arrive aussi qu’on agrémente avec du mexicain et sinon le musulman est de la saison. J’arrête le délire pour poser juste une question:
    Qu’a-t-on à apprendre de ces gens là?
    On a l’impression qu’une tribu de Papouasie nouvelle-guinée qui n’a pas eu vraiment d’échange avec le monde extérieur à plus à nous enseigner sur le respect, le vivre ensemble, l’égalité, le consensus, le partage et la solidarité que les grandes gueules qui nous arrosent de principes et de théories qui n’apportent rien à nos SDF

  2. Cette mentalité existe toujours.
    Pour le blanc le noir est synonyme d’esclave , c’est l’erreur qu’on fait quand on voit les choses avec passion, au lieu de les voir avec raison.

    Esclave veut dire un homme soumi. Ceci n’a rien à voir avec la race , c’est la loi du plus fort , la logique de force. Si la force avait une couleur noir par le passé et depuis Rome , c’est le blanc qui serait esclave.

    L’Islam avait tranché , l’homme est esclave d’Allah , et la couleur n’est pas synonyme de force ni de raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les tensions au sein du monde arabe

Les parlementaires européens envisagent d’interdire l’utilisation d’additifs alimentaires dans la viande de kebab