in

En Algérie, les imams doivent s’auto-espionner !

Les services algériens toujours à la pointe de l’innovation en matière de surveillance des individus, ont mis en place un nouveau système dans lequel les imams doivent s’auto-fliquer en enregistrant leurs propres prêches. Le quotidien Ennahar indique que "dans une instruction transmise à tous les imams chargés de faire les Khotba (prêches religieux) dans les mosquées des 48 wilayas que compte le pays, le ministère des affaires religieuses et des Wakfs les oblige désormais à enregistrer leur Khotbas, dans le but de faciliter le contrôle par les services de sécurité de ce qui se dit dans les mosquées"

Bref avec les services algériens, les mosquées destinées à l’exercice du culte se transforment en studio d’enregistrement professionnel audio pour imam sous pression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Aucune loi qui restreint la liberté d’expression »…Sauf lorsqu’il s’agit d’Israël

Les Frères Musulmans égyptiens à l’épreuve de la révolution (1/3)