in

Emmanuel Zemmour

Sinistre farce que ce début de campagne présidentielle. Alors que la France croule sous les crises d’un quinquennat aux abois, voilà que les mass-médias s’appliquent à détourner l’attention. Le feuilleton Zemmour tient en haleine le petit monde de l’audiovisuel par l’excentricité du personnage et les ficelles déployées. Une opération savamment orchestrée qui permet à Emmanuel Macron de connaitre, incidemment, une embellie inéditei. Le fait est que le trublion de Télé-Bolloré et Presse-Dassault est une aubaine pour le président-banquier et sa classe dirigeante. Tous deux sont les faces d’une même pièce. Deux détaillants d’un même grossiste : l’oligarchie dominante.

Les sondages ne méditent pas sur les évènements. A la suite d’une « élection volée »ii, Emmanuel Macron parvient au pouvoir avec une conviction, une seule : l’argent-Roi passe avant les Français. Avant nos hôpitaux. Avant nos écoles. Avant notre police. Avant notre justice. Avant tous nos services publics à l’os. Il déroule alors sa politique ultra-libérale et fait consensus contre lui. Et là, tout le peuple français, toutes classes sociales et professionnelles confondues, se soulève et fait tout pour le jeter dehors. Des curés de mass-médias sont molestés. Des guillotines de fortune sont dressées. Des états généraux sont instaurés. Des cahiers de doléances sont publiés. La Révolution de l’espérance était en marche. L’embrasement de 1789 devint soudain vivace dans les mémoires, tel le feu qui couve sous la cendre. Un moment de « péché originel »iii qu’il fallait taire. Un traumatisme qu’il fallait effacer. Un volcan qu’il fallait éteindre, à tout prix. A coups de bulldozers, de matraques et de LBD.

Le rouleau compresseur macronien broie tous les mouvements sociaux de son quinquennat : les lycéens, les étudiants, les stylos rougesiv, les Gilets Jaunes, les blouses blanchesv. Il écrase la contestation opposée au plan retraite, piétinant la quasi-totalité des corps de métiers mobilisés, les cheminots, les choristes de l’Opéra Bastille, les danseuses de l’Opéra Garnier, les avocats qui tombent la robe, les professeurs qui font voler leurs cartables, les soignants qui jettent leurs médailles, les agents du Mobilier national qui déposent leurs outils aux côtés de centaines de pantoufles jetées devant le ministère de l’Économie et des Financesvi. Tous les opposants aux réformes contre l’école, l’université, les hôpitaux, les tribunaux, les retraites, la SNCF sont pulvérisés. 4 décès, 6 mains arrachées, 30 yeux crevésvii, 353 blessures à la tête, 41 % d’augmentation du nombre de saisines de l’IGPNviii. Une répression jamais vue contre une protestation inédite par son ampleur et sa durée. Jamais un président n’avait suscité une telle fureur populaire. Par son cynisme et son mépris, Emmanuel Macron a perdu le consentement du peuple. Il ne dirige plus la France. Il la domineix.

Publicité
Publicité
Publicité

C’était sans compter sur la puissance de feu médiatique et sa résolution à faire réélire le « président des ultra-riches »x. Voilà que tous les leviers du pouvoir économique, politique, financier sont actionnés. Voilà que tous ces hauts fonctionnaires et dirigeants de grands médias, ces faiseurs d’opinion acquis aux mains d’une même caste de milliardaires, s’affairent en coulisse pour propulser le « météore » aux firmaments. La créaturexi médiatico-financière sait compter sur des agitateurs patentés. Rien de tel que le poison de la division et de la haine xénophobe pour anesthésier la démocratie et dissimuler le désastre de son propre bilan. Le temps de laisser ses adversaires s’entredéchirer et conforter son ascension dans les sondages. Le trône présidentiel est bien gardé.

Il faut bien mesurer la gravité de la situation dans notre pays. L’intérêt de neuf propriétaires des médias prévaut sur 67 millions de Françaisxii. L’information est enlisée dans un flot de vase épaisse que dégorgent la finance et les influences du pouvoir. Nous baignons dans une illusion crasse de la démocratie. « Le débat électoral est un spectacle soigneusement contrôlé et géré par des équipes rivales de professionnels experts dans les techniques de persuasion »xiii. Tout ceci n’est qu’un jeu, une farce cruelle qui fait d’Éric Zemmour le nouveau « Le Pen » des années 80. Il est reçu comme un épouvantail sur Télé-Bolloré (CNews), Télé-Bouygues (LCI), ou Radio-Arnault (Europe 1) pour servir la soupe à l’oligarchie française. Toutes les belles âmes du PAF font le jeu de cette classe dirigeante propriétaire de médias et d’instituts de sondagexiv.

Ces télés et radios de milliardaires sont dans la synthèse de leurs intérêts. Tous alliés déclarés du candidat Macron : Henry Hermandxv (revue FaireMatin de Paris), Pierre Bergéxvi (Le Monde), Bernard Arnaultxvii (LVMHxviiiLe ParisienLes Échos, Odoxaxix), son gendre Xavier Niel (Free, Le Monde, Nice-MatinLa Provence), Patrick Drahixx (BFM-TVxxi, RMCxxiiLibérationxxiii ou encore L’Expressxxiv), Claude Perdrielxxv (Challenges et Sciences et AvenirxxviL’Obs), Arnault Lagardèrexxvii (Paris MatchxxviiiJournal Du Dimanchexxix, Europe 1xxx). Tous lui servent une soupe farcie des cadavres encore fumant de ses adversaires. Car pendant que ces médias d’ultra-riches s’attardent sur l’islam et le Grand Remplacement – en feignant l’indignation – ils participent à distraire l’attention. Au grand dam du peuple que l’on gave de fake-news comme une oie. On se souvient de la plateforme « Désinfox » de lutte contre les « fake news » autour du coronavirus, que le gouvernement a été obligé d’abandonner en toute discrétion pour couvrir sa propre désinformationxxxi. On se souvient de la loi controversée dite « anti-fake news »xxxii, de la convocation de journalistes à la DGSIxxxiii, de la mise à l’écart de reporters lors des déplacements présidentielsxxxiv.

Publicité
Publicité
Publicité

On ne résiste pas à l’envie d’évoquer les cas d’Agnès Buzyn et d’Édouard Philippe visés par une plainte pour « mensonge d’Etat » xxxv ; Olivier Véran épinglé pour avoir assuré qu’« il n’y avait plus de masques »xxxvi ; Sibeth Ndiayexxxvii, menteuse invétérée pour qui les masques sont « inutiles »xxxviii ; Jean-Michel Blanquer désavoué par son propre ministère pour avoir menti sur la scolarisation précoce des petites filles soumises au « fondamentalisme islamiste » xxxix ; Marlène Schiappa au cœur d’une polémique pour s’être défaussée d’un « post sponsorisé » sur Instagramxl ; « l’attaque de la Pitié-Salpêtrière » de Christophe Castanerxli démentie par plusieurs résultats d’enquêtes, entre autres perles enfilées au collier de Gérald « mytho de l’Intérieur » Darmaninxlii : maquillage de chiffres d’interpellationsxliii ; fausses arrestations d’« ultra-violents »xliv  ; dissimulation de l’implication de policiers de la BAC dans le décès d’un collègue en civilxlv ; fausse exclusion d’un agent ayant porté un écusson nazixlvi ; fake-news du « bon arabe » tabassé « pour avoir fêté Noël »xlvii. Des mensonges auxquels les Français sont désormais familiers. Ceux-là mêmes qui pansent encore les plaies de cinq années de liquidation des libertés et de destruction de droits sociaux. Ceux-là mêmes qui assistent, impuissants, au crépuscule de la démocratie. Victimes sacrificielles d’un jeu politico-médiatique infâme, fait de pressions idéologiques et de mystifications. Au bénéfice des mêmes oligarquesxlviii.

Et le voilà renaître de ses cendres. Celui qu’on condamnait au bûcher affiche à présent la morgue et l’aplomb d’antan. Comme en 2017, nous voilà mystifiés par le « chouchou des sondages »xlix, par l’aisance de ses manières et par son culot d’acier. Comme en 2017, il bénéficiera d’une couverture médiatique d’envergure exceptionnellel. Comme en 2017, nous assisterons passifs et ahuris à la théâtralisation de sa candidature pour 2022li, et à l’éloge dithyrambique d’une presse française mystifiée sous l’effet de la « superstar »lii. Comme en 2017, les éditocrates participeront à forger sa stature d’« homme providentiel »liii à l’image de « l’enfant du siècle » dépeint par Christophe Barbierliv, inénarrable salarié du milliardaire franco-israélien controversé Patrick Drahi. Comme en 2017, des Unes exaltées propulseront la « fusée Macron »lv pendant qu’un storytelling annoncera l’imminence d’un « Nouveau Monde »lvi à la rescousse d’une France tenaillée entre « la peste et le choléra »lvii, entre « le pistolet et le poison »lviii. Comme en 2017, un flot de logorrhées médiatiques submergera toutes les Unes pour rendre possible la vraie-fausse réélection d’Emmanuel Macron.

A moins de garder en mémoire son bilan. A moins de se rappeler les ravages de sa politique. Baisse des APLlix, baisse de l’assurance chômagelx, désindexation des retraiteslxi, privatisation d’Aéroports de Parislxii, hausse des émissions carbonelxiii, renoncement sur la souffrance animalelxiv, pantalonnade sur l’écologielxv, surveillance de masselxvi, recul du droit à l’informationlxvii, limitation de la liberté de la presselxviii, répression autoritairelxix, fermeture des lits d’hôpitaux en pandémielxx, mépris des services de réanimationlxxi, refus de la levée des brevets sur les vaccinslxxii, refus du recours à Spoutnik en dépit des pressions allemandeslxxiii, caution de la casse de l’industrie pharmaceutique française par Sanofilxxiv, silence complice sur le scandale OpenLux… A moins d’avoir à l’esprit que ce lion redoutable face à nous, citoyens, n’est autre qu’une carpette avec les milliardaires. Celui qui nous impose un couvre-feu à 18 heures a choisi son camp. Le camp d’Amazon et de Bridgestonelxxv qui tue nos emplois. Le camp de Big Pharmalxxvi et de Sanofi qui prive les sans-dents de vaccin et rend nos enfants handicapéslxxvii. Le camp d’OpenLux qui dépouille nos hôpitaux, nos écoles, notre police, notre justice. Son camp n’est pas la France. Son camp, c’est la caste des puissants, des actionnaires, des multinationales. Un camp opposé aux salariés, opposé aux Français. Et pour cause, Emmanuel Macron sert ceux qui l’ont porté au pouvoir. C’est son seul projet. Servir les dogmes de la société de marché et les privilèges de ses amis ultra-riches qu’il est accusé, depuis toujourslxxviii, de vouloir protéger « jusqu’à son dernier souffle »lxxix.

Car la présidence chez Emmanuel Macron c’est du théâtre. Il sait parler, et tout particulièrement dans cette veine hyper-séductrice et divertissante si typique du monde actuel. Il est d’abord un rhéteur maître de ses charmes. Un prodige du « en même temps » qui manie l’attention sélective avec un art convenu. Il peut à la fois offrir une épaule compatissante à « Nassima, 25 ans »lxxx, en lui promettant en creux un « travail en portant le voile »lxxxi, et laisser son parti condamner le port du foulard d’une candidate LREMlxxxii. Il peut en cadence soutenir son « cher Bibi » Netanyahu à la tête d’un État d’apartheid, et rendre hommage à Nelson Mandela, figure de la lutte anti-apartheid. Il peut clamer en chœur que la colonisation est un crime contre l’humanitélxxxiii, et refuser de présenter des excuses à l’Algérie pour cent trente-deux années de spoliation. Tout et son contraire maniés avec une ingéniosité parfaite. Une antilogie que les Français vivent, depuis cinq années, comme un désenchantement.

« Le pouvoir ne règne qu’à la condition de diviser ; il n’a de ressource que dans l’heureuse alternative de la ruse ou de la force ». Les Dominants sont aux abois. Ils doivent se prémunir du peuple et n’ont d’autres choix que de faire diversion. Faire oublier l’infamie de leurs scandales. Braquer les regards vers un ramassis de déjections politico-médiatiques où grouillent mensonges, faux-semblants, procès en sorcellerie et chausse-trappes. La joyeuse troupe de Télé-Bolloré est à cet égard d’une insigne perfidie. Cyril Hanouna, Pascal Praud et Jean-Marc Morandini entre autres grotesques consorts ne sont pas des éclaireurs du débat public. Ils ne sont que des agents de la diversion et de la fracture sociale qu’ils nourrissent à longueur de show-télés. Une diversion programmée pour étouffer les scandales qui minent nos démocratieslxxxiv. La France contre les musulmanslxxxv ; les noirs contre les blancslxxxvi ; les femmes contre les hommeslxxxvii ; les ouvriers contre les immigréslxxxviii ; les vaccinés contre les « anti-pass »lxxxix ; les habitants contre les policiersxc ; les végans contre les bouchersxci. Une société fracturée et affaiblie est une société captive. Rien de tel pour mieux régner. Quitte à user de toutes les ficelles, de tous les contre-feux pour asseoir sa domination. Quitte à diaboliser les musulmans et en faire des ennemis. En cela, Zemmour est une formidable aubaine pour Macron et sa France d’ultra-riches qui, en effet, n’ont pas dit leurs derniers maux.

i https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/presidentielle-2022-la-cote-de-popularite-d-emmanuel-macron-en-nette-progression-20210924

Publicité
Publicité
Publicité

ii https://www.humanite.fr/le-pen-battue-macron-elu-par-defaut-ne-peut-esperer-aucun-repit-635780

iii https://www.liberation.fr/debats/2020/07/14/un-14-juillet-sans-bastille_1794131/

iv https://www.lexpress.fr/education/stylos-rouges-des-centaines-d-enseignants-dans-la-rue_2060505.html

vhttps://www.leparisien.fr/politique/newsletter/la-pression-des-blouses-blanches-15-05-2020-8318106.php

vi https://www.nouvelobs.com/social/20200115.OBS23515/jets-de-robes-de-cartables-les-opposants-a-la-reforme-des-retraites-redoublent-d-inventivite.html

vii https://www.lemonde.fr/culture/article/2020/09/30/un-pays-qui-se-tient-sage-une-radiographie-des-violences-policieres_6054169_3246.html

viii https://www.mediapart.fr/studio/panoramique/allo-place-beauvau-cest-pour-un-bilan

ix https://francoisruffin.fr/pacte-aeroports-de-paris/

x Pinçon, M. Pinçon-Charlot, M. Le président des ultra-riches. Chronique du mépris de classe dans la politique d’Emmanuel Macron, Paris, La découverte, 2019. https://www.editionsladecouverte.fr/le_president_des_ultra_riches-9782355221286

xi Formule empruntée à Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Le président des ultra-riches, Zones – La Découverte, 169 p., janvier 2019. Merci à Julien Salingue qui a rassemblé une collecte de Unes significative et disponible ici : https://www.acrimed.org/La-presse-est-unanime-Emmanuel-Macron.

xii Cagé, J. Huet, B. L’Information est un bien public. Refonder la propriété des médias, Seuil, février 2021.

xiii Hervé Kempf, 2011, Ch. « Nous avons gagné la guerre ».

xiv https://information.tv5monde.com/info/sondages-et-reformes-sociales-l-influence-de-l-opinion-en-question-230280

xv https://www.lesechos.fr/2016/01/henry-hermand-lhomme-qui-veut-faire-de-macron-un-president-194992

xvi https://www.lepoint.fr/presidentielle/emmanuel-macron-recoit-le-soutien-de-pierre-berge-31-01-2017-2101331_3121.php

xvii https://www.lesechos.fr/2016/01/henry-hermand-lhomme-qui-veut-faire-de-macron-un-president-194992

xix https://information.tv5monde.com/info/sondages-et-reformes-sociales-l-influence-de-l-opinion-en-question-230280

xx https://www.lesechos.fr/2016/10/un-fidele-de-patrick-drahi-rejoint-emmanuel-macron-212980

xxii https://www.acrimed.org/Sondage-made-in-RMC-vive-Macron-ou-gloire-au

xxiii https://www.acrimed.org/Emmanuel-Macron-superstar-mediatique

xxv https://www.acrimed.org/La-Macronie-sait-recompenser-ses-serviteurs

xxvi https://www.acrimed.org/Sciences-et-Avenir-se-met-en-quatre-pour-Emmanuel

xxvii Propriétaire de l’éditeur Hachette, des boutiques Relay ou encore des médias Europe 1, Paris Match et Journal du Dimanche. https://www.20minutes.fr/arts-stars/medias/2943863-20210103-groupe-lagardere-europe-1-paris-match-obtient-pret-garanti-etat-465-millions-euros. Nicolas Sarkozy est nommé en mars 2020 au Conseil de Surveillance du groupe : https://www.acrimed.org/Actualite-des-medias-Macron-serre-la-vis-medias

xxviii https://www.acrimed.org/Emmanuel-Macron-une-creature-mediatique-extrait

xxix https://www.acrimed.org/Quand-la-presse-applaudit-Macron-et-tait-les

xxx https://www.acrimed.org/Tiphaine-Auziere-editorialiste-la-nouvelle-farce

xxxi https://twitter.com/clemovitch/status/1257745269590044677

xxxii https://info.haas-avocats.com/droit-digital/loi-sur-les-fake-news-pourquoi-est-elle-controversee

xxxiii https://www.france24.com/fr/20190523-france-protestations-multiplient-apres-convocation-huit-journalistes-dgsi

xxxiv https://www.huffingtonpost.fr/entry/elysee-accuse-de-tenir-a-lecart-les-journalistes-des-deplacements-de-macron_fr_5e902e04c5b6d641a6bceed8

xxxv https://www.leparisien.fr/faits-divers/un-mensonge-d-etat-pourquoi-des-medecins-portent-plainte-contre-philippe-et-buzyn-20-03-2020-8284725.php

xxxvi https://www.lindependant.fr/2020/12/10/gestion-de-la-covid-19-jerome-salomon-responsable-de-la-penurie-de-masques-en-france-9249974.php

xxxvii https://www.huffingtonpost.fr/entry/sibeth-ndiaye-raconte-sur-quel-sujet-elle-assume-de-mentir-pour-proteger-emmanuel-macron_fr_5f6b2229c5b6189caefa4f85

xxxviii https://www.marianne.net/agora/les-signatures-de-marianne/d-inutile-quasi-obligatoire-la-comedie-du-masque-trop-dure

xxxix https://www.francetvinfo.fr/france/rentree/scolarisation-precoce-des-petites-filles-et-fondamentalisme-islamiste-l-erreur-de-jean-michel-blanquer_3598003.html

xl https://www.midilibre.fr/2021/01/05/marlene-schiappa-au-coeur-dune-polemique-apres-une-publication-instagram-sur-son-lissage-bresilien-9293230.php

xli Le soir des manifestations du 1 er mai 2019, Christophe Castaner déclara tout de go que l’hôpital de la Pitié Salpêtrière avait été attaqué par des manifestants. Passé au crible de vérifications croisées du Monde, de Libération et du Figaro, les faits établis trahissent un mensonge grossier. Ce n’était donc pas une « attaque ». En revanche, les déclarations du Ministre de l’Intérieur relèvent à l’évidence du mensonge. https://www.marianne.net/politique/la-pitie-salpetriere-attaque-un-hopital-christophe-castaner-dementi-par-les-faits; https://www.francetvinfo.fr/…/critique-pour-avoir…

https://www.lemonde.fr/…/incidents-a-la-pitie…

xlii https://www.liberation.fr/politiques/2020/12/01/le-mytho-de-l-interieur_1807270

xliii https://www.mediapart.fr/journal/france/131220/gerald-darmanin-maquille-les-chiffres-des-interpellations-lors-de-la-manifestation-paris

xliv https://www.mediapart.fr/journal/france/131220/gerald-darmanin-maquille-les-chiffres-des-interpellations-lors-de-la-manifestation-paris

xlv https://www.20minutes.fr/societe/2929203-20201210-gerald-darmanin-menti-propos-policier-decede-seine-marne-lors-entretien-accorde-bfmtv

xlvi https://www.marianne.net/societe/police-et-justice/contrairement-a-ce-quaffirme-gerald-darmanin-le-crs-au-blason-nazi-na-pas-ete-revoque

xlvii https://www.mediapart.fr/journal/france/291220/tabasse-pour-avoir-fete-noel-itineraire-d-une-fake-news

xlviii Hervé Kempf, 2011, Ch. « Nous avons gagné la guerre ».

xlix https://www.bfmtv.com/politique/sondages/presidentielle-2017-le-blues-de-macron-chouchou-des-sondages_AN-201601170008.html

l « Macron, le candidat des médias, vous croyez ? » par Là-bas si j’y suis. https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/Macron-le-candidat-des-medias-vous-croyez. On se référera aussi à cet article du monde Diplomatique : https://www.monde-diplomatique.fr/2017/05/BENILDE/57494

li https://www.acrimed.org/Le-cas-Macron-un-feuilleton-mediatique-a-suspense

lii https://www.acrimed.org/Emmanuel-Macron-superstar-mediatique. Collecte réalisée par Julien Salingue. https://www.acrimed.org/La-presse-est-unanime-Emmanuel-Macron

liii https://www.liberation.fr/debats/2016/12/13/macron-le-nouvel-homme-providentiel_1534941

liv https://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/presidentielle-2eme-tour-macron-bien-sur-selon-christophe-barbier_1903420.html ; https://www.liberation.fr/checknews/2019/07/02/christophe-barbier-est-il-journaliste_1736294

lvi https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/desintox-nouveau-monde-les-marcheurs-ont-la-memoire-courte_2826151.html

lvii https://www.lesinrocks.com/2017/05/01/actualite/actualite/combattre-dabord-la-peste-ensuite-le-cholera-reportage-la-manif-anti-fn-paris/

lviii https://rmc.bfmtv.com/emission/pour-filoche-essayer-le-pen-c-est-comme-essayer-hitler-vous-avez-un-ticket-aller-mais-sans-ticket-retour-1152611.html

lix https://www.dossierfamilial.com/actualites/famille/pourquoi-certains-foyers-ont-subi-une-baisse-de-leur-apl-en-fevrier-432220

lx https://www.humanite.fr/assurance-chomage-la-baisse-des-allocations-annoncee-pour-lete-700808

lxi https://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/indexation-des-retraites-comment-macron-travestit-la-realite-a-son-avantage-20190426

lxii https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/03/26/le-conseil-constitutionnel-officialise-l-echec-du-projet-de-referendum_6034564_3234.html

lxiii https://www.publicsenat.fr/article/societe/avec-la-5g-l-impact-carbone-du-numerique-pourrait-augmenter-de-45-d-ici-a-2030

lxiv https://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/18470-bien-etre-animal-ou-en-sont-les-promesses-demmanuel-macron-a-mi-mandat/

lxv https://reporterre.net/Emmanuel-Macron-se-presente-sans-rire-comme-un-champion-de-l-ecologie ; https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/03/28/nombreux-appels-a-manifester-a-travers-la-france-pour-une-vraie-loi-climat_6074759_3244.html

lxvii https://www.lemonde.fr/international/article/2020/12/18/loi-securite-globale-le-conseil-de-l-europe-exhorte-led-senat-a-amender-le-texte_6063815_3210.html

lxviii https://www.coe.int/fr/web/commissioner/-/maintaining-public-order-and-freedom-of-assembly-in-the-context-of-the-yellow-vest-movement-recommendations-by-the-council-of-europe-commissioner-for-

lxix https://news.un.org/fr/story/2019/03/1037951

lxx https://www.bastamag.net/carte-des-suppressions-de-lits-hopital-covid-reanimation-ARS-CHU

lxxi https://www.huffingtonpost.fr/entry/soignants-hopital-lits-fermeture-couvre-feu_fr_5f8858a8c5b6f53fff092cb1

lxxii https://korii.slate.fr/et-caetera/france-production-vaccin-covid-19-omc-blocage-patent-waiver-suspension-brevet-interview-pauline-londeix

lxxiii https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/03/30/covid-19-le-grand-ecart-des-europeens-sur-le-vaccin-russe-spoutnik-v_6074911_3244.html

lxxiv https://francoisruffin.fr/france-vaccin-sanofi/

lxxv https://www.nouvelobs.com/social/20201215.OBS37553/francois-ruffin-bridgestone-ferme-et-le-gouvernement-est-complice.html ; https://www.facebook.com/FrancoisRuffin80/videos/face-aux-gens-vous-êtes-des-lions-face-aux-firmes-des-paillassons/382964832838242/

lxxvi https://francoisruffin.fr/vaccin-mediapart/

lxxviii https://www.nouvelobs.com/social/20200206.OBS24461/pourquoi-macron-reste-le-president-des-riches.html

lxxix https://fr.finance.yahoo.com/video/notre-dame-françois-boulo-dénonce-160431145.html

lxxx https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/questions-religieuses-et-laicite

lxxxi Ibid.

lxxxii https://www.francetvinfo.fr/politique/front-national/tweet-de-stanislas-guerini-pourquoi-une-femme-voilee-a-le-droit-detre-candidate-et-meme-elue_4619953.html

lxxxiii https://www.lepoint.fr/presidentielle/emmanuel-macron-la-colonisation-est-un-crime-contre-l-humanite-15-02-2017-2105177_3121.php

lxxxv https://www.ozap.com/actu/-balance-ton-post-karim-zeribi-tres-agace-face-a-une-femme-en-burqa/568320

lxxxvi https://www.youtube.com/watch?v=OUDw-EvndTk

lxxxvii https://www.youtube.com/watch?v=PsWeUq4EdHA

lxxxviii https://www.youtube.com/watch?v=vLVZI2K_umY

lxxxix https://www.ohmymag.com/news/divise-en-deux-le-plateau-de-balance-ton-post-fait-polemique_art144856.html

xc https://www.programme.tv/news/actu/211353-balance-ton-post-speciale-violences-policieres-voici-qui-seront-les-invites-de-cyril-hanouna-ce-jeudi/

xci https://www.youtube.com/watch?v=XYzj_dHuLDA

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’Élysée renonce à la «meilleure baguette de Paris» suite aux propos du boulanger Makram Akrout

Canada : le Mois de l’Histoire islamique sous le signe de l’unité face au racisme et à l’islamophobie