in

Pour Emmanuel Todd, les élites françaises “trahissent le peuple, mais le peuple est médiocre”

L’intellectuel Emmanuel Todd a accordé un entretien au quotidien le Journal du dimanche.  Répondant à  une question sur ses  accointances présumées  avec le programme économique de Marine Le Pen, l’auteur de “Qui est Charlie?”  répond: “J’ai suffisamment pris la défense des Français d’origine musulmane pour que mon rejet de Marine Le Pen soit un fait d’évidence. Et je ne dédouane pas ses électeurs. Je ne suis pas un politicien, et j’ai été libéré de mon patriotisme naïf par la sortie de Qui est Charlie? Je ne me sens plus obligé de dire que les Français sont merveilleux. Les élites sont affligeantes, mais le peuple est décevant. Les gens du Midi de la France n’ont aucune excuse pour voter FN parce qu’ils ne vivent pas dans le naufrage industriel. Les gens du Midi qui votent Front national doivent être jugés pour ce qu’ils sont : de purs racistes anti-Arabes. Quant aux ouvriers du Nord, ils pourraient lutter pour l’égalité en votant pour Mélenchon. Ils préfèrent en majorité taper sur plus faibles qu’eux, les immigrés, les Arabes. Les élites trahissent le peuple, mais le peuple est médiocre. La société française est un ramassis d’égoïsme et de ressentiment, dans toutes les couches sociales. Les Français se comportent mal et il faut le leur dire. S’ils continuent, l’histoire les punira, par une vraie perte de liberté et une vraie chute de leur niveau de vie.”

18 commentaires

Laissez un commentaire
  1. La loi est universelle, et il n’y a pas de mystère: un peuple a les politiciens qu’il mérite. Si le choix pour la présidentielle se réduit à une fasciste, une marrionnette de la grande finance, et un soixantenaire archi-corrompu qui a échoué cinq ans durant, c’est que ces candidats reflètent certaines “valeurs” françaises. Emmanuel Todd parle “d’égoïsme, de ressentiment”, de la banalité du racisme, il aurait pu ajouter l’effondrement culturel dramatique chez les Français, et comment ils sont devenus de dociles cobayes de la société de consommation.

  2. Brillant démographe, honnête intellectuel, n’a pas peur d’afficher ses positions, et de plus fils de déporté juif, donc on ne peut l’accuser d’antisémitisme. Bravo m. Todd

    • C’est qui “les arabes”? Pour voter ne faut-il pas être français?

      Hollande, candidate imparfait. Sarkozy: candidat dangereux. Tel fut le choix en 2012.

  3. Et dire qu’on a mis à L’Elysée, un enfant gâté qui a passé le plus clair du temps de son investiture à jouer à la gueguerre, suivant tête baissée les américains dans des conflits qui ne concernent en rien la France mais qui en supporte les conséquences désormais. Hier encore au Mali , un soldat est tombé au cours d’une embuscade, pourquoi n’envoie-t-il pas ses fils s’il aime tant la guerre?

    Que retiendra l’Histoire d’un si médiocre personnage?

  4. @ Samson : Beaucoup ont voté contre Sarkozy en 2012, et pas vraiment pour Hollande.

    Après le passionnant “Qui est Charlie ?”, M. Emmanuel TODD s’engage avec énormément de courage et de lucidité, il dit tout haut ce que nombre d’entre nous pensent tout bas, et met le pied dans le plat de la pensée unique réactionnaire : “il ne faut pas stigmatiser les électeurs du Front National, il faut les caresser dans le sens du poil”.
    Non, les vrais grands intellectuels français n’ont pas disparu, la preuve !

  5. Oui, oui, Mr Todd, les français sont médiocres. Mais pas d’autre “explication” que la société de consommation ? Et le manque d’espoir et de perspectives si bien orchestré par nos élites, ça ne compte pas ? Et puis, mettre tout le monde dans le même sac, “Les français”, quelle que soit leur situation concrète, ça n’est pas un peu simple ?

  6. J’apprécie Todd en général , mais je le trouve très pessimiste sur ce coup là , et je pense que l’histoire va lui montrer qu’il se trompe . J’ai un chantier sur Carpentras , au cœur du Bastion , mon grutier était un électeur FN …Mais pas un vrai FN a-t-il pris soin de me préciser , sous entendu pas raciste…et c’est vrai qu’il a été très correcte avec tous le monde …Beaucoup de dépit dans le vote FN , pas forcément du racisme ou de l’adhésion. C’est vrai aussi que Mélenchon et la France Insoumise propose une alternative à cet électorat . L’élection de Mélenchon va changer pas mal de choses .

  7. Depuis Mitterand nous votons très souvent, trop par défaut, Marie Le Pen ou son père s’invitant toujours aux élections pour nous faire peur et nous qui avons suivi, la question est : avions nous d’autres choix ? Les partis de gauche restent au plancher parce qu ils reprennent souvent les mêmes discours frileux, protectionnistes et sécuritaires de la droite… Les problèmes économiques, le non emploi et la violence auraient du nous amener à plus de solidarité, de partage et de compréhension des problèmes qui nous sont posés aujourd’hui… Merci Mr. Todd de confirmer ce que beaucoup d entres nous pensent sans pouvoir l exprimer.

  8. quel mépris…. quelle grossière analyse.. Guy Debord est décidément tjs d actualité :« […] les actuels moutons de l’intelligentsia […] ne connaissent plus que trois crimes inadmissibles, à l’exclusion de tout le reste: racisme, anti-modernisme, homophobie… . »
    Guy Debord, Lettre à Michel Bounan le 21 avril 1993. L idée est tjs la même : culpabiliser les français afin qu ils ne s affirment pas et renient leur identité (ouh le gros mot…) et se fondent dans une masse indistincte d autant plus facile à contrôler… il est honteux que Mr Todd participe à ce jeu-là.. Quant aux ouvriers, ils ne votent pas FN contre les immigrés mais pour le seul parti qui défend les droits des travailleurs français. Contrairement au troskystes qui n ont tjs pas compris qu il n y a d Internationnal que le Capital… il faut aussi écouter et lire le programme de MLP au lieu d asséner des clichés (et donc faire un vrai travail journalistique..) Il saute, aux yeux que MLP est de gauche et nationale… Et que Mr Todd nous conseille de suivre un franc-maçon prouve soit sa naïveté soit sa malhonnêteté….

    • Richard.
      Eh non, Le Pen n’est pas de “gauche”, elle a simplement réinventé le national-socialisme, avec une petite touche d’orginalité qui consiste à escamoter l’antisémitisme pour l’islamophobie. La vitrine est différente du FN des années 1980, mais c’est le même fonds de commerce de l’extrême-droite pétainiste et Algérie française.

      Quant à citer G. Debords pour illustrer vos positions fascisantes, il en faut une certaine dose de culot ou d’ignorance crasse. La “culpabilité” dont il parle est celle liée à la société de consommation et médiatique qui a fini par créer une nouvelle religion dont le péché originel serait le fétiche de la représentation qui postule comme vrai tout ce qui est faux et basé sur le désir éphémère (par définition). S’il étai vivant, Debors vomirait cette marrionnette nationaliste de Le Pen.

  9. N’est ce pas le Prophète et Messager de Dieu Mohammed (SWS) qui a dit il y a 1400 ans : “Vous aurez les gouvernants que vous méritez” ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour la guérison du Rwanda

En Syrie, agression impérialiste à visage découvert