in

Emmanuel Macron: « Le colonialisme fut une erreur profonde, une faute de la République »

Emmanuel Macron veut dépoussiérer la relation de la France avec l’Afrique. Symbole le plus frappant : l’annonce faite samedi lors de sa visite en Côte d’Ivoire : la fin du franc CFA. Cette monnaie est perçue sur le continent comme l’un des derniers vestiges de ce qu’il est de coutume d’appeler la « Françafrique ». La décision a été actée par le président ivoirien Alassane Ouattara. Le président français en a profité pour rappeler sa position sur le colonialisme. « Trop souvent aujourd’hui la France est perçue avec un regard d’hégémonie où les oripeaux d’un colonialisme qui a été et qui fut une erreur profonde, une faute de la République » a déclaré le chef de l’État français.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’Appel de l’Algérie : le Référendum comme solution politique

Muhammad Shahrour, le grand islamologue syrien, n’est plus