in

Dissolution du groupe Forsane Alizza par Claude Guéant

Selon une dépêche AFP, Claude Guéant, ministre de l'intérieur, aurait dissous le groupe Forsan Alizza ("Les Cavaliers de la fierté"). Le premier gendarme de France a déclaré qu'il trouvait "insupportable que dans notre pays, un groupement forme des personnes à la lutte armée". Agissant depuis plusieurs années, cette fin de cavale interroge. Pourquoi attendre 2012 alors que le groupe agissait au vu et au su de tous (un documentaire diffusé sur M6 il y a quelques mois marquait l'apothéose médiatique des Cavaliers de la Fierté) ?

De même, et sempiternelle question, pourquoi d'autres groupuscules, tout ausssi  radicaux,  mais d'une autre confession, n'ont-ils  pas été  dissous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une mamie s’énerve contre une femme voilée (vidéo)

Accoucher aux check-points en Palestine (vidéo)