in

Des soldats israéliens arrêtent un jeune Palestinien de 13 ans et lui font faire le tour d’Hébron les yeux bandés

Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté un enfant palestinien de 13 ans, puis lui ont fait faire le tour d’Hébron les yeux bandés, a expliqué l’ONG de défense des droits de l’Homme B’Tselem.

L’incident s’est passé le 3 novembre au matin, lorsque les soldats ont attrapés Abd a-Razeq Idris, 13 ans, du quartier d’Abu Jales dans cette ville de Cisjordanie occupée.

Comme l’a relaté B’Tselem, les soldats ont mis le garçon dans une jeep et, « les yeux bandés, l’ont conduit autour de la ville », puis l’ont emmené dans un autre quartier à environ 1 km de chez lui, « où ils l’ont fait descendre de la jeep et l’ont fait marcher, les yeux bandés, à travers les rues ».

Publicité
Publicité
Publicité

« J’étais vraiment effrayé et je ne comprenais pas ce qu’il se passait. J’étais assis dans la jeep et je n’ai pas prononcé un mot. Un des soldats m’a giflé et frappé. Il m’ a parlé en hébreu et je n’ai donc pas pu comprendre ce qu’il disait », a dit Abd a-Razeq Idris à un enquêteur de B’Tselem.

Quand le père du garçon est arrivé, les soldats ont refusé de le relâcher et l’ont conduit à un poste militaire dans la colonie de Kiryat Arba – bien qu’ils aient dit au père qu’ils l’emmenaient à un bureau de police. Abd a-Razeq a été « questionné à propos de jets de pierres et renvoyé chez lui tout seul » vers 14h.

« Ma mère était terriblement inquiète et, quand je suis arrivé à la maison, elle et ma grand-mère m’ont pris dans leurs bras et ont pleuré. Je n’avais rien fait, je n’ai pas jeté de pierres. Je n’ai aucune idée de ce que les soldats me voulaient », a dit Abd a-Razeq Idris.

Publicité
Publicité
Publicité

D’après B’Tselem, « cette affaire n’est pas une aberration » mais fait plutôt « partie de la violence routinière imposée aux Palestiniens d’Hébron » par les forces israéliennes et les colons, « avec des agressions physiques, des menaces, des insultes, des incursions militaires dans les maisons (le plus souvent la nuit) – et de fausses arrestations de mineurs et d’adultes ».

Tandis qu’ « Israël fait référence à la sécurité pour justifier sa conduite et la ségrégation qu’il impose sur la ville », B’Tselem a décrit ce genre d’affirmation comme « sans fondement » et « servant simplement à défendre une politique qui veut pousser les Palestiniens à quitter Hébron en rendant leur vie quotidienne insupportable ».

Traduction : J. Ch. pour l’Agence Média Palestine

Source: MiddleEastMonitor

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. je suis écœuré de voire cela ……..dans quelle monde vie t -on???
    la loi du talion …..les plus forts contre les plus faibles…(cailloux contre balle réel missile bombes LBD Made israéliens )
    le jours viendras pour l’émancipation des palestiniens

  2. 5 soldats seulement armés pour un garçon de 13 ans? Vraiment bravo à l’armée israélienne.
    Elle a fait beaucoup de progrés car la dernière fois j’ai vu 15 soldats autour d’un jeune homme palestinien de 15 ans! Un peuple qui souffre et qui n’a pas peur et une armée qui l’occupe et qui a peur!
    Je ne comprends pas?

  3. L’impunie maudite entité sioniste doit certainement cogiter, jour et nuit depuis 70 ans voire plus, à toutes les atrocités, les plus sordides, les unes que les autres, à faire subir au peuple palestinien, qui a eu le malheur de supporter des hordes de terroristes voleurs et assassins ignominieux qui lui ont été imposés par la force de l’arsenal militaire des expansionnistes euros us yankees !

    Ces derniers connaissant un large rayon sur la torture, sur la violente dépossession des biens de leurs victimes, sur leurs exécutions extrajudiciaires, sur leur emprisonnement, sur leur expulsion de leur cher pays natal et sur bien d’autres immondes crimes, bien entendu, mais qui laissent faire lâchement, l’abomination et la cruauté des usurpateurs et des imposteurs sionistes.

    Le comble du ridicule, c’est que ce sont des colons non sémites euros khazars, qui massacrent les vrais sémites autochtones palestiniens, seuls légitimes propriétaires de la terre Cananéenne, sans que l’ensemble des esclaves de la vilaine entité n’y trouvent rien à redire !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Londres : une femme musulmane voilée saluée en héroïne pour s’être dressée face à un harceleur antisémite

De l’antisémitisme des années 30 à l’islamophobie d’aujourd’hui