in

Des petites recrues musulmanes forment la première mini-unité de police du Royaume-Uni

Dans le ciel sans nuages de Gwent, un ancien royaume du Pays de Galles, les relations entre les forces de l’ordre et la communauté musulmane sont tellement au beau fixe que, pour les consolider davantage encore, une idée a germé en haut lieu et fait rapidement son chemin dans les esprits…

Sur la terre où la joncquille se porte à la boutonnière chaque 1er mars, l’institution policière a élaboré, à l’échelle locale, un programme spécifique destiné aux plus jeunes de ses concitoyens, parmi lesquels se trouvent peut-être les agents de police de proximité de demain, afin de leur insuffler très tôt le sens du civisme et de l’intérêt général. Ce programme pilote, qui se veut éducatif et ludique à la fois, les sensibilise notamment au respect de l’environnement, au maintien de l’ordre public, mais aussi à la préservation du vivre-ensemble… en parfaite harmonie, autant que faire se peut.

Fier de sa 50ème brigade de police en culottes courtes (ou presque…), qui compte en sein près de 1 000 enfants gallois, âgés entre 9 et 14 ans, dont une majorité de chères têtes blondes, Jeff Cuthbert, le haut responsable des forces de l’ordre, a eu très vite à cœur d’étoffer ses rangs.

C’est au sein de la mosquée locale, ce vivier de jeunes talents, qu’il a déniché les nouvelles recrues idéales qui allaient diversifier ses troupes, en formant la première mini-unité de police de confession musulmane. Une unité, placée sous les ordres d’un cadet, dont il se targue qu’elle soit à nulle autre pareille dans le royaume britannique.

Publicité
Publicité
                        Jeff Cuthbert

Lundi 20 janvier, la mosquée Blaenau Gwent, exceptionnellement, n’a pas résonné d’invocations, mais plutôt des serments prononcés par les très touchants huit petits policiers musulmans, certains hauts comme trois pommes, qui se sont engagés avec solennité à honorer leur mission.

« Ce groupe de jeunes enfants merveilleux montre l’exemple, non seulement dans leur communauté, mais aussi au Pays de Galles et au Royaume-Uni », s’est enthousiasmée Pam Kelly, la commissaire de police adjointe, renchérissant : « Nous avons la chance d’avoir noué des liens solides avec la mosquée locale grâce à notre équipe de quartier. La création de cette unité, composée pour l’heure de 8 enfants musulmans, poursuit deux objectifs essentiels : favoriser une meilleure compréhension entre communautés et renforcer le sentiment d’appartenance à une collectivité plus forte et solidaire, riche de ses différences ».

Gwent Police sets up first mini police unit in Wales and the UK linked to a mosque.👮‍♀ Meet our trailblazing recruits from the Berea Mosque Heddlu Bach unit in Blaina. 👮 🔗 https://crowd.in/NDjvtW

Publicité
Publicité

Publiée par Gwent Police sur Vendredi 24 janvier 2020

Frappé par l’extraordinaire maturité et la compassion envers leurs prochains dont ont fait preuve ses recrues musulmanes au visage juvénile, le commissaire Jeff Cuthbert est ressorti, les yeux brillant d’émotion, de la cérémonie de prestation de serment. « J’ai été très touché par le message positif qu’ils ont délivré sur la façon dont nous devons nous unir pour le bien de la communauté », a-t-il confié.

Le fervent promoteur de ce programme éducatif est plus que jamais conforté dans le bien-fondé de sa démarche, au cours de laquelle les petits agents de police musulmans, qui prennent leur rôle très au sérieux, seront amenés à intervenir dans les écoles pour parler de leur religion et prêcher la bonne parole, sans que personne, au Pays de Galles, ne les soupçonne de faire œuvre de prosélytisme…

« Ce programme, qui est aussi ludique, j’insiste là-dessus, leur permettra d’acquérir de nouvelles compétences, de prendre confiance en leurs capacités et de jouer un rôle actif dans leur communauté locale. Leur confiance envers la police en sera renforcée, ainsi que le sentiment de cohésion au sein de la communauté au sens large », s’est félicité Jeff Cuthbert, avant de s’exclamer non sans un certain attendrissement : « Je suis si fier qu’ici, à Gwent, nous ayons réussi à mettre en place ce programme inédit, qui plus est dans une mosquée. J’ai hâte de voir l’évolution de ma petite unité de police de confession musulmane dans les mois à venir ».

Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Affaire Mila/Zekri: le CFCM met un terme à la polémique

Les Palestiniens rejettent totalement la proposition de Trump très favorable à Israël