,

Des gaz lacrymogènes contre les Pères Noël palestiniens (Vidéo)

Une centaine de manifestants de Béthléem sont allés, à la veille des fêtes de Noel, réclamer la liberté de mouvement et le droit pour tous d’accéder à Béthléem comme à Jérusalem. Réponse : les gaz lacrymogène, les pompes à poivre et les grenades assourdissantes.

Au checkpoint 300, beaucoup étaient déguisés en Père Noël pour protester contre l’occupation et la situation de la ville de Béthléem désormais totalement encerclée de murs et de colonies.

Sur certaines des pancartes, l’es inscriptions : "Jésus était venu avec un message de paix, sa ville subit l’oppression" ou encore "Jésus est du côté des Palestiniens", et "Joseph et Marie, ne pourraient pas entrer dans Béthléem, devenu un ghetto aujourd’hui".

Résultat une demi-douzaine de manifestants blessés, dont des journalistes.

Si Israël bloque tous les Palestiniens pendant les nombreuses fêtes juives, Il ne respecte aucune des autres fêtes et lieux de culte chrétiens comme musulmans, qu’il s’agisse de l’Eglise de la Nativité ou de la Mosquée Al-Aqsa.

Source : ActiveStills et Electronic Intifada.

CAPJPO-EuroPalestine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’administration Trump coachée par le chef du Mossad en matière de sécurité

Ce que nous prépare la science: resterons-nous encore des humains?