in

A Tel-Aviv, une manifestation contre le plan israélien d’annexer des terres de Cisjordanie

Des milliers d’Israéliens ont manifesté samedi à Tel Aviv contre le projet du gouvernement d’annexer des pans de Cisjordanie occupée, à moins d’un mois d’une échéance possiblement cruciale sur ce dossier brûlant.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Quel bel exemple de démocratie !
    On peut même critiquer l’entité sioniste en Israel !
    Voilà qui devrait inspirer les dizaines de dictatures arabes où les opposants au régimes s’ils ne sont pas jetés en prison à vie se retrouvent coupés en morceaux dans des sacs poubelles !

  2. l’annexion de la moitié de l’ile de chypre par les turcs?
    que dites de la prise de la crimée par les russes?
    et que dites vous de l’annexion du tibet par les chinois?
    alors qu’israel ne fait que recuperer la judée samarie qui est sa terre.
    la jordanie avec une population de 80% de palos,avec pour capitale Aman,une et indivisible a jamais,pourrait absorber ces ex jordaniens dans son territoire.
    Quand à la france ,elle pourrait les absorber,dans son vaste territoire,ou bien les cantonner au LARZAC par exemple!!!!!

    • @Niro
      La fable du peuple juif revenant chez lui après 2000 ans d’exil forcé ne convainc que ceux qui ont pris ce prétexte pour coloniser des terres musulmanes où ils furent pourtant les bienvenus avant la guerre.
      Le juifs ne sont pas plus chez eux en Palestine que les pieds noirs en Algérie. Ceci dit, ils n’en ont manifestement rien à foutre. Leur légitimité à occuper Israël procède de la loi du plus fort.
      Ne cherchez pas une morale dans une histoire qui s’assoit dessus.
      Enfin, la conquête de la Crimée n’a rien de scandaleux. La Russie a récupéré un territoire russophone qui lui appartenait avant l’éclatement de l’URSS. Les exactions de Poutine en Tchétchénie sont bien plus consternantes.
      Enfin, le conflit israélo-palestinien dure depuis 72 ans, et continuera sans doute jusqu’à la fin du monde. On n’y peut pas grand chose. Ne cherchez pas des bons et des mauvais. Juste des mauvais qui gagnent et des mauvais qui perdent.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Les Libanais de retour dans la rue pour crier leur colère

Les béquilles d’un pouvoir épuisé : vieux « intellectuels » supplétifs et documentaire français « civilisateur »