in

Crise en Algérie : Pour Apathie, la France est dominée par la trouille

Crise en Algérie : la France est dominée par la trouille

Algérie : le silence de la France trahit "la trouille" d'une montée des islamistes si Abdelaziz Bouteflika devait quitter le pouvoir, estime Jean-Michel Aphatie.

Publiée par Europe 1 sur Lundi 4 mars 2019

Publicité

Algérie : le silence de la France trahit “la trouille” d’une montée des islamistes si Abdelaziz Bouteflika devait quitter le pouvoir, estime Jean-Michel Aphatie

Publicité

35 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Effectivement on s’en fout de ce pays ils sont ingérables , pendant 130 ans on vous a observé maintenant on vous imite.C’est vrai que la France a été libérée par les Américains avec un plan Marschal qui a coûté à Europe 70 milliards d’euros .Si l’armée d’Afrique n’avait pas été la le débarquement de Normandie aurait été voué à l’echec. C’est vrai que dans la résistance Française c’était pareille que de bon blanc , désolé j’ai réalisé une BD résistants oublies et désolé de vous contredire mais il avait quelques basanés. Faite le tour des cimetières en France et vous serez surpris de nombre de tombes Nord africains et africains.
    A bon entendeur salut !

    Kamel

  2. Il n’y a pas longtemps les Algeriens ont democratiquement elu un parti islamiste (sic) les militaires maitre de tout ont annule les elections,tout comme en Tunisie en Egypte,on voit bien les islamistes au pouvoir c’est le bordel ils pensent qu’allah va leur donner un coup de main, on connait la suite,les arabo-musulmans ont besoin de champions meme si il ne fait pas parti de la famille, Nasser (chef d’etat) faisait parti de leur idole preferer et le vouler pour guide,bon on connait la suite,tout ca pour dire que ces peuples “liberes” ne sont pas prets a gerer leurs affaires tous seuls et ont besoin encore de leur tortionnaire d’avant,ils sont bons dans leur role de tortionnaire nouveau j’y suis j’y reste nouvelle genre de democratie c’est moi qui vous ai sauve alors je merite de rester jusqu’a ma mort!!!

  3. on s’en fout de l’Algérie ils ont voulu l ‘indépendance… qu’ils se démerdent …et ne viennent pas nous emmerder en France.
    Au passage ce ne sont pas les “africains” qui ont libéré la France (tout au plus quelques régiments… ) mais ce sont les anglais et les américains.!

  4. Merci de votre réaction.
    Ce que montre la situation en Algérie, après celle connue dans d’autres pays, c’est qu’il arrive toujours un moment où l’injustice devient insupportable. Il peut alors suffire d’une étincelle comme ce fut le cas en Tunisie avec l’immolation par le feu de ce malheureux jeune vendeur de primeurs.

    Ce qui est intéressant en Algérie, c’est que pour l’instant il y a une grande maîtrise des acteurs en présence. La jeunesse tient pour l’instant très bien son rôle. Il faut espérer que ça va continuer. Je l’ai déjà dit : une autre image des Algériens en ressort, très positive.

    Enfin, je crois comprendre que la presse d’opposition en Algérie est soumise à des fortes contraintes (notamment par le pouvoir qui peut couper la ressource publicitaire), mais elle n’en est pas moins vigoureuse. L’Algérie a une intelligentsia de très bon niveau et ça aussi c’est un atout.

    Le Maghreb vit au contact de l’Europe. Les Algériens ont directement ou indirectement l’habitude du débat politique français. Pas mal vivent aussi en Angleterre. De ce point de vue, le Maghreb est plus avancé que l’Egypte car il est quasiment de plain pied avec la zone politique européenne.

    C’est un facteur encourageant pour l’avenir. Car ce qui est en jeu, c’est non seulement le réveil de l’Algérie, mais la réévaluation du partenariat Algérie-France et Algérie-Europe. L’Europe elle aussi a besoin de partenaires dynamiques sur la rive sud de la Méditerranée (près de 100 millions de Maghrébins : quel potentiel !). Il faut répondre aux aspirations des jeunes Maghrébins qui ne demandent qu’une chose : vivre mieux, fonder une famille, voyager etc…

    Il faut aussi que le tourisme redémarre en Algérie. Ce n’est pas normal que ce pays soit quasiment laissé de côté et déserté par les Européens compte tenu de tout ce qu’on peut y voir, des rivages au Sahara…Mais ça dépendra aussi de la régression du terrorisme.

    Tout est lié : si les gens ne sont plus désespérés, ils ne prêtent plus l’oreille – et la main – aux artisans de mort…

    Bref, je comprends que les jeunes piaffent : il y a tant à entreprendre…Mais patience, ça bouge et pour l’instant dans la bonne direction…Le Maghreb fait aussi partie de notre avenir en Europe, pourvu que ça aboutisse à des résultats !

  5. Franchement… On s’en cogne de l’algérie. Quoi qu’on fasse pour ce pays on nous le reproche. Donc on s’en fout. Vous pouvez vous foutre sur la gueule que ça nous ferait ni chaud ni froid. On a compris un truc depuis bien longtemps avec vous : vous êtes ingérables. Et pas dans le meilleur sens du terme. Donc on vous laisse à vos croyances moyenâgeuses, à votre industrie inexistante, à vos politiciens grabataires, et à votre pays si formidable que personne n’y va… Par contre si vous avez la mauvaise idée de vous barrer comme des lâches de votre pays, on sera là pour vous rappeler l’histoire !

    • Comme tous les fachos aucune cohérence.
      Vous vous en foutez, mais vous prenez le temps de lire l’article et de le commenter ! Mais bon, on va pas demander aux fachos d’être intelligents parce que même s’ils essayaient ils n’y arriveraient pas. D’ailleurs c’est à çà qu’on les reconnait.

  6. T’as gueule cheyenne 12, les algériens c’est des hommes des vrais ! On vous à botté l’cul en 1962 et avant ont vous à débarrassé des nazis , la listes est longues , l’Algérie , le Maroc , les africains noires nous nous sommes battu pour vous libérait de l’occupant allemand … Pardon pour les anciennes colonie que je n’ait pas cité .

    • Alikhan07 : Je reconnais volontiers, que tes ancêtres, étaient certainement mieux dotés, question attributs masculins que toi, c’est une évidence, car toi, a part la langue, et en plus réellement méchante et haineuse, tu n’ as pas grand chose, je ne parle même pas de culture !

  7. Pour ce qui est de la trouille, lui il s’en fout, il est en fin de carrière et peut se permettre de dire tout et n’importe quoi….en gros il mange à tous les rateliers….critique la France…critique L’ALGÉRIE et son président….c’est quoi son modèle de démocratie ?

  8. Pfff il connaît rien de l’Algérie….il repete ce que disent les Algériens, dans les resaux sociaux, et prend aussi ses conseils pour le ton à utiliser de la part de Jean Pierre el khabache qui est juif algerien de naissance….

  9. Il parle bien ce monsieur.
    Il dit les algériens demandent à Bouteflika de partir et au FLN de faire de même car ils pillent l’Algérie.
    Ainsi selon ce monsieur qui laisse sous entendre qu’il y aura d’autres ( ses amis) qui viendront piller le pays.
    Nul besoin de citer qui sont ces amis là, nous les connaissons tous.

  10. Le problème d’Apathie, c’est qu’il parle comme un journaliste, pas comme un responsable politique et qu’il aime frapper son auditoire par des formules prétendant énoncer au politique comment il doit gouverner …A vrai dire, il m’énerve un peu avec ses leçons de gouvernement véhémentes et un peu arrogantes…

    C’est vrai que la grande inconnue, et aussi la grande crainte, dans cette crise, est celle de l’islamisme. Certes depuis près de 20 ans, l’islamisme comme force politique a été démantelé ou exilé. Mais il n’en demeure pas moins que le salafisme a beaucoup progressé dans l’islam au Maghreb au détriment de l’islam paisible des confréries (comme en France dans les communautés reliées à l’islam maghrébin) par le fait de l’action délétère du wahhabisme saoudien financé par les pétro-dollars de l’Arabie, une véritable plaie islamique… Et on ignore ce que serait l’attitude de ces salafistes en cas d’effondrement du régime algérien. Auraient-ils la tentation de reconstituer un pouvoir islamiste ?

    Cependant, Apathie sous-estime un facteur important propre à l’Algérie et qui n’existe nulle par ailleurs dans le monde arabe sauf peut-être au Liban qui lui aussi a souffert d’une terrible guerre civile: les Algériens (y compris les salafistes) ont la mémoire directe et pour les plus jeunes, la mémoire racontée des années noires de la guerre dite civile et n’ont guère envie de replonger. Et si les religieux ont une influence sans doute réelle, les non-religieux ne resteraient pas sans réaction si un pouvoir religieux tentait de tirer les marrons du feu. Apathie sous-estime la maturité du peuple algérien avec laquelle il faut compter. Nous ne sommes plus au début des années 1990. Contrairement à ce qu’il énonce, la Tunisie n’a pas évolué comme l’Egypte parce que les forces non islamistes étaient puissantes et influentes (merci les femmes tunisiennes…) et ont forcé les islamistes à composer. La situation de l’Algérie est de ce point de vue plus proche de la Tunisie que de l’Egypte. Et les femmes algériennes libres sont aussi déterminées que les femmes tunisiennes…

    De plus, il faut du temps pour construire une force politique islamiste. Or, les religieux ont été pris de court par les manifestations comme le pouvoir et l’Algérie n’est pas l’Egypte.

    Je pense donc qu’Apathie, qui aime faire des mots, fait passer pour une trouille ce qui est en réalité une grande prudence des autorités françaises. Prudence dont nous aurions dû faire preuve aussi au Vénézuela d’ailleurs, au lieu de prendre pour modèle, comme le préconise Apathie avec beaucoup de désinvolture, la position en flèche de Macron contre le pouvoir Maduro nous privant ainsi de toute possibilité de jouer un rôle médiateur et donc pacificateur.

    Nous sommes loin de savoir ce que font et disent les autorités françaises loin des micros de M. Apathie et elles sont heureusement moins excitées que notre journaliste….

    Enfin, il est évident, personne n’en doute en réalité, que la France (pouvoir et citoyens) ont de la sympathie pour le réveil civique du peuple algérien. Mais tout dépend de ce qui va suivre.

    M. Apathie oublie juste une chose : une personne peut avoir de la sympathie et s’enthousiasmer. Un gouvernement a des intérêts. Et l’intérêt de la France c’est un pouvoir stable en Algérie apte à coopérer à la lutte contre la subversion islamiste. S’il est démocratique, tant mieux, mais ce n’est pas une priorité stratégique pour un pays étranger que nous sommes tout de même…

    Enfin, M. Apathie se trompe. Ce ne sont pas les dictatures qui nourrissent l’islamisme. Dictature et islamisme sont en fait deux phénomènes liés et alternatifs qui traduisent conjointement la très grande difficulté qu’ont les pays arabes à faire advenir des formes politiques aptes à prendre en charge le bien de toute une population. On ne connait pour l’instant que la démocratie.

    En résumé, pas d’accord avec Apathie. Les autorités françaises ont intérêt à garder du champ par rapport aux événements algériens pour parer à toute éventualité. Ce n’est pas à nous de faire la 2de république algérienne. C’est ça, respecter l’indépendance algérienne…

    • Le peuple algérien est un grand peuple et il n’arrête pas de le prouver.

      Je reviens d’Alger, d’une Algérie qui a démontré encore une fois qu’elle avance à grands pas.

      Elle s’est dotée d’une forte carapace après une décennie de braise, une carapace qui la protégera longtemps des rapaces, et elle aspire aujourd’hui au droit de décider de sa propre destinée.

      Une énorme manifestation hier d’une jeunesse bouillonnante qui demande le changement sans renier les acquis du présent et pour une noble raison : compter comme force vive dans l’avenir de leur nation.

      L’Algérie est en marge de devenir le coeur battant de la région et la Tunisie en profitera pleinement étant donné la force, l’intelligence et la sagesse de la société civile dominée par les femmes. .. évidemment comme au Liban que vous citez fort à propos..

      Autre chose: l’islam politique, destructeur des sociétés en y semant la zizanie en orient, afrique du Nord…, est teleguidé par Londres où réside la plupart des chefs. Serait ce pour vous enfoncer un coin vous gouvernement français? Si vous faites la genese sur deux siécles, usr qui a financé quoi et pourquoi, vous trouverez, Londres, toujours.

      • Je comprends votre enthousiasme mais je pense qu’il faut la jouer “modeste”…

        De ce point de vue, la France et l’Algérie se ressemblent : toujours à se penser le grand peuple ou la grande nation éclairant l”Europe (pour la France) le monde (pour les deux), le monde arabe et l’Afrique (pour l’Algérie)…Mais en ce moment ni la France ni l’Algérie ne sont vues comme des modèles ou des références, plutôt des pays qui ont des problèmes avec leurs manifestants…

        Je pense – et ça vaut pour les deux pays- qu’on pourra se donner comme modèle ou comme phare quand on aura réussir à surmonter nos blocages respectifs…

        Quant à l’environnement, l’Algérie aura fait un grand pas dans la maturité quand elle aura enfin soldé ses comptes avec le Maroc…

        Sur les Anglais : cette fois-ci, ils sont suffisamment englués dans leur Brexit pour ne pas être occupés à mettre la zizanie et le bazar ailleurs…

      • J aimerais bien te croire, mais un peuple quasi entier qui veut quitter le pays, élite comprise sans avoir essayer de contribuer au pays ou de construire quelque chose ressemble pour moi plus à de la lâcheté qu a de l’héroïsme. Cette fierté d être algérien, c est juste des mots, quand on aime sa terre on se bat pour elle on ne se barre pas. L Algérie n est pas la somalie ou le Pakistan.

        • @ français musulman

          Je vous trouve très dur pour les émigrés…Je ne condamnerai jamais un père de famille de vouloir aller chercher ailleurs un meilleur avenir, quitte à ne pas respecter certaines règles d’immigration, quand il n’y a aucun espoir pour ses enfants dans le pays d’origine, pour des raisons politiques ou sociales ? Cet homme-là sacrifie sa vie pour ses enfants…

          Ce qui me choque en revanche, c’est quand une élite qui vit sur un pays en l’exploitant pour son seul profit place son argent ailleurs, en Europe ou aux USA.
          Ca, c’est trahir le bien de tout un peuple. On sait qu’il y a des fortunes maghrébines expatriées qui feraient mieux d’être investies au Maghreb…Et que dire des très riches qui vont se faire soigner en Europe pendant que les gens du peuple n’ont pas même le minimum sanitaire…?

        • @francais musulman et Italico

          Vous êtes sur un site francophone. Pourquoi supposez vous que je suis algérienne et que je vis en France? je peux être de n’importe quel origine par exemple du Daghestan mais j’ai grandi à Houston et j’ai été au lycée français de cette ville car ma mère tenait à ce que je parle français ..

          ensuite, vous n’avez pas à me tutoyer.

          pour l’Algérie, ce n’est pas mon pays et je n’ai pas à en avoir ni honte ni fierté.
          Mais c’est vrai , je suis plus qu’enthousiasmée, je suis éblouie par ce que j’ai vu: cet élan civique d’un peuple qui sait se montrer civilisé quand les défis de la démocratie et de l’histoire l’interpellent. Ce n’est pas une évolution , aussi immense soit-elle, c’est une révolution citoyenne, paisible et sereine, dont j’ai vécu le début tout en lumière … Et c’est là l’extraordinaire nouvelle qui annonce en même temps l’appropriation de la politique par le peuple, loin, bien loin des cadres partisans si étriqués et si indigents, surtout du cadre islamiste bien pâle et évanescent . Nous ne sommes plus les années 90 du siècle passé. Les Algériens sont immunisés et pour un nouvel” printemps arabe” fabriqué par les Brit, ils ont déjà donné. pas de peur de ce coté.

          Comme je n’ai pas envie d’écrire un post de trente ligne, lisez le lien c ijoint sur le role des britanniquehttps://www.webmanagercenter.com/2014/08/22/153766/campbell-bennerman-a-imagine-le-printemps-arabe-en-1907/

          juste un petit exemple pris au hasard; En syrie trois sources, toutes britanniques qui “gerent ” les médias, qui bloquent les enquetes sérieuses etc : les Casques blancs (une ONG contrôlée par le MI6), l’Observatoire syrien des Droits de l’homme (une officine des Frères musulmans renseignée par le MI6), et l’Armée de l’Islam (un groupe armé fondé par Zohran Allouche dont toute la famille résidait à l’époque à Londres dans une luxueuse résidence gardée par la police).

          • désolé de vous avoir tutoyer. Je reste lucide malgré ce mouvement populaire, j ai peur que cela ressemble aux autres printemps arabes, c est à dire que cela ne débouche sur rien. Rien tant que les initiatives citoyenne ne se multiplie pas, rien tant que le peuple ne s approprie pas d avantages les questions politique et de l avenir du pays. Être force de proposition , développer un programme de développement, définir concrètement tous les besoins du pays et pas seulement le tourisme comme on l entend très souvent. espérer un jour qu elle influence d une manière positive sa région.
            Alors la oui je dirai que l Algérie est une grande nation.

        • italico et yasmina, ce qu j ai dit viens de ma propre expérience et non de mon imagination. Je suis moi même français d origine algérienne et je connais assez bien l Algérie, ces vertus et ces défauts. le peuple algérien est chaleureux et très humains, avec un parler vrai. En revanche il manque le sens du collectif, l intérêt générale, le respect de la loi et des institutions. D ailleurs le coup de bleuf et de triche des nekkaz n est qu a l image du pays et du peuple. tous les algériens vous le dirons.
          Intérêt collectif, et un peu de patriotisme je m indigne de voir que des qu un artiste ou homme d affaires réussi, au lieu de tirer le pays vers le haut il s expatrie pour le fun et non pour des raisons économiques ou politiques.
          Je suis assez exigent car je veux que mon pays évolue.

    • @italico
      je partage assez largement votre exposé, dont j’apprécie d’abord l’esprit (de mesure, et d’équilibre)
      Première évidence, que j’avais déjà exprimée sur un autre fil :
      Lorsque des français, vivant en métropole s’expriment sur la situation en Algérie, ils prennent le risque (à moins d’être de réels experts de cette question) de dire une énorme c…..rie !
      Pour commencer , je partage votre agacement concernant Apathie, qui parle évidemment comme un journaliste, bien franco-français, à savoir moralisateur et donneur de leçon.
      Donc à tout prendre, je préfère, et de loin, écouter ce que peuvent me rapporter mes amis algériens,qui, même s’ils vivent en France ont une perception de la réalité de leur pays, largement plus en phase avec la société Algérienne.
      Vous pointez avec juste raison, me semble-t-il l’absence de forces politiques d’opposition, insuffisamment préparées et organisées, susceptibles d’offrir une alternative crédible au pouvoir en place.
      Dans les pays ou le système permet l’alternance politique, la presse et les médias en général, jouent traditionnellement un rôle majeur , notamment ceux d’opposition qui ont la possibilité d’exposer leurs idées et propositions.
      Il semble bien que dans l’Algérie actuelle, ce mode de fonctionnement n’est pas celui qui prévaut.
      Si l’on en croit le rédacteur D’Algérie Focus, et les commentaires de nombreux journalistes, la Presse indépendante en Algérie connait de grandes difficultés à se faire entendre.
      Pour une raison évidente, selon eux, qui serait la mainmise totale de l’Etat, sur les agences de communication, tenues en sous mains par des affidés du pouvoir, ainsi que par la pression permanente d’une forme de police politique qui ne veut pas dire son nom.
      La possibilité de voire émerger une conscience politique collective, s’appuyant sur des informations crédibles, devient dans ce contexte extrêmement compliquée, voire impossible pour beaucoup de citoyens, qui ne connaissent pas les réseaux.
      Réseaux qui semblent devenue à la fois la première source d’infos, mais également de fake news au pouvoir dévastateur.
      Parmi les nombreuses questions, que pose le prochain scrutin, ainsi que les perspectives d’évolution qui l’accompagnent, le comportement de la jeunesse Algérienne devient une question centrale dans ce contexte.
      45% de la population Algérienne a moins de 25 ans.
      Elle constitue de ce fait une force politique, et sociétale importante, mais également une cible (voire une proie) et donc un enjeu majeur pour le pouvoir, ainsi que pour l’opposition.
      Qu’adviendra-t-il de son comportement ?
      Bien malin celui qui peut le prédire, en tout cas il ne semble pas que ce soit Mr Apathie, ni aucun des brillants politologues, qui perroquètent à longueur de journée dans nos médias.
      cordialement

  11. La trouille aussi, pas pour nos dirigeants mais pour le peuple, de voir débarquer encore plus d’Algériens et autres Africains… Le cauchemar migratoire est une destruction des peuples, surtout pour ceux qui accueillent de force. Voyez ce que dit le Coran sur la Reconnaissance de Dieu à leur égard pour vous en convaincre.

  12. Ah! l’épouvantail islamiste … Non, la france non seulement aide soutient le régime dictatorial algérien mais aussi pillent les richesses de l’Algérie, elle est complice de crime de guerre, les banques françaises recéllent les grosse fortunes, des milliards de dollars issues de la corruption des apparatchik algériens au vu et au su de la justice française et des hommes politiques français … L’arrivée de la démocratie en Algérie n’est nullement souhaitée par la france

    • Il serait peut-être temps d’arrêter avec cette vieille rangeine de la France qui pille l’Algérie. C’est faire preuve de paraisse intellectuelle, doubler d’une mauvaise foi à toute épreuve. Mais il est vrai qu’il est plus confortable de rejeter tous les tords sur un ennemi lambda, plutôt que de regarder ses propres lacunes. La réalité c’est que le FLN a confisqué l’indépendance algérienne depuis +60ans. Et qu’ils ont eux même pillé le pays, en laissant des miettes au peuple. Ce beau petit monde, tous millionnaires et milliardaires algériens ont placé leur fortune volée, non pas en France, mais bien aux USA où ils ont beaucoup d’investissements. La France n’a pas besoin de l’Algérie. C’est une puissance autonome. Passe peut être pour avoir profité de certains contrats gaziers achetés un très bon prix. Mais pas de quoi fouetter un chat. Ils sont loin d’être les seuls. La France veut la stabilité en Algérie, comme toute la région. Pour éviter un exile de masse comme ce fut le cas avec la Lybie. Mais elle restera neutre, tout en restant vigilante. C’est aux algériens de se prendre cette fois en main. Sans se faire avoir comme en 1962. Seul l’avenir nous dira s’ils y arriveront. L’intérêt de tous est que l’Algérie et les algériens(ennes) se développent, pour devenir le phare de l’Afrique du Nord. Ils ont les ressources géographique. Reste la mentalité générale à totalement bouleverser, pour entrer dans le 21 ème siècle. J’vais prochainement, j’espère que la jeunesse arrivera à dégager une partie de la mafia en place, pour avancer vers son avenir.

  13. vas te faire foutre de ton droit de l’homme ! un esprit colonialiste tu veux faire de l’Algerie un new indigénat poste -coloniale pour se debarraser de vos collabos les harkis et les pieds noirs et les juifs ! appliques ton droit de l’homme aux manifestants gilets jaunes et boucles la : tu cite les psudo-ecrivains algeriens à deux euros que vous payer pour légitimer votre colonialiste : votre esprit est tronqué !vous pledoyer pour un monde judaique ! fakou !

  14. Décidément, une fois c’est le terrorisme et une autre fois l’islamisme c’est a ne plus rien comprendre dans cette analyse que fait mr Apathie et les pseudo analystes spécialistes de l’islam et des islamistes depuis leur première dégustation de Makroudh en 1980.
    L ‘Algérie est le bastion de la France c’est elle qui dirige a distance, l ‘après guerre d’Algérie n’est qu’enfumage car les vraies Goumis (traitres) ont évincés les Lions ( en les éliminant) de la guerre d’indépendance et ils ont pris la place avec la bénédiction des autorités françaises. Les anciens cadres de l’OAS qui ont quitté l ‘Algérie connaissent la réalité du deal passé. Scénario répété dans beaucoup d’anciennes colonies afin d’asseoir les bases du pompage en coupe réglée des ressources et richesses de ces pays. Cette histoire d’islamisme n’est que de la poudre aux yeux pour faire peur aux européens et mieux étouffer les réels et véritables désirs d’indépendances de ces populations.

    • Antaros : De toutes façons, quel que soit l’ issue, vous ferez vos pleureuses, vous ne savez faire que ça. Vous avez l’ occasion de faire changer les choses, alors battez vous, c’est le moment.
      En n1940, la France a été colonisée par l’ Allemagne d’ Hitler, mais les Français, n’ ont pas pleurés, ils se sont battus, et, même si les Américains n’étaient pas venus, ça aurait pris un peu plus de temps, mais les envahisseurs se seraient fait botter le cul quand même . C’est une question de mentalité. C’est vrai, ,quand 62, vous vous êtes fait voler l’ indépendance, mais pas par la France, mais par des escrocs rusés, que sont les gens du FLN, qui avaient compris, que l’ Algérie avait des richesses. D’ abords, ils vous ont fait croire, que la France était le Satan, et d’ ailleurs, pour ceux qui n’ y croyaient pas, c’ était les tortures, ou la disparition. Et après, ils vous ont falsifiés votre histoire, pour passer pour des héros, et entretenir chez vous une certaine haine de la France. Vous êtes nourris au biberons de cette haine, a tel point, que si une météorite tombait sur Alger, ce serait la faute de la France, enfin pour certains, et particulièrement ceux qui ont trouver, par opportunisme, ont choisis de venir vivre chez le grand Satan. Maintenant, vous avez l’ opportunité de reprendre les choses en mains, alors au lieu de gindre, comme des enfants gâtes, battez vous, car a force de chialer, Dieu va vous entendre, et vous envoyer les islamistes, et comme ça vous serez contents !

      • Ces peuples se battront lorsque les traîtres qui dirigent leurs pays et qui sont plus assoiffés de sang que leur mandataires seront purement et simplement éliminés du champs politique, économiques , de l ‘armée et des forces de sécurités. Votre proposition de nous battre est presque indes-cente sachant que vous devez votre libération a ses centaines de milliers d’indigènes qui eut se sont réellement battu et ont laissé leur peaux pour un ZERO POINTE de reconnaissance; C’est facile de donner des leçons lorsqu’on est libre et qu’on a le ventre bien plein!!!!!
        Le jour ou ces populations se soulèveront je pense que le monde aura du souci à se faire et que la sempiternelle ranguaine de la menace ISLAMISTE ne tiendra plus debout ce jour là!!!!

      • Comme chialeuse, c’est l’hôpital qui se fout de la charité !
        “Les français se sont battus” ? Vous rigolez, ils étaient en majorité collabos. Si les allemands ont pris une rouste c’est tout d’abord grâce à l’URSS en 1943 qui les a affaiblie. Ensuite, les alliés, pour leurs propres intérêts n’ont pas voulu laisser la France sous domination allemande.

  15. Mais pourquoi diffuser des débiles de ce type. Il suffit que des personnes abruties écoutent Europe 1, ce n’est pas la peine de lui ouvrir un tapis rouge ….Algérie, Venezuela, islamisme …mais il ignore ce dont il parle ….un inculte parmi les incultes ! Et le pouvoir autoritaire de Micron il produit quoi, en plus des éborgnés, des chômeurs, des spéculateurs, des armées d’agression et de barbouzes

  16. C’est plutôt une France qui ne sait pas sur quel pied danser entre soutenir Bouteflika et son clan ou de le laisser tomber et perdre sa vache laitière. Comme ils ne savent rien de l’Algérie, ils ont d’abord penser laisser tomber Bouteflika et son clan et c’est ainsi qu’ils ont publier des documents d’ambassade – ambassade de France en Algérie – contre Bouteflika d’alors ministre des affaires étrangères sur nouvel obs puis maintenant ce Apathie essaye de nous vendre la peur des islamists pour changer de cap et soutenir Bouteflika et son clan après quelques coup de files de Gaid Salah. Il n’a y a plus d’islamists version terroriste en Algérie et nous les algériens on ne laissera jamais une telle chose revenir. Arrêtez de soutenir les dictateurs, arrêter cette hypocrisie internationale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Royaume-Uni: des musulmans visitent des églises, des synagogues, des temples hindous et sikhs pour faire rempart contre la haine

Une collecte de victuailles interreligieuse bat des records pour l’anniversaire de la tragédie de Chapel Hill