in

Charlie Hebdo exige “la dissolution de tous les organismes de certification du halal”

On aurait pu croire qu’avec le départ du cuistre Philippe Val de Charlie Hebdo, qui a été récompensé, depuis, pour son islamophobie obsessionnelle par un poste de directeur à France Inter, où il exerce ses talents d’opportuniste hors pair, l’hebdomadaire satirique français allait inaugurer une nouvelle ère plus fraternelle.

Pas du tout ! Charlie Hebdo reprend son dada habituel en faisant du Philippe Val sans Val. Ainsi dans son numéro 999, l’hebdomadaire réagit à la mobilisation de plusieurs élus issus de la diversité qui ont récemment réclamé une commission d’enquête parlementaire sur le marché Halal, en nous ressortant le bon vieux laïus de la laïcité menacée, devinez par qui ? : “En tant qu’élus de la République , ils devraient militer pour l’interdiction totale de l’ abattage rituel dans leur pays et exiger la dissolution de tous les organismes de certification du halal. Ils devraient réclamer l’abrogation du décret anti-laïque de1997 qui permet l’égorgement des bestiaux pour des raisons religieuses. Non seulement au nom de la souffrance animale ,mais aussi parce que la loi doit être la même pour tous. Ce n’est pas en multipliant des dérogations communautaires et religieuses qu’on construit une république laïque.”

On pourrait également rétorquer à la cohorte de barbouilleurs de pages blanches de Charlie Hebdo, que certains élus seraient bien inspirés d’exiger la dissolution de l’ineptie laïciste qui sévit dans cette feuille de choux pour Bobos de gauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une Somalienne mise en rétention avec un bébé de 6 mois

Une amende pour des parents musulmans qui refusaient que leurs filles suivent des cours de natation