in

Canada: Lettre d’une musulmane à un islamophobe qui en a marre

Je t’ai croisé ce matin à la station Jean-Talon. Tu es dans la mi-trentaine, en âge d’avoir une femme et des enfants, tu travailles probablement sur la construction ou sur un chantier vu ton habillement et tes outils.
 
Nous, terroristes?
 
Tu n’as pas pu te retenir ta colère et ta haine d’islamophobe en toi quand tu as aperçu ce musulman vêtu de son habit traditionnel blanc et avec son p’tit chapeau pour la prière.
 
« Pourquoi t’es habillé de même, estie de terroriste? »
C’est, mot pour mot, ce que tu as dit.
Et tu as osé faire ton surpris et être insulté quand il t’a regardé en se demandant c’est quoi ton problème, qu’il a continué son chemin et t’as ignoré.
 
« Pourquoi tu réponds pas à ma question? J’t’ai parlé, estie d’arabe. Crisse de tapette! »
Et moi je suis là l’autre côté des rails, en me disant que t’as l’air d’un gros épais et comme si t’avais lu dans mes pensées, tu me regardes en me traitant « d’ostie de femme soumise » et sans oublier la phrase fétiche des islamophobes comme toi : « On est au Québec icitte enlève ton torchon de sa tête pis si t’es pas contente retourne dans ton criss de pays de marde. »
En premier, j’ai eu envie de te dire qu’aujourd’hui (le 17 juillet) c’est la fête de l’Aïd, soit la fête de la fin du ramadan (le mois du jeune chez les musulmans et le plus important dans l’année), juste pour ta culture générale.
 
J’ai eu aussi envie de te dire, que le torchon sur ma tête sa s’appelle un voile. J’ai eu envie de te demander depuis quand c’est acceptable de voir des ados de 14-15 ans en minishort avec des gilets bedaines, mais que de voir une femme qui se couvre pour se préserver ça pas correct.
 
Mon pays, c’est le Québec
 
J’ai eu envie de te dire que « mon criss de pays de marde », c’est le Canada. Si t’étais pas au courant y’a pas juste les Arabes qui sont musulmans. Je suis née ici, j’ai grandi ici et j’ai été scolarisé ici. Mes parents sont québécois, je mange de la poutine et je connais probablement mieux le Saguenay-Lac-Saint-Jean que toi. Au téléphone, jamais tu pourrais te rendre compte que je suis musulmane.
 
Mais j’ai rien dit, parce que t’étais tellement en « beau tabarnak » que j’ai eu peur que tu traverses l’autre côté et pourtant je suis loin d’être peureuse ou timide.
 
J’ai beau vivre dans un pays laïc où j’ai le droit de pratiquer ma religion comme j’en ai envie, mais les lois, elles ne seront pas là pour me protéger quand un autre con comme toi va venir me crier dessus quand je rentre de l’épicerie et y’a pas un policier qui va apparaître par magie à côté de moi quand tu vas me pousser et m’arracher mon voile.
 
Je voulais juste te dire que jamais je vais m’empêcher de sortir de chez moi, par peur de croiser un type de ton genre. Du monde qui pense comme toi y’en aura toujours, mais sache que c’est pas parce que quelqu’un pense pas comme toi que t’es obligé de l’intimider ou de l’agresser. On appelle ça le respect, si tu savais pas.
 
Tu ferais quoi si un membre de ta famille adoptait l’islam? Ça change quoi à ta vie à toi que je porte un peu plus de tissus que les autres?
 
Réfléchis à ça mon gars.
 
Alexandrine Vallée

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Chère Musulmane,

    Fut un temps ou j’aurais réagit comme toi…mais ce temps est révolu. Certes insulter les gens en rue n’est pas une façon de faire mais force est d’admettre que vivre ensemble n’est pas (plus) possible. Nos cultures sont trop différentes, nos modes de vies radicalement opposés. Nous vous avons accueilli en Europe parce que chez vous c’était l’enfer, nous vous avons laissé construire des mosquées où au finale des imams radicalisent des jeunes sans avenir. Vous avez imposé la nourriture halal dans nos écoles, fait changer le nom de nos fêtes ancestrales (Pâques, Noël, Carnaval,…). Alors oui maintenant ça suffit. Si vous voulez vivre chez nous, avec nous alors vous respecterez nos coutumes, lois, mode de vie…sinon dégagez!
    Et si vous argumentez que vous n’êtes pas tous des terroristes en puissance alors prouvez le nous en faisant vous même le nettoyage devant votre porte en éliminant les éléments perturbateurs.

    Grâce à vous je suis maintenant raciste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un agent d’escale d’Orly récupère son badge d’accréditation après en avoir été privé brutalement. Ismaël témoigne

L’Allemagne ouvre sa première banque islamique