in

Canada: Le Premier ministre Trudeau accusé de racisme après la publication d’une ancienne photo où il a le visage grimé “en noir”

Une semaine après le lancement de la campagne des élections législatives au Canada, le premier ministre Justin Trudeau se voit accusé de racisme, rattrapé par une vieille photo prise dans une soirée déguisée en 2001… C’est le magazine américain Time qui a publié ce cliché explosif. Les adversaires de Trudeau comme le chef de l’opposition, le conservateur Andrew Sheer l’a sévèrement attaqué. En Amérique, ce “blackface” est considéré comme une pratique raciste qui renvoie historiquement à la ségrégation.

Publicité

22 commentaires

Laissez un commentaire
  1. En quelques annees le monde a bien change,autrefois c’est a dire il n’y a pas longtemps les comiques avaient plus de liberte qu’aujourd’hui,il suffit de faire des blagues sur telle ou telle ethnie vous avez droit a un proces meme chose pour la politique,religion,bref on est en plein interdit de tout,la faute a qui? peut etre a ces memes ethnies qui ont peur de leur ombre et vivent dans des guettos…..

  2. Salam, voilà un coup bas des conservateurs, dont la fâchosphère se gamberge ici même à lire Zarathoustra. Si le racisme et donc l’anti-racisme est aussi basique que ça sur le continent Américain, alors nous n’y comprenons rien. L’hypocrite Zarathoustra ne s’en indigne guère comme il le prétend mais s’en réjouit au contraire, nous avons appris à ne pas le croire sur parole n’est-ce pas? Il reproche à Trudeau sa promotion du multiculturalisme, mot assez vide de sens, en fait il lui reproche d’être fédératif de toutes les composantes de la population du pays. Ben, il se trouve que dans ce qu’on apelle le nouveau monde, la diversité ethnique, voire culturelle est très fondée, sinon on aimerait que Zarathoustra soit plus clair et dise que le nouveau monde est terre blanche et Occidentale, on aimerait lire comment il se débrouille avec ses contradictions Zémouriennes.

    Bon, l’action de cette révélation de frivolité ancienne n’atteindra que les populations noires anciennes dans le pays, puisque sans ça, c’est peu compréhensible aux autres, et j’allais oublier, j’allais oublier, les blancs qui ne se tenaient à distance du racisme que par affichage, ils sont peut-être plus nombreux qu’on n’imagine. Du reste, le pays jusqu’à présent est fort bien gerré, dans l’harmonie de ses composantes, cette harmonie que probablement Zarathoustra désigne sous le vocable qui se veut méprisant de multi-culturalisme, chose qui reste à définir. Rien n’est joué, je doute des conséquences électorales de cette histoire, le Canada étant un pays de gens assez réfléchis. On utilise ici le sentiment contre-raciste basique et ailleurs peu compréhensible, dans un but raciste en réalité, genre de news dont on se régale en revanche aux Etats-Unis, surtout Donald Trump. Le coup bas fangeux sera s’il plaît à Allah un piège à ceux qui l’utilisent et l’exploitent et la joie de Zarathoustra sera, plaise à Dieu de courte durée.

    Croissant de lune.

  3. C’est nul ce qui lui arrive.
    Mais il faut voir la chose non du contexte européen (qui nous fait voir ici la stupidité américaine) mais américain et ségrégationniste.
    Donc le fond de la chose est simplement comique mais là-bas, il y a certains tabous, comme appeler un « Noir » « boy » ou alors « nigger » (réserve aux seuls « afro-américains »). Cette « Blackface » est aussi partie de l’histoire américaine.

    • La photo a été mise en noir et blanc j’imagine pour accentuer le caractère Blackface, j’ai lu Brownface dans certains articles.
      Se déguiser en Aladin n’est en rien raciste, et se teindre la peau pour se donner un côté oriental peut être ridicule, mais y voir du racisme découlant de la ségrégation raciale je trouve ça un peu fort effectivement.

      • comme l’a dit Debord, nous nous sommes faits Américains.
        le communautarisme tribal (issu de l’ignoble culture judéo-protestante d’apartheid, car est-ce un hasard si la ségrégation s’est institutionnellement et massivement faite en des pays façonnés à cette culture ?) continue à faire de plus en plus d’adeptes chez nous, en France, pays façonné au catholicisme qui normalement en est l’antithèse radicale… et ils sont nombreux, ces communautaristes tribaux, à sévir ici (c’est d’ailleurs ce qui explique en bonne partie le soutien dont dispose Tatriq Ramededans).

        • @Souareba. Je n’ai pas lu Debord mais j’ai lu quelques uns de vos posts à son sujet. J’adhère à ce que vous dites sur l’américanisation. Elle a conduit à un modèle libéral qui détricote le notre sur le plan économique, social et sociétal (avec cette doctrine hideuse du multiculturalisme qui voudrait que chaque pays renie sa culture pour ressembler aux États Unis) . Également d’accord sur la société du spectacle qui privilégie l’apparence superficielle sur la profondeur intérieure, la forme sur le fond, le regard sur la pensée. Je ne nourris en revanche aucun anti américanisme. Je considère que nous sommes responsables (notamment nos politiques), contrairement à d’autres qui, pour expliquer la situation minable de leur pays, se dédouanent systématiquement de toute responsabilité.

          • salut

            je vous recommande Debord, il est un des rares contemporains à avoir une pensée. on est très loin de BHL, Onfray et autres médiatiques.

            de même, je ne suis pas anti-américain, un peu comme de Gaulle qui, bien que s’opposant à la politique américaine, ne devait être qualifié d’anti-américain : https://youtu.be/MNHakPLJiVg?t=1083

  4. ça n’a rien de raciste.

    On peut rire de toutes les races. On ne peut pas être raisonnable jour et nuit.
    On apprécie les amis par leur défauts, leur qualités ne leur appartiennent pas, elles restent un don de Allah.

    • Il va d’ailleurs se repentir en public. Quelques coups de fouet bien sentis en direct à la télé rajouteraient une note tellement décoloniale qui devrait réjouir certains musulmans. Dommage que nous vivions dans un monde tellement policé où on s’indigne de la violence symbolique quand ailleurs sévit une violence bien physique.

      Trudeau finira bien par se réveiller et émerger de son merveilleux rêve multiculturaliste. Pourtant il n’a pas compris que ces gens ne voulaient pas l’apaisement mais la destruction de l’Occident.

  5. @michel. Pourquoi ? Parce que se déguiser en noir équivaut à se déguiser en nazi ? Je ne savais pas que vous considériez les noirs comme des nazis. Ils apprécieront !

  6. C’est du grand n’importe quoi. Les néo-antiracistes se tirent une balle dans le pied. Accuser Trudeau de racisme c’est un peu comme accuser l’Abbé Pierre de se moquer de la charité.

    • Bonjour
      Il se trouve que je me passionne pour l’origine des expressions françaises et alors même si vous vous trompez dans l’adaptation, vous ne croyez pas si bien dire :

      Début de citation
      L’ouvrage Les 1001 expressions préférées des Français nous éclaire sur la nature de l’expression en revenant sur son origine historique. Il rappelle ainsi qu’au XIIe siècle, un hôpital était un établissement religieux destiné à accueillir les pauvres ainsi que les mendiants (hôpital, du latin hospitalia, qui signifie «chambre pour les hôtes», est lié au concept d’hospitalité des malades). On y pratiquait donc la charité, qui signifie dans la théologie chrétienne, l’amour envers son prochain.
      Ce n’est qu’au XVIIe siècle que le mot se spécialise pour désigner un établissement médical, religieux ou laïc. À la même période, et par métonymie, les hôpitaux gérés par des ordres comme les Frères et les Sœurs de la Charité ont pris le nom de «Charité». Autrement dit, à cette époque, un hôpital et une charité étaient exactement la même chose, à savoir un établissement hospitalier avec le sens qu’on lui connaît aujourd’hui!
      http://www.lefigaro.fr/langue-francaise/expressions-francaises/2017/07/05/37003-20170705ARTFIG00002-mais-d-o-vient-c-est-l-hopital-qui-se-moque-de-la-charite.php

  7. Absurde ! Maintenant même le chantre du multiculturalisme est raciste ! Quand à cette histoire de black face c’est un délire États unien que les gauchistes américains essaient d’exporter partout dans le monde. Cf l’affaire des suppliantes d’Eschyle en France.

  8. Et oui cette photographie de Trudeau grimé en noir est très mal tombée pour lui et sa campagne, ça risque d’être difficile maintenant d’avoir le soutien de la communauté afro cubaine subsaharo guadeloupéenne congoido afghane…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Etats-Unis : Zulfat Suara, la première élue musulmane du Conseil métropolitain de Nashville

Algérie : Ahmed Gaïd Salah ordonne l’interdiction d’Alger aux manifestants vivant hors de la ville