,

Cachez-ce signe ostensible que je ne saurais voir…

Une ministre portant ostensiblement un signe d’appartenance religieuse ! Et le Premier ministre en état de complicité avérée ! Aïe, aïe, aïe, chères amies et chers amis, serrons les rangs, l’heure est grave.

C’est grâce au travail du SCEB (Service de Contre Espionnage du Blog), dopé à la Wikileaks mania, que je peux publier cette photo destinée à rester clandestine. On y trouve une atteinte d’une violence rare à notre Déesse Laïcité. Un skud d’anthologie en plein dans le mille du dogme de la Sphère privée et de la Sphère publique… Et vous noterez, au passage, le constat dramatique de cette arriération endémique qu’est la soumission féminine : l’homme porte la cravate, la femme la croix.

Heureusement que Chantal est seulement ministre de la République et non pas salariée d’une crèche privée, car elle serait déjà chomdue.

Les actualités du droit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *