in

BHL parle d’une “secte Boniface-Ramadan-Soral-Dieudonné”

Dans l’émission "Le forum", diffusée dimanche 16 novembre sur Radio-J, Frédéric Haziza avait invité BHLet la conversation a rapidement tourné autour de moi.

Répondant à Haziza, qui évoque des commentaires ironiques de ma part sur la pièce du grand maître "Hôtel Europe", BHL écorchant mon nom fait semblant de ne pas me connaître. Cela ne me vexe d’aucune manière mais prouve simplement qu’il a un problème fondamental avec la sincérité et un goût prononcé pour le mensonge car il me connaît très bien.

Pour BHL, je suis infréquentable

C'est bien lui qui, en 2003, avait demandé au président du Conseil d’administration de l’Iris dont il était proche de me démettre de mes fonctions de directeur (1), du fait de mes positions sur le conflit du Proche-Orient.

C'est bien lui qui était intervenu en 2003 auprès des ministères, pour que cessent les financements publics de l’Iris (1). C’est bien lui qui a plaidé auprès de nombreuses personnes que j’étais "infréquentable".

C'est bien lui qui, à de nombreuses reprises déformant mes propos, m'a accusé de lier mon soutien à la reconnaissance des droits des Palestiniens au fait qu'il y avait plus d'Arabes que de juifs en France, alors que j'avais au contraire recommandé de jouer les principes universels et non pas le poids des communautés (chacun sait bien sûr que BHL ne joue jamais la carte communautariste).

C’est bien lui qui a repris à son compte le terme de "bonifascisme", inventé par des sites d'extrême droite pro-israéliens.

BHL, un bon recruteur pour Marine Le Pen

Il parle d'une "petite secte Boniface-Ramadan-Soral-Dieudonné" qui, selon lui, "ce n'est pas la même chose, ils ne disent pas la même chose mais qui compose une espèce de nébuleuse idéologique dont je fais partie des révélateurs."

Désolé BHL, ceux qui se moquent de vous ou que vous agacez ne représentent pas une petite secte mais la grande majorité des citoyens qui s’intéressent à l’actualité. La petite secte ce sont ceux qui, par absence de courage, faiblesse ou veulerie, continuent à vous célébrer et à assurer une promotion hollywoodienne à chacune de vos productions que le public déserte en masse.

Ce que veut BHL c’est m’assimiler à l'extrême droite. BHL considère que toute personne qui l’attaque est nécessairement d'extrême droite. Pour ma part, j’ai toujours combattu l’extrême droite et je n’ai aucun lien avec Soral.

Lire la suite sur Le plus Nouvel Obs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une présentation de Sarkozy que vous ne verrez pas dans les TV françaises (vidéo)

La police australienne nomme son premier aumônier musulman depuis 2011