in

« Beyrouth l’instant T » : la sculpture qui immortalise la tragédie du 4 août

Près d’un mois après la double explosion qui a ravagé la capitale libanaise, le traumatisme est encore bien présent. L’artiste plasticienne Sara Abou Mrad a décidé de matérialiser ses émotions sous la forme de sculptures composées d’éclats de verre.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La vie de Malek Bennabi (14)

En Indonésie, des catholiques aident des élèves musulmans mis en quarantaine (www.courrierinternational.com)