in

Belgique : un professeur de religion islamique suspendu pour ses propos sur le voile

Des propos ultraconservateurs sur le port du voile ont valu une sanction disciplinaire à son auteur, un professeur de religion islamique de l’athénée royal Verdi à Verviers, une école secondaire dont l’enseignement est organisé par la Communauté Française de Belgique, à la demande conjointe de l’Exécutif des musulmans de Belgique et de la Communauté française.

C’est au cours d’un reportage sur la place de l’islam à l’école, qui fut diffusé sur la chaîne publique belge RTBF, que les enseignements archaïques du professeur ont défrayé la chronique, et notamment une injonction qui en a heurté plus d’un : “les jeunes filles qui n’arborent pas le voile vivent dans le péché“.

Après avoir tenté de faire appel de sa sanction disciplinaire auprès de la chambre compétente, l’enseignant s’est vu confirmer sa suspension qui a pris effet en mai dernier, et ce pour une durée de quatre mois, ainsi que l’a indiqué la ministre de l’Enseignement, Marie-Dominique Simonet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

De la Syrie et des cris qu’on n’entend pas

Arabie Saoudite : Les femmes saoudiennes ont pris le volant le 17 juin