in

Attentat islamophobe à Metz : 300 personnes se sont rassemblées contre la haine et en soutien à la communauté musulmane

L’appel vibrant à faire cause commune sous la même bannière, celle de la fraternité et de la coexistence harmonieuse, lancé, vendredi 6 mai, par le Conseil Régional du Culte Musulman de Lorraine (CRCM), a eu un large écho à Metz. 

Deux jours après la forte déflagration émotionnelle provoquée par la découverte glaçante, devant la Mosquée Merkez Camii (Ditib), de trois bouteilles incendiaires de type cocktail Molotov, dont deux en prenant feu ont endommagé la façade du lieu de culte, la cité meurtrie de la Moselle s’est dressée, comme un seul homme, contre la haine.

Sa banderole, brandie en étendard, l’affichait en grand : « Metz, ville de tolérance ».

Publicité
Le maire de Metz condamnant un attentat ignoble, sur le perron de l’Hôtel de ville

Près de 300 personnes se sont rassemblées devant l’Hôtel de ville, samedi 7 mai, serrant les rangs autour de leur maire consterné, François Grosdidier, et de la communauté musulmane encore sous le choc, afin de faire front contre un attentat islamophobe ignoble, contre un terrorisme de l’intérieur dont le crime est signé…

Alors que l’émotion gagnait les rangs des Messins, plus soudés que jamais, parmi lesquels figuraient plusieurs membres très affectés de la communauté turque (la Mosquée Merkez Camii étant rattachée au Comité de Coordination des Musulmans Turcs de France), le premier magistrat de la cité a laissé éclater son indignation.

C’est un « attentat ! », a condamné vigoureusement François Grosdidier sur le perron de la mairie, avant que ne résonne son puissant coup de semonce contre les rhétoriques inflammables qui arment le bras des semeurs de chaos : « La première bataille, c’est de sortir la haine des têtes. Oui, l’islamophobie existe. Oui, l’antisémitisme est de retour. Oui, même des chrétiens se sentent parfois de plus en plus mal à l’aise. (…) A Metz, chacun à sa place et ce n’est pas à la place de l’autre. Il n’y a nulle part de “grand remplacement” comme le prétend une théorie paranoïaque ».

Publicité

Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

A la découverte des plus belles mosquées du monde

Marrakech : les Marocains protestent contre la normalisation des relations avec Israël lors du Mondial de football des avocats