in

Attaque Mosquée de Bayonne : le suspect était fan d’Éric Zemmour

Selon Marianne “l’homme arrêté après l’attaque de la mosquée de Bayonne ce lundi 28 octobre est un ex-candidat FN âgé de 84 ans. Ses publications sur les réseaux sociaux permettent de brosser le portrait d’un homme tourmenté, fan notamment du polémiste Éric Zemmour. ”

Dans l’article de Marianne, il y a ce passage très intéressant :

Sur le réseau social, l’ex-candidat FN s’est enfin signalé par un message de soutien adressé à Éric Zemmour, publié sur le groupe intitulé « Le blog de ceux qui aiment Éric Zemmour ». Le 22 octobre 2014, un mois après la décapitation du Français Hervé Gourdel par des djihadistes en Algérie, Claude Sinké envoie un message chaleureux et très confus au polémiste. Il lui reproche d’abord, après un passage télévisé dans une émission de Laurent Ruquier… de n’avoir pas été assez direct : « Bien cher Éric, chez Ruquier, vous auriez été plus cinglant, en disant simplement, que nous étions en guerre contre les islamistes, et qu’ils venaient de réitérer ces menaces lors de l’égorgement de notre compatriote. »

Le vieil homme poursuit en regrettant le positionnement des contradicteurs d’Éric Zemmour :« On voit dans leur positionnement un racisme méchant, vous traitant d’amalgame, pour moi ce sont des ignorant à la solde des gogos. »

Publicité

La conclusion de Claude Sinké fait, à la lumière des événements de ce lundi, froid dans le dos. Avant d’encourager l’essayiste d’un « Courage Éric » chaleureux, le retraité évoque les affrontements communautaires à venir… en imaginant des attentats : « Ils seront peut-être débusqués le jour où on mettra une bombe dans une école ou un cinéma… je ne le souhaite pas. »

Il soutenait par ailleurs le polémiste Éric Zemmour, récemment condamné pour provocation à la haine raciale.

Publicité
Publicité

14 commentaires

Laissez un commentaire
  1. J’ai lu récemment un commentaire, donc de seconde main sur un forum, un correspondant qui citait Eric Zemmour la semaine avant l’évènement. Eric Zemmour citait en exemple le général Bugeaud, qui a massacré des Musulmans et des Juifs en Algérie, et Eric Zemmour disait en substance se ranger du côté du général Bugeaud, parce qu’il se range du côté Français. Je ne garantis pas l’exactitude mais la substance seulement, c’est assez rusé et roué pour échapper aux rigueurs de la loi parce que c’est inattaquable en justice, on cite un fait historique, sauf certains et on se range ce qui veut rien dire aux côtés d’un protagoniste plutôt qu’un autre, “Je suis avec Napoléon, moi, je suis Français!” C’est souvent ainsi, suffisamment roué pour échapper à la poursuite pour motif de promotion de violence, appel à violence habilement masqué. Ce qui n’empêche pas ses auditeurs d’en tirer les conclusions qu’ils veulent, après, Eric Zemmour peut très bien désavouer quelqu’un qui se réclamerait de lui lors d’une violence, il est assez lâche pour ça.

    Bon, mais dire que le vieillard en aura agi sous l’influence de Zemmour, c’est un peu fort quand-même, j’y crois moyennement. Moi, si j’étais Zemmourien, je n’aurais pas choisi le lundi 28 octobre pour essayer de mettre le feu à une mosquée, je me serais dit qu’à cause de ça, les députés seraient bien capables de ne pas votter certaines propositions qui allaient leur être soumises. J’aurais attendu de voire ce qui se passe, des fois que, ces gens-là se montreraient selon moi avisés en vottant au moins une disposition contre les mères et les accompagnatrices scolaires voilées. Puis au bout d’un temps j’aurais agi quand-même, mais pas ce jour-là. Faut croire que ce vieillard n’a pas la radio. Donc moi je soupçonne une manipulation opportune, je vous rappelle ici que l’attaque de Brest est restée environnée de mystères, cuid du gars dont on croit qu’il s’est suscidé? Et je m’étonne que Rachid El-Bey et son entourage ne se fassent pas davantage entendre pour exiger enquête transparente. Mais plus conformiste que Rachid El-Bey l’iman avec un n à Brest tu meures, classique à vomir, je ne veux pas qu’on l’agresse mais pour n’être pas hypocrite je dirais que je ne l’ai jamais aimé. Et c’est peu dire, c’est un euphémisme.

    C2L

  2. Quand des islamistes assassinent au nom de l’Islam ce sont des déséquilibrés mentaux, mais quand un français de souche, dérangé mentalement, attaque une mosquée pour se venger des multiples morts de la barbarie islamiste, ça devient automatiquement un horrible terroriste condamné par la oumma et toute la classe politique ! C’est peut-être le deux poids deux mesures ???

  3. Oumma, je constate que vous non plus, n’utilisez pas le mot “terroriste” dans votre article???
    Vous faîtes le jeu des médias mainstream en minimisant son acte.
    Décidément, vous n’avez pas la même définition que vos lecteurs du mot “terroriste”.

  4. Comme j’avais prévu, l’agression de Bayonne va nous valoir de nombreux articles de victimisation. L’occasion est trop belle pour faire oublier les quatre morts récents de la Préfecture de police de Paris.
    Deux blessés à Bayonne. Mais depuis 2012, plus de 260 morts dûs au terrorisme islamiste en France. Ca vaudrait bien un article, même tout petit ?

    • faut etre honnete et ne pas couvrir le soleil avec un tamis
      vous soutenez cet acte ignoble parce que vous pensez que tous les musulmans sont responsables des actes extrémistes
      ayez le courage de devoiler votre lacheté

      • Mais Ben, je ne soutiens pas du tout cet acte extrémiste, je constate seulement qu’il y a deux poids deux mesures quand on refuse de se pencher sur les crimes islamistes.

        • @ yYves VH, lisez et comparez le Coran et la Bible, quand vous aurez terminé votre lecture comparative, vous nous direz en toute objectivité lequel des deux livres est le plus violentiste. L’apologie du génocide se trouve dans la Bible, et Adolphe Hitler a notamment justifié son suprématisme Aryen par référence à la notion de peuple élu. Je dis bien lisez, ça vaut mieux que d’écouter ce que vous en dira Eric Zemmour qui ne se soucie même pas de la vérité quand elle est aisément vérifiable. Il y a même des gens qui font ce qu’ils apellent des expériences sociales, moi je trouve ça limite, ils sondent des passants, leur lisent des passages dans l’un ou l’autre livre, et si le passage est violentiste, souvent, à la question posée, ils l’atribuent au Coran et après ne sont pas contents de connaître le résultat. Lisez les gestes de Moïse et Josué, surtout Josué, alors-là, il n’était pas même permis de laisser des survivants sans les partager comme propriétés entre les enfants d’Israël. Ne me croyez pas moi mais lisez et vérifiez, sans préjugé.

          C2L

    • Leroy vous vous déchainé derrière votre écran c’est tellement facile…oui c’est vrai y’avait que des français de souches lors des attentats, pffff c’est lamentable de lire ce genre de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Quand Kaïs Saïed refusait de vendre ses conseils à la télévision : “Reprenez ce chèque, je n’en veux pas”

L’art d’inspiration soufie : Beauté et Symboles