in

Arnaque au pèlerinage à La Mecque Outre-Manche : un escroc sous les verrous pour le plus grand soulagement de ses victimes

Il a abusé de la confiance de nombreuses familles musulmanes sans le moindre état d’âme, Mudassir Shaheen, 39 ans, s’est rendu coupable d’une vaste et honteuse arnaque au pèlerinage à La Mecque, derrière le bureau de son agence de voyages bidon créée en 2013 à Blackburn, dans le comté du Lancashire.

Mundassir Shaheen croupit aujourd’hui en prison, ayant à son actif un palmarès crapuleux accablant

Après avoir fait sien l’adage « la fin justifie les moyens » afin d’assouvir une vénalité délictueuse et des plus blâmables, celui-ci n’a pas hésité à exploiter la notoriété d’une agence spécialisée dans le Hajj en empruntant son appellation avec une légère variante, ne lésinant pas sur la publicité par voie de presse, sur la chaîne de télévision Sky, ou encore via des tracts distribués à tout-va pour promouvoir ses forfaits factices défiant toute concurrence…

N’ayant pas son pareil pour faire miroiter à ses malheureuses victimes un séjour exceptionnel en Terre Sainte, cet escroc sans foi ni loi a engrangé des dizaines de milliers de livres sterling en empochant les paiements pour des pèlerinages qui n’ont jamais existé, hormis dans l’odieux traquenard tendu aux fidèles, parmi lesquels figuraient des personnes âgées et à la retraite.

Les répercussions de cette fraude sur les victimes ont été désastreuses. Le choc a été immense, d’autant plus que beaucoup d’entre elles sont des personnes âgées ou à la retraite, et donc auront du mal à s’offrir un autre voyage avec une compagnie fiable et de bonne réputation. La consternation a été générale et le sentiment de honte en a envahi plus d’un en réalisant qu’ils ont été trompés par un musulman et de surcroît dans le cadre du voyage de toute une vie”, a expliqué la détective Laura Watson, celle par qui le scandale a éclaté sur la place publique et son auteur placé derrière les verrous. (traduction Oumma).

Bien que confondu au grand jour et sous le coup de plusieurs chefs d’inculpation accablants, Mudassir Shaheen, qui a été mis hors d’état de nuire pendant 30 mois dans la prison de Bolton, s’obstine à nier les faits qui lui sont reprochés, même quand on lui brandit les preuves tangibles de son enrichissement personnel.

Il a utilisé cet argent, avec un égoïsme sans nom, pour financer son propre mode de vie, sans éprouver aucun remords pour les familles musulmanes odieusement leurrées”, s’est indignée Laura Watson, en recommandant aux fidèles de redoubler de vigilance face aux fraudeurs de la pire espèce et de s’informer des mesures en vigueur pour éviter, à l’avenir, de tomber dans leurs pièges crapuleux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une élue FN appelle à “verser du sang de porc” sur les déchus de la nationalité française

Le Conseil des Imams de l’Isère ne reconnaît pas la qualité d’imam à Chalghoumi