in

Antisionisme antiraciste non, néonazisme sioniste oui ?

Toute la « alt-right » (droite alternative), ainsi pudiquement nommée par les médias conservateurs américains pour mieux en masquer le néonazisme et le relativiser, s’y était donnée rendez-vous vendredi soir et samedi dernier.

Défilé nocturne à la lumière des torches, les mêmes que celles utilisées pour aller chercher les Noirs et les pendre, à une époque pas si lointaine. Chants négrophobes (« Nègres, retournez en Afrique ! ») et antisémites (« Juifs, vous ne nous remplacerez pas !). Claires références au national-socialisme allemand, avec la reprise enthousiaste du slogan « Blut und Boden » (sang et sol), les saluts nazis ponctuant régulièrement le rassemblement et le nombre considérable de brassards à croix gammées. Les horreurs seraient trop longues à lister dans leur intégralité. Et pourtant, malgré la légitime émotion suscitée par les vies fauchées à la marge de ce rassemblement, malgré la colère provoquée par cette démonstration de racisme à visages découverts, malgré l’antisémitisme avéré des manifestants, silence radio du côté des autorités israéliennes et des organisations juives sionistes européennes et françaises.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, d’habitude si prompt à dénoncer l’antisémitisme et à appeler à l’immigration en masse des Juifs du monde entier vers Israël vient de dénoncer du bout des lèvres la manifestation néonazie, mais pas un mot sur son allié Trump ! Pourtant au sein de l’Administration Trump, les collusions sont nombreuses et parfaitement documentées [1] entre les suprématistes blancs antisémites et les sionistes. Preuve supplémentaire, s’il en fallait, que sionistes et racistes antisémites ne sont pas des ennemis mais des alliés ! Ils partagent, notamment, l’idée que les Juifs ne sont pas des Américains comme les autres – et qu’ils feraient mieux de déguerpir en Palestine. D’où l’absence de réaction du gouvernement israélien. Depuis quand cogne-t-on sur ses amis ? Ce silence assourdissant s’ajoute à la bruyante marque d’amitié que Netanyahu a manifesté quelques semaines plus tôt au Premier ministre hongrois Viktor Orban, dont l’antisémitisme est avéré.

On ne pourra éviter de remarquer le silence incroyable du CRIF et des organisations juives sionistes européennes habituellement très promptes à hurler à l’antisémitisme devant chaque manifestation BDS dans le monde. Faudra-t-il en conclure qu’antisionisme et antiracisme sont condamnables et que le sionisme même sous ses formes les plus agressives et antisémites non ?

L’UJFP rejoint le concert des voix juives qui, aux États-Unis comme ailleurs, condamnent sans la moindre ambiguïté les militants néonazis rassemblés à Charlottesville et leurs idéologues ayant pignon sur rue à la Maison Blanche. Nous tenons également à apporter toute notre solidarité aux proches des victimes assassinées pour avoir tenu tête aux suprématistes blancs, et à tous les manifestants qui refusent la haine inter-raciale aux États-Unis. Enfin, nous manifestons notre plus profond mépris pour les combines des dirigeants sionistes, qui partout dans le monde, y compris à la tête des gouvernements français et européens, ferment les yeux sur les démonstrations antisémites les plus barbares quand cela les arrange, plaçant leur agenda politique au-dessus de toute autre considération.

Le Bureau national de l’UJFP, le 16 août 2017.

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je pense pour ma part que la race blanche est otage de la pensée humaine.
    Quand on est au sommet d’une montagne, on ne peut que descendre et on a peur parce qu’on voit les autres monter.
    Moralité , la pensée humaine ne rassure personne.

  2. Les blancs en général s’imaginent être au dessus de tout et de tout le monde , sauf qu’à part avoir détruit , tuer , massacrer des millions d’innocent ils ne savent pas faire grand chose d’autres , la preuve en est avec les USA qui cherchent constamment le conflit avec le reste du monde . Et si aujourd’hui le monde est au bord de l’implosion les seuls responsable en sont les blancs , à vouloir que le monde fonctionne selon leurs idéaux , leurs mode de vie et le résultat est là , nos dirigeants occidentaux devraient avant tout de chose commencer par se remettre en question et arrêter de vouloir tout contrôler et faire du monde un copier/coller du délire occidental , qui ne peut que disparaître et surtout il le faut pour laisser la place à quelque chose de moins égocentrique , moins paranoïaque . Le monde est à l’image des blancs décadent , plonger dans la folie la notre , nous voulons diriger le monde alors que nous sommes bien incapable de gérer ne serait-ce que notre pays qui est comme 95% des pays occidentaux ruiner et les attentats aussi cruel soient ils , joue en la faveur de ces mêmes pays . Et comment la race , la couleur de peau pourraient ils définir une quelconque supériorité aux uns ou aux autres , mais cette persuasion de supériorité de la race blanche réside dans la catholicisme , religion tout aussi nauséabonde que sa cousine juive , elles aussi persuadé d’être supérieur aux autres , avec leurs “aimer vous les uns les autres et n’oublier de tuer tous ceux pas d’accord avec nous mais sans dire que c’est au nom de ces religions “.

    • Tu m’a rappelé des choses.
      Un général croyait avoir tout le temps raison, parce qu’il disait et les autres exécutaient , une fois qu’il a pris sa retraite, il disait et les autres discutaient et ils donnaient raison à l’épicier à coté.
      Il a compris qu’il n’a jamais rien compris de sa vie.
      Mieux vaut tard que jamais.

  3. Le vent est en train de tourner dangereusement pour certains états et leurs alliés de l ‘ombre! les symptômes d’une décadence déjà avancée au sein des sociétés occidentales en est l ‘un des signes évidents. Cela est encore plus évident chez ceux et celles qui ont encore un soupçon de préoccupation pour leur avenir et surtout leur fin! La réaction des extrêmes est une réaction qui n’a pas lieu d’étonner car ce sentiment de haine est enfouit profondément au sein de chaque société, et rares sont les sociétés à s’être libérées de ce sentiment facteur de déséquilibre ou d’équilibre pour certains gouvernements lorsque la balance de leurs intérêts penche du mauvais côté. L ‘Amérique n’est plus qu’une ex-croissance moyennageuse du vieux continent occidentale dont le compte a rebours de sa fin s’est enclenché avec la première guerre du golfe et le lapsus de Bush confondant Guerre avec CROISADE! l ‘enjeu premier du gouvernement actuellement n’est point la nouvelle configuration du moyen orient et encore moins leurs relations avec la Russie mais plûtot d’éviter une resurgence des vieilles haines entre blancs et noirs qui risqueraient telle une traînée de poudre d’enflammer les états unis d’amerique et par ricochet certains états d’amerique latine ou le racisme et la haine du noir sont encore manifestes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La naissance de l’univers ne doit rien au hasard

La plus grande mosquée d’Europe se trouve en Allemagne