in ,

Angleterre : la mosquée Brick Veil, drapée d’un voile de briques, pourrait voir le jour dans le Lancashire

Innovante architecturalement, édifiante spirituellement, la mosquée Brick Veil se drape d’un voile de briques aérien, sur lequel l’architecte londonien Luca Poian a apposé sa touche personnelle inimitable.

Fondateur du studio Luca Poian Forms, ce grand bâtisseur d’édifices intemporels, respectueux de l’environnement, repousse toujours plus loin les limites de son art, en lui insufflant une dimension inspirante qui dépasse la simple construction de bâtiments.

Si sa mosquée, à la belle transparence, emporte l’adhésion des autorités du Lancashire, c’est au sommet de la plus haute colline de Preston qu’elle se dressera fièrement. Elle sortira alors de terre en s’élançant vers le firmament, tel le phare de l’islam « iconique » voulu par son concepteur, dont le rayonnement exceptionnel rejaillira sur le chef-lieu du comté.

Publicité
Publicité
Publicité

Aspirant à ce qu’elle devienne aussi emblématique que la mythique rose rouge locale, l’emblème héraldique de cette région située au nord-ouest de l’Angleterre, la somptueuse mosquée Brick Veil a été pensée et conçue par un architecte soucieux d’ériger des monuments à la forte charge symbolique, qui élèveront l’âme de celles et ceux qui les visiteront.

Lauréat du prestigieux concours international organisé par le Royal Institute of Bristish Architects, Luca Poian a parfaitement répondu aux attentes de ses pairs, à travers son projet magnifié d’un lieu de culte musulman, dont la pièce maîtresse est la gigantesque façade qu’il a habillée d’un voile de briques. Un voile éthéré qui, telle la plus fine des dentelles, enveloppe également l’élégant minaret qui surplombera un paysage verdoyant.

Publicité
Publicité
Publicité

Outre la référence à la célèbre brique rouge, ce matériau de construction typique du patrimoine industriel textile du Lancashire, il faut y voir le bel hommage rendu à l’architecture arabe traditionnelle par un architecte des temps modernes, dont chaque œuvre se situe à l’intersection de la culture et de l’innovation, et plus particulièrement aux Mashrabiyas, ces fenêtres entourées de treillis en bois sculpté, qui ornaient principalement les maisons et les palais tout au long du Moyen Âge jusqu’au milieu du XXème siècle.

Inondée de lumière et spacieuse, la salle de prière principale de la future mosquée Brick Veil sera située au rez-de-chaussée. Des entrées séparées pour les visiteurs masculins et féminins seront positionnées de chaque côté du bâtiment, menant à leurs escaliers respectifs, puis aux zones de prière. Un ascenseur, s’intégrant discrètement dans la structure de la tour du minaret, assurera l’accessibilité à tous ces espaces. Une vaste salle polyvalente et une bibliothèque, surmontée d’un grand puits de lumière, complèteront les installations de ce lieu de culte à nul autre pareil.

Moins prolixe sur l’ornementation intérieure du grand projet qui lui tient tellement à coeur, Luca Poian a juste consenti à dévoiler son parti pris créatif : la mosquée de ses rêves sera « dénuée d’ornemement superflu pour mieux préserver la sacralité des lieux ». Du rêve à la réalité, il n’y a plus qu’un permis de construire à obtenir, en novembre prochain, pour qu’émerge sur les hauteurs de la localité de Preston une mosquée sculpturale, à la forme elliptique majestueuse.

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

En Tunisie : Najla Bouden nommée Première ministre

L’Algérie convoque l’ambassadeur de France en réaction à la décision de réduire le nombre de visas