in

Algérie : la police réprime une manifestation des étudiants à Alger

Loin de calmer la contestation populaire, la désignation par le parlement d’Abdelkader Bensalah, comme Président d’Etat pour assurer l’intérim d’Abdelaziz Bouteflika pour une durée maximale de 90 jours, a relancé les manifestations, comme ce fut le cas aujourd’hui à Alger. La police a fait usage des canons à eaux et des gaz lacrymogènes contre les étudiants (voir vidéo ci-dessous).

Une grande manifestation dans tout le pays est également prévue vendredi 12 avril, afin de réclamer le départ du système et particulièrement des “3B” : Abdelkader Bensalah (Président par intérim), Tayeb Belaiz (le président du Conseil constitutionnel) et Noureddine Bedoui (Premier ministre) .

Publicité
Publicité
Publicité

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Les jeunes doivent poursuivre leur entreprise jusqu’au bout.
    La violence ne sert aucune partie, encore moins les chefs militaires.

    Cette fois ci les chefs militaires ne peuvent plus coller aux jeunes l’étiqueté terro, ces jeunes n’ont aucune tendance, encore moins salafiste.

    Le pouvoir est baisé, excusez moi le mot.

  2. @Cémwé
    Pas d’accord avec toi, c’est maintenant ou jamais, battre le fer tant qu’il est chaud. Il faut malheureusement faire des sacrifices.

    • @Lies,
      Bonjour
      Nous ne sommes pas obligés d’être d’accord et n’importe comment chaque algérien fera comme il l’entend et comme le lui dicte sa raison, sa conscience, sa vision, ses valeurs et son amour de son pays et des siens.
      Par contre votre dernière phrase « Il faut malheureusement faire des sacrifices. » est irrecevable pour plusieurs raisons :
      1. Un homme digne de ce nom ne sacrifie que ce qui lui appartient en propre, pas ce qui appartient aux autres.
      2. D’autres personnes dans l’histoire de l’Algérie façon Ali Benhadj par exemple, ont été un jour en position de dire qu’il fallait malheureusement faire des sacrifices sauf que des années plus tard, ils sont toujours vivants eux, mais plus des légions de leurs ouailles. Et en fait je parle du zigoto fou furieux, mais à l’époque c’était parfois pareil en face puisque le ponte des pontes aurait dit en plein séance de torture « vous êtes quoi 3 millions ?, je n’hésiterai pas à vous effacer tous pour que le pays se débarrasse de vous »
      3. Est-ce vous qui jugerez le moment venu que c’est ok il y a eu assez de sacrifices comme ça ? Et si c’est le cas quels sont vos critères, vos repères ? 200 ? 300 mille chômeurs en plus ? 1 ? 2 ? 10 décès ? Avez-vous la moindre idée de ce que vaut une vie humaine ?
      Puisse le tout puissant préserver l’Algérie de ses ennemis … comme des erreurs de ses propres enfants Amen.

      • Les années 90, Ali était jeune, la jeunesse est une partie de la folie.
        Maintenant Ali est vieux, on devient plus sage vieux sauf si on est Gaid Salah.

        Dans l’islam, il n y a pas le mot sacrifice, sauf l’aid quand on sacrifie un mouton

  3. Je ne serai pas écouté comme d’hab mais just in case je dois essayer n’en déplaise à qui ça déplaira.
    La raison me fait appeler mes concitoyens à rentrer chez eux pour l’instant, il sera toujours temps si la transition n’est pas menée comme elle le devrait ou si les vieux démons de la fraude aux élections ressurgissent, de réoccuper la rue.
    D’un, le pays est économiquement quasi-à l’arrêt je l’ai déjà dit et nous comptons 115 000 chômeurs de plus, soit à minima un demi million de bouches à nourrir du fait des évènements récents, rien que dans le secteur du bâtiment.
    https://www.tsa-algerie.com/la-crise-secoue-le-secteur-du-batiment-1300-entreprises-ont-cesse-leur-activite-3000-autres-menacees/
    De deux, s’il y a retour à la répression, l’embrasement de violence devient un risque permanent et rien ne mérite qu’une seule goutte de sang d’algérien soit versée. Boutef et Said ne sont plus, les oligarques font l’objet d’enquêtes approfondies, la justice sait que plus personne dorénavant n’osera remettre en cause son indépendance et plus généralement rien ne sera plus comme avant, prenez le pour un acquis majeur hamdullah et sachez faire preuve de patience pour le reste des réformes jusqu’aux prochaines élections dans 3 mois si Dieu nous prête vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Algérie: Abdelkader Bensalah désigné Président par intérim

Des milliers de Rwandais ont embrassé l’islam après l’atroce génocide contre les Tutsis