in

Algérie: des policiers fraternisent avec les manifestants

Au cours des nombreuses manifestations contre le 5e mandant, des scènes de fraternisation entre policiers et manifestants ont eu lieu, comme le prouve la vidéo ci-dessous.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. oui effectivement frère Cémwé, nos femmes, soeurs, mères, tantes … sont la dignité même. Le courage qui dépasse de loin celui des hommes. Observons tout simplement les femmes palestiniennes et ghazaouies en particulier. Elles domptent la douleur … qu’Allah les bénisse partout où elles se trouvent car la patience a tendance à s’incliner devant elles

  2. J’ai aussi remarqué les youyous de ses femmes remplis de sincérité, de vérité, de profondeur,de justice. @cemwé ,merci à toi pour ce bel hommage rendu aux femmes. La beauté que tu vois en elles est le reflet de toi même! Courage et réussite à l’Algérie et bravo aux policiers pour leur fraternité!!!

  3. Les policiers et CRS français qu’attendent ils pour en faire autant, ces gilets jaunes qui sont face à vous sont vos amis, vos parents vos frères.
    Et si les gilets jaunes auront gain de cause et ils auront gain de cause, vous en tant que policiers, vous allez bénéficier de ces avantages.
    Est-ce normal ?
    C’est le même patron qui tire les ficelles qui est entrain de vous déchirez vous monter les uns contre les autres, vous citoyens français, que vous soyer militaires, civils gilets jaunes ou rouge ou policiers.

  4. Les youyous des femmes ont toujours fait partie de ma vie aussi loin que je me souvienne et elles me donnent toujours la chair de poule.
    Avant l’indépendance, elles saluaient un martyr un vrai sur le sentier de Dieu –on ne pleure pas un martyr, on le fête-, depuis, elles soulignent toutes nos fiertés, nos joies et notre dignité retrouvée.
    Mon Dieu que vous êtes belles –toutes autant que vous êtes-, merci.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La remarquable lucidité du peuple algérien

Attentats Christchurch : un musulman salué en héros pour s’être dressé devant le terroriste néo-nazi Brenton Tarrant