in

Algérie: Des enfants atteints de cancer décèdent faute de médicaments

Les taux de récidive des cancers pédiatriques augmente de jour en jour avec une réduction de 20% des guérisons due à la rupture de stocks de médicaments, tel que l’Asparaginase. Seulement 42% des thérapies ciblées et immunothérapies sont disponibles en Algérie.

Après la grosse rupture nationale des stocks de médicaments, il y a trois mois, notamment le Méthotrexate haute dose, l’Aracytine indiqué pour la prise en charge des enfants cancéreux, l’Asparaginase, un produit de biotechnologie, qui commence à se faire rare. Ces médicaments sont indiqués dans le traitement des leucémies, tumeurs du cerveau, cancer des os et les lymphomes chez les enfants.

La situation est de plus en plus inquiétante pour ces enfants, dont certains décèdent faute de médicaments, avertissent les praticiens oncologues, qui ne cessent d’alerter l’autorité de santé et d’appréhender une aggravation de la situation dans les prochains jours, d’autant que de nombreux malades sont privés de leurs cures. Ils craignent le pire pour ces enfants dont les parents ne savent plus à quel saint se vouer.

Publicité

«Le problème lié à ce produit a été évoqué en janvier dernier et nous avons signalé le risque de rupture puisque ce produit a été abandonné par le fournisseur. L’absence de ce médicament induit une diminution de guérison de 20%», indique le Pr Houda Boudiaf, chef de service oncologie pédiatrie au Chu Mustapha Pacha.

El Watan

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Al Jaziri: le génie musulman du XIIe siècle (vidéo)

Selon, un rapport, 91% des enfants de Gaza souffrent de trouble de stress post-traumatique après l’attaque israélienne