in

Algérie : 3 découvertes de gisements de gaz et de pétrole dans le Sahara

Le géant algérien des hydrocarbures Sonatrach a annoncé avoir fait trois découvertes de pétrole et de gaz dans le Sahara algérien, dont l’une en partenariat avec le groupe italien Eni.

La première exploration, réalisée par Sonatrach sur fonds propres, concerne deux réservoirs dans le périmètre de recherche – In Amenas 2 – du Bassin d’Illizi en Algérie, selon le communiqué de Sonatrach (25/7/2022).

Les débits enregistrés, lors des tests, sont de 300.000 m3/jour de gaz et 26 m3/jour de condensat, à partir du premier réservoir et de 213.000 m3/jour de gaz et 17 m3/jour de condensat à partir du deuxième réservoir“, a précisé le groupe.

Publicité

La deuxième découverte a été réalisée par Sonatrach et son partenaire italien Eni dans la région nord du Bassin de Berkine et “a mis en évidence une découverte de pétrole brut“. “Durant le test de production, le puits a donné lieu à 1.300 barils/jour d’huile et 51.000 m3/jour de gaz associé“, souligne le groupe Sonatrach.

La mise en production anticipée des deux premières découvertes se fera de manière accélérée via le raccordement des puits aux installations existantes. La troisième découverte faite par le groupe algérien a été enregistrée “lors du forage d’un puits sur le périmètre de recherche Taghit du Bassin de Bechar, où une production intéressante de gaz a été obtenue lors du test“.

Début janvier, Sonatrach avait annoncé des investissements de 40 milliards de dollars entre 2022 et 2026 dans l’exploration, la production et le raffinage de pétrole ainsi que la prospection et l’extraction de gaz. Les recettes du groupe ont augmenté de 70% en 2021 grâce à une hausse de 19% de ses exportations d’hydrocarbures, a indiqué en janvier son PDG, Toufik Hakkar.

Publicité

GEO

Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Tunisie, ni pain ni démocratie

Google supprime des applis de prière musulmane contenant un spyware de la CIA