in

“Alerte Anthrax” à la grande mosquée de Bruxelles, sept fidèles en phase de décontamination

Entièrement évacuée, la grande mosquée de Bruxelles, située dans le parc du Cinquantenaire, est sous le coup d’une vive émotion après avoir découvert ce jeudi plusieurs enveloppes (certaines sources contradictoires évoquant des colis) contenant de la poudre blanche de nature indéterminée, et jugée suffisamment suspecte pour déclencher une procédure de décontamination d’urgence.

Le laboratoire de la protection civile s'est rendu très rapidement sur les lieux pour récupérer les objets en question en vue d'une analyse, tandis que le dispositif anthrax était simultanément déclenché.

Sept fidèles, qui se trouvaient à l’intérieur du lieu de culte au moment de l’ouverture de ces enveloppes ou colis, ont été immédiatement hospitalisés afin de subir une phase de décontamination. Aux dernières nouvelles, ils ne souffriraientt d’aucun symptôme.

Cette « alerte anthrax » à la grande mosquée de Bruxelles survient au moment où la cité phare de Belgique, toujours placée en état d’alerte maximale, tente de reprendre progressivement une vie normale, après s’être transformée en ville fantôme pendant plusieurs jours.

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Agir pour ne pas subir” le fléau de l’islamophobie institutionnalisée

Belgique : Un non musulman crie “Allahou akbar” et tire sur des clients