in

“À nos pays” : une ode à la paix au Moyen-Orient

Unies par les liens du sang, elles ont conjugué leurs talents respectifs pour composer une ode à la paix dans des régions de souffrances chères à leur cœur, Rihan et Faia Younan, deux sœurs syriennes vivant en Suède, la première est journaliste, la seconde chanteuse, ont écrit un vibrant plaidoyer musical en hommage aux peuples de Syrie, d’Irak, du Liban et de Palestine et en faveur de l’unité du monde arabe.

Sur des mélodies empruntées à la célèbre chanteuse libanaise Fairuz, l’une récite, l’autre chante "A nos pays" ("To our countries") dans un clip qui a été couvert d’éloges sur Youtube, où il a dépassé le million de vues. Des critiques ont cependant apporté un bémol à ce concert de louanges, les deux sœurs ayant été en effet accusées de soutenir Bachar Al-Assad après avoir participé à une émission d’une chaîne syrienne pro-gouvernementale. Une allégation sans fondement à leurs yeux, qu’elles se sont empressées de nier en bloc.

Voici, en substance, ce qu’elles dénoncent pour mieux appeler à la paix :

"Syrie … Plus de trois ans que cette guerre folle, égoiste et illogique dure. Trois années pendant lesquelles les âmes, les coeurs et les esprits ont été détruits. Une guerre qui s'est furtivement faufilée dans nos maisons sans taper à la porte", chante Faia Younan. 

"Et en Irak, cela fait plus de dix ans que la libération est en cours, une libération de l'injustice, l'oppression et la tyrannie, mais cela n'a conduit qu'à une plus grande tyrannie, injustice et oppression".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fusillade à Ottawa: que sait-on du tireur présumé? (vidéo)

Anas El Filali, non-voyant, champion de dictée de la Francophonie