in

6 690 bébés adoptés en Arabie saoudite

Révélateur de la tragique réalité des nouveaux-nés ou très jeunes enfants abandonnés, le phénomène de l’adoption s’amplifie en Arabie saoudite, où la liste des couples désireux d’élargir le noyau familial en offrant un foyer à des sans familles ne cesse de s’allonger, comme l’a mis en relief le ministère saoudien de la Justice dans le cadre de son rapport annuel.

D’une région à l’autre du royaume, les bureaux de l’aide sociale à l’enfance sont submergés par l’afflux de demandes, comme l’a indiqué Eid Al-Buqami, directeur des soins aux orphelins au sein du ministère des Affaires sociales, quant aux tribunaux, chargés de statuer favorablement ou non, ils croulent sous les procédures à finaliser, 391 dossiers d’adoption en souffrance depuis plus d’un an ayant trouvé dernièrement un heureux dénouement.

Plus de  6 690 orphelins ont été adoptés au cours de ces derniers mois, après que les examens médicaux effectués à l’hôpital, les vérifications policières d’usage sur leur filiation, et les gouvernorats régionaux aient donné leur feu vert officiel. De leur côté, les familles candidates à l’adoption doivent satisfaire à tous les critères obligatoires pour que leur désir d’enfant soit comblé et que des petits êtres, nés sous une mauvaise étoile, puissent grandir dans un nid douillet, entourés d’affection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Master d’islamologie de l’Université de Catalogne

Les associations humanitaires musulmanes et catholiques travaillent main dans la main en Centrafrique