Port du voile : Barack Obama écorne l’image de la laïcité à la française !

Défenseur de l’élémentaire liberté de revêtir le voile pour toute musulmane vivant en occident, Barack

vendredi 5 juin 2009

Défenseur de l’élémentaire liberté de revêtir le voile pour toute musulmane vivant en occident, Barack Obama s’est prononcé à trois reprises, lors de son allocution au Caire, en faveur du voile islamique, une posture à contre-courant du sacro-saint modèle ultra-laïc qui prévaut dans l’Hexagone.

Critiquant ouvertement le fait qu’un pays occidental s’arroge indûment le droit de "dicter les vêtements" qu’une musulmane "doit porter", il enfoncé le clou en déclarant : « "Il est important pour les pays occidentaux d’éviter de gêner les citoyens musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent, et par exemple en dictant les vêtements qu’une femme doit porter ». Dans une ellipse subtile, le président américain a pris soin de ne désigner à aucun moment à la vindicte publique arabe les puissances mises en cause, dont il y a fort à parier que le leadership revient à la France.

Rappelant la nomination historique à ses côtés de la première Américaine musulmane portant le voile, Dalia Mogahed, Barack Obama a renchéri en déplorant vivement "les vues de certains en Occident" pour qui le fait "qu’une femme choisisse de couvrir ses cheveux a quelque chose d’inégalitaire".

Après la dernière salve de son camouflet à peine voilé à l’encontre de la France : « On ne doit pas dissimuler l’hostilité envers une religion devant le faux-semblant du libéralisme », on se prend à imaginer la déconvenue de Nicolas Sarkozy, qui sera son hôte samedi à Caen pour commémorer le temps des Alliés de la Grande Histoire …

Publicité

commentaires