Le premier établissement d’enseignement supérieur musulman en Amérique

Le mot arabe pour olive est zaytun. Les écritures coraniques et bibliques considèrent l’olive comme un fru

par

jeudi 7 octobre 2010

Le mot arabe pour olive est zaytun. Les écritures coraniques et bibliques considèrent l’olive comme un fruit extraordinaire compte tenu de ses nombreuses qualités et font de l’olivier un symbole de pureté et de lumière. Ainsi, le fait que le premier établissement d’enseignement supérieur musulman aux Etats-Unis, qui transmet la lumière du savoir et de l’autorité, se voie conférer le nom de College Zaytuna, est tout à fait justifié.

L’existence même de cette université en Amérique rejette l’idée que l’islam est une idéologie exclusivement orientale. En revanche, elle prouve que l’islam et les musulmans peuvent être d’authentiques Américains et qu’ils peuvent contribuer au développement sociologique, politique et culturel du pays.

L’éducation a largement contribué à apaiser les tensions raciales et religieuses et a favorisé la tolérance aux Etats-Unis. Beaucoup de groupes d’immigrés venus chercher la liberté en Amérique ont été victimes de discrimination dès leur arrivée. Des groupes religieux ont alors commencé à utiliser l’éducation pour remédier à ces tensions, devenant ainsi des forces vitales s’employant à encourager l’acceptation de l’autre. Des établissements comme l’Université de Brandeis et l’Université Notre-Dame ont été les premiers à garantir une place aux juifs et aux catholiques dans la société traditionnelle américaine et ce, grâce à leur travail visant à associer leurs groupes confessionnels à de solides établissements de recherche et d’enseignement bien en vue.

L’Université Notre-Dame a été fondée en 1842 par la Congrégation de Sainte-Croix et a été dirigée par le Père Edouard Sorin au plus fort de l’immigration catholique en provenance de l’Europe. Plus tard, en 1948, l’Université Brandeis, dans le Massachusetts, a été la première université non sectaire, financée par des membres de la communauté juive, à voir le jour.

Aujourd’hui, ces universités et d’autres comme celles-ci associent de remarquables programmes universitaires avec des principes extraits de la religion afin de promouvoir des valeurs universelles comme la justice sociale auprès de tous les étudiants – quel que soit leur milieu religieux. Le Zaytuna College cherche à promouvoir la même vision chez ses étudiants issus de tous les milieux confessionnels. Il s’efforce de s’inspirer des principes du Coran et des préceptes de certains des grands érudits musulmans comme l’imam Al Bukhari, un érudit du IXème siècle spécialisé dans l’étude des hadiths (les paroles du prophète Mahomet), et l’imam al Ghazali, un juriste et mystique soufi du XIème siècle.

Comme université musulmane américaine, Zaytuna endosse une responsabilité supplémentaire : celle d’écarter les stéréotypes relatifs à l’islam. Compte tenu du climat d’islamophobie grandissante qui prévaut actuellement et de la représentation faussée de l’islam comme idéologie violente, Zaytuna assumera la place qu’elle occupe au premier plan du dialogue public pour aborder ces questions à tous les niveaux : intra-religieux, interreligieux et intercommunal.

Zaytuna College transmettra les principes et pratiques de l’islam à un plus large public d’Américains et servira de nouvelle source d’information aux côtés de Media Bytes qui transmet un islam unidimensionnel. Cela sera rendu possible grâce à un grand nombre d’articles et de multimédias disponibles sur le site de l’université et portant sur des sujets tels que le haj ou pèlerinage, la coexistence et l’autorité dans l’islam. Le site Web permet aussi de demander au corps enseignant de parler d’engagements.

Heureusement, Zaytuna a les moyens de devenir un plus grand centre spécialisé dans la compréhension de la pensée et de la pratique de l’islam. Notamment grâce à ses professeurs de renommée mondiale, comme Shaykh Hamza Yusuf, cofondateur de Zaytuna et conseiller auprès de One Nation (une initiative nationale qui favorise l’emploi, l’égalité et l’éducation pour tous) et l’imam Zaid Shakir, qui gère New Islamic Directions (une organisation qui vise à promouvoir une vision juste et pondérée de l’islam). Mais aussi par l’étude des sciences sociales à côté de la langue arabe, du droit et de la théologie islamiques.

Zaytuna College offre une approche interdisciplinaire essentielle qui doit être étudiée et appliquée de façon urgente à une époque où les faits, notamment ceux relatifs à l’islam, sont trop souvent considérés hors contexte. En connaissance de cause, les diplômés de Zaytuna College peuvent servir la communauté américano-musulmane en devenant des imams ou aumôniers certifiés et aborder des questions comme les droits des femmes et l’activisme des jeunes dans leurs communautés locales.

Grâce à son approche exceptionnelle et à la collaboration d’érudits exemplaires, Zaytuna College a le potentiel pour devenir un authentique et précieux vaisseau de paix et de compréhension qui déterminera le XXIème siècle.

En partenariat avec le CGNews

Publicité

Auteur : Shazia Kamal

Journaliste

commentaires