« La France des mosquées » : le livre incontournable de Xavier Ternisien

La commémoration des évènements du 11 septembre 2001 a notamment été marquée par la parution de multi

par

dimanche 22 septembre 2002

« La France des mosquées » : le livre incontournable de Xavier Ternisien

La commémoration des évènements du 11 septembre 2001 a notamment été marquée par la parution de multiples ouvrages traitant de l’islam. Sous des apparences de diversité, ces nouvelles parutions se réduisent en fait à un véritable « clonage livresque » caractérisé par un même scénario toujours aussi indigent, où des barbus fanatisés veulent en découdre avec les démocratie occidentales, sous le regard plus ou moins approbateur des autres musulmans qui ne seraient que des islamistes en puissance. Depuis que l’islam est donc devenu un objet de publication rentable, de prétendus « chercheurs » ou encore des journalistes à l’imagination débridée, qui la veille s’intéressaient à la cueillette des pommes se sont soudainement érigés en spécialiste de la réalité musulmane en France.

Devant tous ces candidats au classement du top 50 des meilleures ventes de livre, seul l’ouvrage de Xavier Ternisien «  La France des Mosquée » (éditions Albin Michel) se dégage par son sérieux et sa probité intellectuelle. Xavier Ternisien est chargé de la rubrique Religions au service société du journal le Monde. Fruit d’une longue étude au cours de laquelle il a sillonné la France à la rencontre des musulmans, Xavier Ternisien nous livre une grille d’analyse rigoureuse et impartiale qui permet une meilleure compréhension et connaissance de l’islam en France.

Mais marquer de l’intérêt pour l’étude de l’islam ne manque pas d’intriguer. Xavier Ternisien souligne « que plus que jamais , le journaliste ou le chercheur qui se consacre à l’observation de la religion musulmane est sommé de se justifier, de proclamer sa distance à l’égard de son objet d’étude ou d’enquête. Sans quoi, on le soupçonne d’être « naïf », « manipulé » ou « fasciné » par l’islam. L’auteur se souvient d’avoir raconté un jour à un respectable confrère à la retraite son intérêt pour la religion musulmane et pour l’organisation du culte qui prenait forme en France. Soudain, celui-ci regarda son interlocuteur d’un air inquiet et consterné : tu ne vas tout de même pas te convertir ? » L ’anecdote fait sourire. Mais il ne viendrait sans doute à l’idée de personne de demander à un rubriquard qui suit l’actualité du catholicisme s’il a l’intention de se convertir »

Xavier Ternisien parvient à dresser un panorama complet du fait musulman en France qui s’avère pluriel et plus complexe que les caricatures simplistes et les visions globalisantes de certains médias. « (…) l’approche de la réalité musulmane en France est trop souvent binaire : il y aurait d’un côté les bons (c’est-à-dire principalement, pour ne pas dire uniquement Soheib Bencheikh), et de l’autre les méchants, les infréquentables (l’UOIF, le Tabligh). Or cette vison totalement déconnectée du terrain , contribue à durcir les positions et à affaiblir les quelques personnalités qui bénéficient d’une réelle représentativité dans la communauté musulmane et qui cherchent à adapter l’islam à la réalité française. Le travail d’un Tariq Ramadan , qui a pris le risque, à de nombreuses reprises , de heurter de front son jeune public, mérite d’être salué et encouragé. Il en va de même pour l’action de Mamadou Daffé, à Toulouse, l’un des rares imams africains à diriger une mosquée fréquentée principalement par des Maghrébins. Son charisme auprès des jeunes du Mirail est indéniable. Malgré toutes ces qualités, il n’a jamais bénéficié de la notoriété médiatique d’un Soheib Bencheikh. »

De l’islam des familles, à celui des « beurgeois », de l’étude des lieux de culte à celui des différents courants de pensées de l’islam de France, sans omettre le portrait des figures les plus importantes de cette communauté, pour finir par une analyse intéressante de la consultation des musulmans de France, le lecteur trouvera de nombreuses réponses aux questions qu’il se pose au sujet d’une communauté musulmane souvent perçue selon la formule freudienne comme une « étrange étrangeté ».

Xavier Ternisien conclut en affirmant « qu’au terme de ce livre, l’auteur s’interroge encore sur ce que doit être une attitude juste à l’égard de l’islam. Comment éviter à la fois la tentation de la fascination et celle, inverse, du dénigrement ? Le juste regard, lui semble-t-il, serait de prendre l’islam au sérieux. Ce qui veut dire prendre les musulmans comme ils sont, là où ils en sont ,sans préjugés d’aucune sorte. Ce qui veut dire aussi mener avec eux un dialogue franc et sans concession. Une voie étroite et périlleuse, tant les soupçons sont nombreux de part et d’autre. L’objectif sera atteint lorsque l’islam pourra enfin être traité, en France, comme n’importe quelle autre religion ».

La France des mosquées, Xavier Ternisien , éditions Albin Michel, septembre 2002 (cliquez ici pour voir ce livre sur Amazon)

Publicité

Auteur : la rédaction

[email protected]

commentaires