Lundi 20 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Du « mouton dans la baignoire » aux moutons dans l’isoloir

Du « mouton dans la baignoire » aux moutons dans l’isoloir
fr
http://oumma.com/
L’AN 1 de la résistance civique et démocratique à l’État sarkozyste

Nul d’entre nous n’oserait contester le caractère pluraliste et démocratique du scrutin du 6 mai. Qu’on le veuille ou non, il convient d’admettre que c’est bien une majorité de nos compatriotes (53 % environ) qui a porté Nicolas Sarkozy à la présidence de la République. Le national-sarkozysme qui, ces dernières semaines, a très largement joué sur les peurs, les divisions, les passions et les fantasmes identitaires et sécuritaires, a triomphé dans les urnes, sans que l’on puisse véritablement parler de manipulations ou de fraudes électorales.

Partagez :

Nul d’entre nous n’oserait contester le caractère pluraliste et démocratique du scrutin du 6 mai. Qu’on le veuille ou non, il convient d’admettre que c’est bien une majorité de nos compatriotes (53 % environ) qui a porté Nicolas Sarkozy à la présidence de la République. Le national-sarkozysme qui, ces dernières semaines, a très largement joué sur les peurs, les divisions, les passions et les fantasmes identitaires et sécuritaires, a triomphé dans les urnes, sans que l’on puisse véritablement parler de manipulations ou de fraudes électorales.

Pourtant, si force est d’admettre qu’il n’y a pas eu de bourrage des urnes françaises, à l’instar des scrutins truqués dans certains régimes autoritaires du Sud, l’on a bien assisté, en revanche, à une véritable opération de bourrage des crânes. De ce point de vue, le sarkozysme constitue sans aucun doute un autoritarisme démocratique qui parvient à instrumentaliser habilement tous les ressorts du « pluralisme médiatique » pour imposer ses vues, comme une forme de « propagande consentie ». D’une certaine manière, l’on serait tenté de dire que le « mouton dans la baignoire » (cf. le discours de Toulon du 7/2/2007) a incontestablement contribué à fabriquer des « moutons dans l’isoloir », agitant le spectre du « communautarisme musulman » pour créer un semblant d’unité nationale face à une menace prétendument commune.

Plus de 52 % des Français ont suivi comme des moutons de Panurge Nicolas Sarkozy, non parce que ce dernier répondait à leurs problèmes quotidiens (l’emploi, le chômage, le logement, la vie chère, etc.), mais d’abord parce qu’il incarnait l’image du sauveur face à un « danger imaginaire », qu’il a fabriqué de toute pièce, tel un apprenti sorcier qui pour faire croire à l’efficacité de ses potions magiques, invente la maladie de son patient. En effet, Nicolas Sarkozy a inventé le « mal français », convainquant les électeurs qu’ils étaient gravement atteints de maux divers, tels que l’immigration, l’islam, les banlieues, la repentance… Et, le pire, c’est que les Français ont fini par s’autopersuader qu’ils étaient réellement malades, se jetant aveuglement dans les bras du charlatan électoral.

C’est peut-être là le fait le plus inquiétant pour l’évolution de notre démocratie française : les campagnes électorales laissent libre cours à toutes les sortes de démagogies sécuritaires, identitaires et xénophobes qui ne sont jamais sanctionnées et finissent pas payer sur le plan politique.

Les « puristes » de la morale et des idéaux républicains ont été balayés dans les urnes car précisément ils n’ont pas compris qu’une élection se gagne à coups de petites phrases allusives sur « le mouton dans la baignoire », la polygamie, la délinquance génétiquement programmée, la repentance honteuse, le fléau migratoire, la réhabilitation de l’œuvre coloniale…, autant de thèmes qui relèguent les défenseurs des valeurs démocratiques au bas du classement de l’efficacité propagandiste. La morale de l’histoire électorale française de ces quinze dernières années, c’est précisément qu’il n’y a plus de morale. Avec Nicolas Sarkozy, c’est la capacité à faire triompher dans les urnes l’immoralité politique dans sa plus pure perfection

Mais ne nous trompons pas : si Nicolas Sarkozy développe des relents autoritaires, il est loin pour autant de correspondre à la caricature du général dictateur Tapioca dans les albums de Tintin. Sa conception autoritaire de la démocratie se marie volontiers à une pratique aiguisée du clientélisme d’Etat, qu’il a d’ailleurs largement expérimenté lors de son passage au ministère de l’Intérieur.

Loin de provoquer un conflit ouvert et frontal avec les quartiers populaires, les banlieues ou certaines couches de la population française (celles qu’il dénonce à longueur de discours), il tentera probablement de les acheter en leur distribuant des gratifications symboliques, matérielles, voire pécuniaires, s’il en était besoin. Car, disposant désormais d’un contrôle quasi-total sur l’appareil d’Etat, Nicolas Sarkozy peut espérer enclencher un vaste processus de clientélisation de la société française et, en particulier, des classes populaires et des classes moyennes.

Gageons que d’ici quelques semaines, sinon quelques mois, Nicolas Sarkozy aura su s’entourer de conseillers pro-américains et pro-israéliens en politique étrangère, de « musulmans de service » pour le culte islamique et la gestion des âmes musulmanes ordinaires (un nouveau CFCM encore plus allégeant que le premier et composé majoritairement de béni-oui-oui à la solde du patron), de Beurs et de Beurettes exotiques largement subventionnés pour la gestion des quartiers dits « difficiles », d’intellectuels de cour pour louer les bienfaits de sa politique culturelle, voire de syndicalistes très coopératifs pour légitimer sa « politique sociale » très libérale.

Sur ce plan, il convient de rester lucide : Nicolas Sarkozy va pratiquer un autoritarisme « chirurgical », en essayant de ne pas trop heurter - dans un premier temps du moins - les sensibilités et les susceptibilités des Français. Ne rêvons pas trop : la France ne va pas se soulever massivement contre les projets de Nicolas Sarkozy et dans les premiers mois les clients du « nouveau système » seront certainement plus nombreux que les résistants.

Dans ces conditions et compte tenu du déploiement efficace de ce clientélisme autoritaire dans tous les secteurs de la société française (la sarkozysation lente mais sûre de la République), il paraît utopique et même totalement irresponsable d’attendre le « grand soir » de la révolte anti-Sarkozy. Seul l’établissement d’un rapport de force permanent de type démocratique permettra de résister à l’autoritarisme sarkozyste et de maintenir en vie des espaces de liberté, au sein desquels nous pourrons continuer à agir.

Entre le scénario d’une opposition rangée, attendant patiemment l’heure de l’alternance politique (c’est le syndrome de l’immobilisme calculateur qui guette certaines franges du PS) et une attitude de radicalité contestataire et totalement inefficace sur le plan des mobilisations (la solution nihiliste prônée par certaines composantes de l’extrême gauche), c’est à la construction d’une véritable résistance civique et démocratique à l’Etat sarkozyste qu’il convient de s’atteler urgemment. En espérant, qu’en 2012, « le mouton dans la baignoire » ne se transformera plus en « moutons dans l’isoloir » mais en citoyens éveillés et éclairés qui rejetteront en bloc la démocratie autoritaire, communautaire et sécuritaire tant rêvée par Nicolas Sarkozy.

La rédaction

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
0 points

Je suis ko c ematin après la victoire de Sarkozy. Je flippe, à quoi va ressembler la France, c’est flippant

X
0 points

Sarkozy a gagné, l’américanasitaion de la France va s’intensifier, la précarité va se développer, les riches doivent jubiler, Sarko leur a beaucoup promis et il tiendra promesse.

X
0 points

Noah a affirmé qu’il partirait à l’étranger si SARKOZY était élu, je vais en faire de même et rapidos. Hier fut un mauvais jour, un triste jour. D’ailleurs après de semaine de beau temps, ce matin il pleut, ce n’est pas un hasard.

X
0 points

Je suis entièrement d’accord avec ce passage :

"Gageons que d’ici quelques semaines, sinon quelques mois, Nicolas Sarkozy aura su s’entourer de conseillers pro-américains et pro-israéliens en politique étrangère, de « musulmans de service » pour le culte islamique et la gestion des âmes musulmanes ordinaires (un nouveau CFCM encore plus allégeant que le premier et composé majoritairement de béni-oui-oui à la solde du patron), de Beurs et de Beurettes exotiques largement subventionnés pour la gestion des quartiers dits « difficiles », d’intellectuels de cour pour louer les bienfaits de sa politique culturelle, voire de syndicalistes très coopératifs pour légitimer sa « politique sociale » très libérale."

X
0 points

Je souscris à votre analyse. Nicolas Sarkozy sera un président libéral, avec une tonalité sociale à vocation clientéliste. Mais je redoute néanmoins une politique de casse sociale.

X
0 points

Avec la victoire de SARKOZY, la gauche soixante huitarde est morte. La gauche traditionnelle francaise n’est plus, place désormais à une gauche placée au centre, une sociale-démocratie à la scandinave.

X
0 points

Sarkozy président cela peut paraître inimaginable. Mais dans la France d’aujourd’hui dépolitisée, qui a peure, dont les médias sont à la botte de Sarkozy, où la différence entre Le Pen et Sarkozy est quasiment nulle, avec Sarkozy tout devient possible...

X
0 points

L’arrivée de Sarkozy au pouvoir est due bien entendu à sa politique sécuritaire et sur fond de xénophobie latente. Cependant il ne faut pas oublier que ce résultat n’a été obtenu par le président (c’est comme cela que l’on doit dire maintenant) uniquement après un long "travail" qui a duré une dizaine d’années afin de créer les conditions favorables à son élection. Sarkozy n’avait qu’un seul rêve : Devenir le président de la France (et peut-être même en affirmant à l’avenir ses origines, car étant fils d’immigré de première génération seulement, en utilisant leur vocables). Il ne faut pas oublier également que la bêtise des jeunes banlieusards en 2005 qui a été de tout saccager a largement contribué aux résultats d’hier ... à méditer. Il faut d’ailleur noter ici l’habileté du président qui à l’époque a utilisé des "boucliers" notamment lors de la crise du CPE où il s’est chargé de mettre au premier plan Dominique De Villepin, et ce, en vue de ne pas être touché directement par une opinion défavorable. Concernant ceux qui estiment qu’ils doivent quitter la France, je ne suis pas en accord avec eux, et je trouve que c’est assez lâche de leur part. En effet le nouveau président est Sarkozy et c’est la majorité qui l’a décidé, nous devons de notre coté nous retrousser les manches et faire en sorte qu’à l’avenir les communautés qui ont servi de bouc émissaire durant des années deviennent désormais un facteur de changement que je qualifierai de plus humain, au lieu de brûler des voitures nous devrions travailler être solidaire et montrer l’exemple du citoyen modèle. En agissant de la sorte et en mettent en avant nos convictions morales universelles nous ne pourrons qu’avoir un poids plus important et nous ne serons plus en position de faiblesse lorsque l’on nous attaquera sur notre foi, notre situation de chômage ou d’emploi, notre couleur de peau etc Nous devons faire la preuve que nous ne sommes pas en accord avec des politiques (futures et passées même) et que nous avons une véritable force qui aura le mérité d’être prise en compte. C’est l’occasion ou jamais de faire la différence dans le bien. Ceux qui veulent quitter la France feront gagner les De Villier et les Sarkozy c’est donc proscrit mais il faut plutôt lutter et le faire dignement. Je tiens aussi à ce que l’on résiste face à ceux qui prétendent représenter les musulmans de France alors qu’ils ne sont que des pions du nouveau pouvoir (concernant les musulmans).
Sarkozy est désormais président nous n’y pouvons rien c’est la démocratie, Churchill disait que "la démocratie est le pire des régimes à l’exception de tous les autres" et il n’avait pas si tort que ça. Néanmoins nous devons faire en sorte de faire la différence et une différence qui ne puisse en aucun cas être blâmable. et cette dimension compte énormément.
Bien sûr cela va être très difficile mais il faut tenir bon, il faut garder ses valeurs morales et sociales pour ne pas dire humaines. Et de la sorte nous pourrons nous faire respecter un peu plus. La tâche est rude mais c’est le résultat de tant d’année où l’on nous menait à la baguette, cela doit cesser nous devons nous imposer en tant que citoyen modèles et ne pas entrer dans les petit jeux bas des certain politique qui ne nous font gagner en rien une dignité et un mérite d’écoute. En brûlant des voiture ou en estimant que nos valeurs sont supérieures à celle des autres nous obtenons le résultat d’hier et on n’a plus de crédit dans notre parole. A nous de modifier la donne en prenant en compte toutes les erreurs du passé.
Unissez vous à toute la population française et exiger de travailler "ensemble" faites le ne serait-que pour avoir accès à la parole en tant que citoyens et dénoncez les excès lorsque ceux ci ont lieu.
Bonne chance pour les 5 prochaines années.

X
0 points

Essalem alaykoum,

On ne peut rien prédire de la manière dont Sarko va exécuter ce pour quoi il a été élu. Avec le score qu’il a fait, il peut même être bourrin, une chose est sûre, les voix qui s’élèveront pour lui faire obstacles ne seront pas nombreuses.

A mon avis la démocratie vient de tomber, en tout cas je ne vois rien qui la retient.

Maintenant que nous savons quel visage a la France, nous savons encore mieux qui nous sommes. Il faut être prudent mais ne pas avoir peur.

Essalem alaykoum wa Rahmatou llah wa barakatou

X
0 points

Bonjour, Salam, Salut

Relativisons...La terre continue de tourner...il ne faut pas exagérer..On ne conditionne pas sa vie autour de l’élection d’un homme aussi exécrable, dangereux, méprisant soi-il...Mais il est vrai que mieux vaut attendre un petit peu avant de quitter le bateau France... La France a élu pseudo-démocratiquement ce monsieur...c’est leur choix...mais nous autres avons toujours plusieurs choix !! N’oubliez pas les élections municipales, les élections législatives, etc.. Ce n’est pas totalement fini....

Allez courage à tous ces opprimés..
après la pluie est venu le temps des orages, de la foudre, des typhons ...(rire) nous qui attendions toutes et tous que l’anti-cyclonne des açorres s’installe définitivement..

Vive la France, Vive l’Algérie !

Un bi-national.

X
0 points

Ne pas perdre espoir, la France est un pays paradoxal le vote exprime un fort rejet de l’immigration mais l’élu n’est pas "de souche" française ! Oh que oui, il a su jouer sur les peurs il a compris mieux que Le pen que le Français n’a pas le courage de son racisme et de son rejet de l’autre, il a inventé un racisme réspectable et acceptable. l’équipe qui entour le boucher de Baghdad Bush prépare l’apocalyse avant de quitter les commandes à la maison blanche esperons que Sarkosy ne prendra pas la place de l’apotre sanguinaire Blair qui est sur le départ

X
0 points

Malgré le victoire de Sarko, je suis content d’une chose, c’est que beaucoup de jeunes des quartiers ont été voter. Au moins dans notre malheur, cela a permis de réveiller la conscience de ces jeunes qui n’ont pas espoir en la politique, mais maintenant si on veut changer les choses. Cela ne peut venir que de nous mêmes. En effet,nous devons devenir exigeants et réclamer des choses pour notre communauté. Aujourd’hui, lorsque tous les français de la 2 ou 3éme généaration se reveilleront et iront voter, la France tremblera. Alors, gardez foi en Allah, ce n’est qu’une épreuve de plus.

X
0 points

Je ne suis pas pro-sarozy mes dire qu’il a manipulé les foules sur les peurs de l’autre ou de l’islamisation de la france . Mais sur ce point tout les grands candidat on fait front commun
Royal : femmes violés femmes voilés !
Bayrou : soutien de charlie hebdo .
etc..
En fait je pense que sarkozy et les autres disent tout haut ce que les français pensent tous bas . car ces theses de xenophobie ne seront jamais passés si le peuple les pensaient pas car il faut pas oublié que lorsque sarkozy a dit sa fameuse phrase la majorité du public a applaudit sur TF1.
Je pense qu’il ne faut pas nier cette dimenssion qu’une parti du peuple français est hostile au musulmans (dans leur apparences ). Et que sarkozy n’est que l’echo de cette france.
Derniere preuve hier lors de son discours lorsqu’il parle des USA tout le monde applaudit , lorsqu’il parle d’union de la mediterannée les applaudissement etaient vraiment moins soutenu voir quasi nul !!!

X
0 points

L’arrivée de Sarkozy est une bonne nouvelle. La France va enfin se réformer. Il est temps de casser l’influence néfaste des syndicats, il faut un marché du travail souple, uen fiscalité du travail allégée, une fiscalité moindre sur les classes moyennes. Je suis heureux de cette élection. Je suis un musulman libéral et fier de l’être.

X
0 points

Bonjour,

La politique a horreur du vide. Quand la gauche (PS) suit comme un mouton la droite elle perd (Besancenot).
La victoire de l’UMP s’explique par une gauche molle qui n’a pas proposé de véritables alternances, elle s’est plutôt efforcée a rester dans le sillage de l’UMP sur la sécurité, sur le libéralisme .... Stérile idéologiquement le PS a dressé le tapis rouge à Sarko pour entrer à l’Elysée.
A ce manque de remise en cause s’ajoute un PS coupé de ses racines avec la base populaire et en particulier les classes les plus défavorisées pour représenter une gauche caviar bourgeoise ....

Sarko n’a brillé que grâce à la mollesse du PS...
Il n’est jamais trop tard pour le PS de mener un véritable changement et d’intégrer une nouvelle génération plus représentrative de la société française ... et en particulier issus des classes défavorisées

X
0 points

La France ne sera plus la même. Une autre France est entrain de voir le jour. Il y aura un bouleversement politique majeure. Rien ne sera plus comme avant. Adieu les acquis sociaux, bonjour la loi de la jungle.

X
0 points

Justice

Equality

Freedom

By any means necessary !

X
0 points

Le caractère démocratique, et surtout pluraliste de cette éléction ne me parait pas aussi évident.
Celà fait 3 ans que je pense que nicholas va être élu. Le seul qui pouvait l’empêcher c’est chirac en se représentant. nicholas a réussi son coup d’état. et finalement la "messe était dite".

X
0 points

Je suis triste, vraiment triste. Où est passée la France pour laquelle j’avais le plus grand respect ? Renaîtra-t-elle de ses cendres un jour ? Sarkozy a gagné en brandissant la menace islamiste. même dans son discours hier soir, il a parlé des femmes en burka, vraiment quelle imprudence en sachant qu’un hotage français est détenu en Afghanistan.
J’ai lu sur un autre message qu’il ne falllait pas attendre que la France se révolte face aux politiques de Sarkozy. j’en ai pour preuve quelques réflexions que j’ai pu entendre au travail ce matin. "tu ne risques rien t’es française". "je précise que je suis d’origine algérienne. ensuite cette même collègue qui redoutait l’élection de Sarkozy il y a à peine 3 jours, me dit " que veux-tu qu’il fasse après tout ?". Oui en France on retourne sa veste, et c’est pas demain la veille qu’on aura des manifestations anti sarko. Nous sommes forcés d’admettre qu’il a gagné sur les idées de Le pen. Jean-marie Le Pen a dit hier soir : "La france a le président qu’elle mérite". L’élection de sarkozy n’est pas un accident, elle est le reflet de la pensée majoritaire en France, une pensée xénophobe, anti-arabe, anti-islamique, c’est ce qui me fait le plus peur !

allons mes frères et soeurs, ne nous laissons pas abattre, Dieu est Grand, il nous aidera dans cette épreuve !

Dalila

X
0 points

"conseilleurs pro-américains et pro-israéliens"

C’est quand même marrant qu’Israël et les USA soient encore invoqués après les élections... Vous n’avez pas autre chose en tête ?

X
0 points

Bravo pour ce papier juste, je crois en effet que Sarkozy saura manoeuvrer avec habilité, tout en instilant une dose pernicieuse de politique ultra libérale avec de sérieux dégats sur le plan social qu’il cherchera à attenuer en achetant la paix sociale avec ses nombreux relais.

X
0 points

Salam a todos,
la Démocratie c’est accepter et respecter le choix des urnes.

53% des français, dont je fais partie (40% des "Centristes"...), ont choisi Nicolas Sarkozy comme Président de la République en 2007, au lieu de Ségolène Royal, candidate socialiste.

Et pourtant, je ne suis pas un "collabo", ni "totalement con", ni "sourd et aveugle", comme certains parmi vous pourraient le penser.

Continuer à diaboliser Sarkozy et son équipe, comme vous le faite, est pour moi une erreur.

Si vous voulez jouer à fond votre rôle de "citoyen responsable", challengez son programme par des idées "constructives" et faites preuve d’imagination, au lieu d’accumuler les procès d’intention et les "amalgames" à cent balles, comme je peux l’entendre si souvent.

Que vous le vouliez ou pas, Sarkozy n’est pas le Diable, j’ai croisé dans ma vie de Globe-trotter, certains des représentants d’Iblis, leurs colères sont plutôt "froides"...

Le nouveau Président de la France 2007 est un Homme orgueilleux qui va devoir se prouver à lui-même qu’il est digne d’être le rôle de sa vie, un Président susceptible de rentrer dans les livres d’Histoire pour le Meilleur et non pour le pire... une histoire de "Vanité" comme dirait le prophète Suleiman, "Rien de nouveau sous le soleil", Ladies and Gentlemen.

Donc, je ne rentrerai pas en "résistance" comme la Rédaction de Oumma.com, je vais laisser le bénéfice du doute au Président Sarkozy pour Être et Devenir, et même lui tendre la main...

Et si les choses en France ne vont pas vers plus de Justice, de Paix et de Démocratie, je serai là, moi et tous ceux qui lui ont fait confiance, pour lui rappeler qui nous sommes, des Citoyens Français foncièrement libres et humains, qui ont la rancune tenace...

Take care all, et bon vote aux prochaines élections,

Salam, Paix, Peace, Paz, Shalom,

Franck Morellato, alias El French Muslim Rover (EFMR) from Lyon & back in France.

X
0 points

Cher( e)s confrères,
D’abord un grand merci pour oumma.com pour l’ouverture de cet espace et pour la qualité de l’article.

Le message de Mounir, plus haut, est intéressant..

Notre démocratie a parlé. M. Sarkosy a gagné, après un long travail, nous le félicitons.
Nous savons qu’il incarne des risques de dérrives graves, mais soyons vigilants, sincères et toujours mobilisés. S’engager dans la politique devient une nécessité, pourquoi pas une lutte de l’intérieur du partie.
Maintenant, n’oublions pas, que les déclarations électorales sont une chose, leur mise en application en est une autre.
Puis le France ne vie pas en autarcie, il y a des enjeux mondiaux, régionnaux majeurs, auquel le Pouvoir de Sarkosy, ne peut rien. Le musulmans de France ne sont pas seul au monde.(...)
La droite est aussi sensible, aux valeurs de Respect, Liberté et Justice.
La laïcité est plus éloignée..
Voilà pourquoi, je pense, que ne devons pas considérer que Sarkosy est une fatalité.
Enfin, n’oublions pas que les législatives arrivent, entre autres..
L’exemple d’atlantisme de M. Sarko, me met en doute. Les musulmans des USA sont plus respectés et écouté et libre. Et sont majoritairement des immigrés (d’origine)...
Courage,
Essalem à tous.

X
0 points

OPPOSITION CONSTRUCTIVE A LA FRANCE SARKOZIENNE.

Le premier discours du nouveau president francais ne presage rien de bon pour l’epanouissement des musulmans de France.

L’intervention de N. Sarkozy confirme ses convictions atlantistes en matiere de politique etrangere et n’invite pas au dialogue des civilisations.

La connivence UMP-De Villiers, personnifiee par J.Riviere (depute UMP et chef de la campagne presidentielle du candidat De Villiers) n’est plus a demontrer. On peut craindre une politique interieure nefaste aux musulmans de Fance qui aggravera le complexe d’ inferiorite dont ils souffrent.

J’ai decide de m’inscrire au Mouvement Republicain de F. bayrou. Je m’ impliquerai dans cette organisation politique a partir de Londres ou je reside depuis 17 ans.

NB.Cette metropole, laboratoire cosmopolite du 21eme siecle, est un reservoir immense de talents auxquels la contribution des Franco-Maghrebins vient s’ajouter avec la benediction de la societe britannique. Cette communaute grandissante est dynamique, solidaire et decomplexee. Les conditions de son epanouissement spirituel et de sa reussite materielle sont reunits grace a l’absence des contraintes culturelles et politiques specifiques a la France : ultra-laicisme republicain ; rapport ex-colonises et ex-colonisateurs conflictuel ; rejet du multiculturalisme comme potentiel de richesse nationale ; crispation identitaire francaise.

X
0 points

La France a choisi son président et la majorité des Français a aujourd’hui le président qu’elle mérite. Laissons la savourer sa victoire avant de pleurer son erreur.

X
0 points

Salem oulekoum.
COURAGE ! RESTONS. Car si M.SARKOZY est le président, je suis français et la France ne lui appartient pas, il est juste son gestionnaire pour 5 ans. Donc j’attends avec impatience le nouveau parti de FB, pour continuer mon combat. Il ne faut pas se leurrer, le monde du capitalisme a insufler aux gens des peurs : travail, logement, sécurité etc... malheureusement certains français d’un certain age son preneur et NS à bien compris la chose politique (je dirais que NS a été un trés bon commercial, il a su deviner ce que voulait entendre la majorité des persecutés virtuellement). Donc je ne serait pas étonné de voir que pour le moindre petit délit ( injure à un fonctionnaire) prise d’ADN automatique.

Ce qui me rassure, c’est qu’en France, il y aura toujours des hommes et des femmes dont le courage n’est pas vendre, pour s’opposer civiquement aux futurs dérives.

Vive l’espoire.

X
0 points

Il faut en effet entrer en résistance civique et démocratique à l’État UMP-Sarkozyste. Les temps risquent d’être durs. Sarko au pouvoir ne présage rien de bon quand on connaît les liens de Sarko avec les milieux médiatiques et ceux du grand patronat. Non rien de bon !

X
0 points

bonjour
je ne sais pas ou me tourner donc je vous envoi cette demande de renseignement je souhaiterai savoir comment je peut trouver une association musulmane qui assurent les personnes de plus de 82 ans car aujourd hui elles sont tous tributaires d assurance et ne veulent pas assurer les personnes " en fin de vie" alors que nul ne connait la date de sa mort
pourriez vious s’ils vous plait m orienter
vous en remerciant par avance
mme nassif

X
0 points

Avis et conseil aux Historiens (aux vrais) et aux intellectuels de tous bords qui ont défendu, qui continuent à défendre l’objectivité sur les massacres perpetrés par cette France à une époque...dans les anciens territoires colonisés :
NE VOUS LAISSEZ PAS COLONISER A VOTRE TOUR PAR LA GOUVERNANCE UMPiste...à la veille de ce 08 MAI ..date historique d’un "génocide" à Sétif...

Ce que l’on a pu décoder hier du discours de Monsieur Sarkosy c’est la France a fini avec son méa-culpa...La puissance des forts est légitime, naturelle...Vive l’eugénisme..

X
0 points

Pas un mot que je n’aurais voulu écrire. Merci.

En échange, quelques extraits d’Alertez les Bébés, d’Higelin, 1976

"Les gens épouvantés fuient le mal qui est en eux et quand vous en croisez un dans le désert il trouve encore moyen de détourner les yeux car son frère lui fait peur il a honte de son frère alors il se précipite en pleurant dans les bras du premier colonel-papa venu qui lui jure la guerre"

"comment veux-tu que l’espoir capitule et qu’on retourne après ça jeter en pâture aux chacals et aux requins ce pur élan de vie"

"les rapaces de la mort se sont châtré les ailes et ils traquent leurs petits dans les corridors des cites grises ; des sacs de mensonges a la main ils font la chasse à l’identité eux qui ont égaré la leur dans les basses-fosses de paperasses"

"nous avons pris le temps d’alerter les bébés et de construire avec les bébés un mur de lumière qui fusille de clarté les yeux clos des morts-vivants morts-vivants morts-vivants vivants vivants VIVANTS !"

Alertez les bébés !