Droit de réponse au sujet de l’article "Ces maires qui se croient tout permis avec les musulmans…"

Je vous écris cette lettre, après avoir lu sur le site Oumma.com, le sujet relatif à la construction de

lundi 23 décembre 2002

Je vous écris cette lettre, après avoir lu sur le site Oumma.com, le sujet relatif à la construction de la futur mosquée de la Paillade contesté par Mr Adda Sadi à travers l’article ces « Maires qui se croient tout permis avec les musulmans »

En tant que responsable de l’ association des franco-marocains (F M), je tiens à rectifier ce qui a été dit par ce dernier.

L’association (F M) a été créée dans le but de construire une mosquée, et ce depuis son existence. A plusieurs reprises, elle a tenté d’acheter un terrain alors que le permis de construction nous a été refusé.

Il est à signaler que la communauté prie sous la pluie et le vent en pleine rue depuis des années. Nous pensons que dans l’intérêt de tous les musulmans, nous devions accepter l’offre de la salle polyvalente qui nous a été proposée par la mairie, qui est parfaitement informée de notre présence sur le terrain depuis longtemps.

Je remercie Mr Adda pour son témoignage qui a souligné cette présence sur le terrain, en citant l’article du Midi Libre daté de 14/11/1997.

Notre association représente la majorité des musulmans qui nous ont désignés pour accepter cette lourde responsabilité qui est de prendre la gestion de la futur salle polyvalente.

Nous ajoutons que nous sommes très favorables à l’idée que la mairie doit dénoncer les ingérences étrangères à travers la mainmise des pays d’origine sur la communauté musulmane, car nous avons rien à cacher.

Nous demandons aux personnes qui s’opposent à ce projet d’aller voir leurs frères qui prient dehors, avant de se prononcer sur le projet de la salle polyvalente.

Pour L’association des franco-marocains.

Tahri L’Houssine

Publicité

commentaires