Benjamin Netanyahu opposé à la création d’un Etat palestinien à moyen terme

Dans une interview accordée à la presse américaine, le prochain Premier ministre israélien, dont les tenta

lundi 2 mars 2009

Dans une interview accordée à la presse américaine, le prochain Premier ministre israélien, dont les tentatives d’union avec sa rivale, Tzipi Livni, se sont avérées vaines, s’est dit satisfait de la qualité des échanges avec le président Obama, assurant que ce dernier s’est montré très réceptif à ses propositions pour parvenir à la résolution du conflit israélo-palestinien.

Révélant ce que l’on savait déjà, il a déclaré qu’il était résolument opposé à la création d’un Etat palestinien à moyen terme, tout en disqualifiant publiquement le Hamas qu’il juge « incompatible avec la paix ». Une manière de faire passer un message aux palestiniens et de les sommer de « changer de régime » dans la bande de Gaza.

Rassuré par la position de Washington sur le programme nucléaire iranien, l’ex leader de la droite conservatrice israélienne a tenu à souligner que "Un Iran doté d’armes nucléaires serait une grande menace non seulement pour la sécurité d’Israël mais aussi pour la stabilité de chaque gouvernement arabe du Moyen-Orient", tout en apportant une précision qui sonne comme une mise en demeure : "Aucune des sanctions ou des autres mesures (prises contre l’Iran) n’auront d’effet si les Iraniens pensent que l’option militaire n’est plus sur la table.

Le ton est bel et bien donné…

Publicité

commentaires